Actualités

Hommage posthume au député Moustapha Saad

CHRONOLOGIE
04/09/2002
Un important hommage posthume a été rendu hier soir au député Moustapha Saad, récemment décédé. Parmi les orateurs, on comptait les présidents Sélim Hoss et Omar Karamé, les députés Ayoub Hmayed, Walid Joumblatt et Nayla Mouawad, l’ancien député Najah Wakim, cheikh Naïm Kassem, numéro deux du Hezbollah et le frère du député disparu, Oussama Saad, qui vient d’être élu d’office député de Saïda à sa place. En rendant hommage à Moustapha Saad, les orateurs ont souligné aussi la pugnacité d’un homme gravement diminué physiquement par un attentat auquel il avait survécu, ce qui ne l’avait pas empêché de poursuivre sa carrière politique à la tête de l’Organisation populaire nassérienne. Sa lutte contre le confessionnalisme politique, le sionisme, la corruption, la « traîtrise » d’une certaine classe politique, ont également été mis en exergue. Le chef du PSP a profité de la tribune pour réclamer, au nom de la justice sociale pour laquelle luttait Moustapha Saad, un impôt progressif sur les intérêts réalisés par les bons du Trésor. Mme Nayla Moawad a rendu hommage à l’homme qui avait accepté un Liban « patrie définitive libérée du confessionnalisme politique ».

À la une

Retour au dossier "Actualités"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué