Liban

Harb répond à Human Rights Watch

OLJ
29/09/2010
Le ministre du Travail, Boutros Harb, a réagi au rapport de Human Rights Watch publié au cours du mois de septembre et intitulé « Sans protection ». Le rapport traite la situation des employées de maison étrangères travaillant au Liban. Le ministre a souligné que le rapport en question présente des erreurs et des exagérations qui nuisent à l'image du Liban.
Il a noté que le ministère du Travail a adopté un certain nombre de mesures pour venir en aide aux employées de maison étrangères. Ainsi, des lois sanctionnent les patrons et les propriétaires de bureaux de placement s'ils ne respectent pas la réglementation en vigueur. Le ministère œuvre également à mettre en place un nouveau système lui permettant de renforcer son rôle. Dans ce cadre, un bureau de plaintes et une hotline ont été créés. Un comité constitué de représentants de divers ministères, de l'Organisation mondiale du travail et diverses ONG a été créé et a déjà publié, en quatorze langues, un guide destiné aux employées de maison.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants