Liban

Joumblatt pour « une distinction entre l’acte d’accusation et le travail du TSL »

OLJ
31/08/2010
« Il ne fait pas de doute que les attaques continuelles contre le Tribunal spécial pour le Liban (TSL, pour le jugement des assassins de l'ancien Premier ministre Rafic Hariri) ne sont pas utiles et ne font qu'accroître la tension, a estimé hier le député Walid Joumblatt, chef du bloc de la Rencontre démocratique. Il faut faire la distincion entre l'acte d'accusation, qui pourrait devenir un prétexte pour faire éclater la discorde au Liban, et le travail du TSL dont la création a fait l'unanimité auprès des Libanais. »
Dans sa déclaration hebdomadaire au journal al-Anba', M. Joumblatt a commenté les derniers événements qui ont secoué Bourj Abi Haïdar à Beyrouth entre des membres du Hezbollah et d'autres des Ahbache. « Les discours d'escalade de part et d'autre résulteront en une tension accrue sur le terrain et dans la rue, a-t-il souligné. Quels que soient les efforts fournis, ils ne réussiront pas à éviter la discorde et réduire la tension grandissante à tous les niveaux. »
Et d'ajouter : « L'incident de Bourj Abi Haïdar, que tout le monde s'est accordé à qualifier d'incident individuel, aurait dû servir de motivation pour raviver les canaux de communication et de rapprochement. Cet incident n'est pas sans rappeler celui qui a coûté la vie à Loutfi Zeineddine, que nous avions insisté à l'époque, ainsi que les autres forces politiques, à considérer comme un acte individuel pour éviter la discorde. Rappelons-nous comment l'armée avait alors arrêté les meurtriers en un temps record et les avait remis à la justice. L'affaire s'était arrêtée là grâce à l'éveil des forces politiques concernées. »
M. Joumblatt a estimé que la proposition d'inclure cet incident sur le menu des discussions de la table de dialogue ne ferait qu'alourdir l'ordre du jour, ce qui serait « sans intérêt ». Il a trouvé plus utile la création de comités de quartier chargés du suivi des revendications de la population, notamment dans les régions pauvres.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants