Liban

Harb répond à Human Rights Watch

Le ministre du Travail, Boutros Harb, a réagi au rapport de Human Rights Watch publié au cours du mois de septembre et intitulé « Sans protection ». Le rapport traite la situation des employées de maison étrangères travaillant au Liban. Le ministre a souligné que le rapport en question présente des erreurs et des exagérations qui nuisent à l'image du Liban.
Il a noté que le ministère du Travail a adopté un certain nombre de mesures pour venir en aide aux employées de maison étrangères. Ainsi, des lois sanctionnent les patrons et les propriétaires de bureaux de placement s'ils ne respectent pas la réglementation en vigueur. Le ministère œuvre également à mettre en place un nouveau système lui permettant de renforcer son rôle. Dans ce cadre, un bureau de plaintes et une hotline ont été créés. Un comité constitué de représentants de divers ministères, de l'Organisation mondiale du travail et diverses ONG a été créé et a déjà publié, en quatorze langues, un guide destiné aux employées de maison.

Le ministre du Travail, Boutros Harb, a réagi au rapport de Human Rights Watch publié au cours du mois de septembre et intitulé « Sans protection ». Le rapport traite la situation des employées de maison étrangères travaillant au Liban. Le ministre a souligné que le rapport en question présente des erreurs et des...

commentaires (0)

Commentaires (0)