X

À La Une

La Turquie va restituer des biens saisis à des minorités religieuses

Adhésion à l'UE

L'UE, qui a souvent critiqué l'attitude d'Ankara envers les minorités, considérait cette restitution de biens comme l’une des conditions de son adhésion à l'Union.

OLJ/Agences
01/09/2011

La Turquie s'apprête à restituer des biens à des minorités non-musulmanes, un effort destiné à rassurer l'Union européenne (UE), à laquelle elle souhaite adhérer, au sujet du traitement des minorités religieuses, a-t-on souligné mercredi de source proche du gouvernement.

Un décret gouvernemental a été publié au cours du week-end dans le journal officiel turc qui préconise que les biens confisqués aux fondations religieuses minoritaires par une déclaration datant de 1936 leur seront restitués dans un délai de plusieurs mois, a-t-on indiqué de même source. Plusieurs centaines de propriétés devraient être ainsi restituées aux termes de ce décret, qui prévoit en outre la restitution de certaines propriétés appartenant aux Juifs de Turquie, selon la presse turque. La décision concerne notamment plusieurs hôpitaux, écoles, cimetières et orphelinats listés dans un recensement de 1936, appartenant aux minorités arménienne et orthodoxe-grecque de Turquie.
La population grecque orthodoxe compte aujourd'hui un peu plus de 2 500 personnes à Istanbul, capitale de l'Empire byzantin d'Orient jusqu'à la conquête ottomane de 1453. Quelque 60 000 Arméniens et 15 000 syriaques orthodoxes vivent également en Turquie, ainsi que plusieurs autres petites minorités religieuses.
Un traité avec les puissances occidentales en 1923, après la création de la République de Turquie sur les ruines de l'empire ottoman, a permis aux communautés non musulmanes de conserver l'éducation spéciale et des droits de propriété.
L'UE, qui a souvent critiqué l'attitude d'Ankara envers les minorités, considérait cette restitution de biens comme l’une des conditions de son adhésion à l'Union.
La Cour européenne des droits de l'Homme avait qualifié ces confiscations d'illégales.

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants