Rechercher
Rechercher

Actualités - CHRONOLOGIE

Auto L'écurie Williams retire son appel (photo)

L’écurie Williams a décidé, jeudi, d’opter pour la prudence et de renoncer à l’appel de la sanction infligée au Canadien Jacques Villeneuve par les commissaires du Grand Prix de formule un du Japon.
Villeneuve, qui avait pris la cinquième place sur le circuit de Suzuka dimanche, est désormais deuxième au classement des pilotes avec un point de retard sur l’Allemand Michael Schumacher avant le dernier GP de la saison le 26 octobre à Jerez.
Cette décision de l’écurie britannique s’explique par le risque que l’appel faisait courir au pilote québecquois s’il devait comparaître devant le tribunal international d’appel.
Mercredi, Max Mosley, président de la FIA, avait laissé entendre que Villeneuve risquait une suspension pour le Grand Prix du Japon mais également pour celui de Jerez.
«Le risque est que Villeneuve perde les deux points de Suzuka mais qu’il soit en plus suspendu pour Jerez», avait déclaré Mosley cité par l’agence de presse allemande SID.
Le Canadien aurait alors été privé de la dernière chance de conquérir son premier titre de champion du monde.
«La FIA sport ne s’est pas opposée à cette demande», affirme un communiqué, jeudi. «Ainsi, la pénalité infligée au pilote — Jacques Villeneuve — par les commissaires du Grand Prix du Japon devient définitive».
Tout avait commencé lors des essais libres samedi matin sur le circuit de Suzuka. Villeneuve n’avait pas ralenti alors que les commissaires de course agitaient des drapeaux jaunes pour signaler un ennui mécanique dont avait été victime la Tyrrell du Néerlandais Jos Verstappen.
En septembre à Monza, le Canadien avait été condamné à un Grand Prix de suspension avec sursis assorti d’une mise à l’épreuve pour neuf Grand Prix pour une raison similaire.
Appliquant le règlement, les commissaires de Zuzuka décidaient d’exclure Jacques Villeneuve de l’épreuve nippone.
A Suzuka, cinq autres pilotes dont l’Allemand Michael Shumacher et son compatriote Heinz-Harald Frentzen étaient eux sanctionnés par un Grand Prix de suspension avec sursis pour ne pas avoir ralenti comme il leur était ordonné.
Fort d’une avance de neuf points au classement, Villeneuve avait décidé de faire appel, pouvant espérer conquérir le titre mondial dès l’épreuve japonaise.
Mais la victoire de Schumacher avait modifié les données du problème: l’Allemand restait en course pour une troisième couronne.
Il pouvait même être sacré sur tapis vert si le tribunal d’appel suspendait Villeneuve pour la dernière course de la saison.
Le classement du Grand Prix du Japon, seizième et avant-dernière épreuve du Championnat du monde de formule 1, est le suivant après la décision, jeudi, de l’écurie Williams de retirer l’appel interjeté suite à l’exclusion de Jacques Villeneuve par les commissaires de l’épreuve japonaise:
1. Michael Schumacher (All/Ferrari) les 310,596 km en 1h 29’48’’446 (moyenne: 207,507 km/h)
2. Heinz-Harald Frentzen (All/Williams-Renault) à 1’’378
3. Eddie Irvine (Irl/Ferrari) à 26’’384
4. Mika Hakkinen (Fin/McLaren-Mercedes) à 27’’129
5. Jean Alesi (Fra/Benetton-Renault) à 40’’403
6. Johnny Herbert (G-B/Sauber) à 41’’630
7. Giancarlo Fisichella (Ita/Jordan-Peugeot) à 56’’825
8. Gerhard Berger (Aut/Benetton-Renault) à 1’00’’429
9. Ralf Schumacher (All/Jordan-Peugeot) à 1’22’’036
10. David Coulthard (G-B/McLaren-Mercedes) un tour
11. Damon Hill (G-B/Arrows-Yamaha) un tour
12. Pedro Paulo Diniz (Bré/Arrows-Yamaha) un tour
13. Jos Verstappen (P-B/Tyrrell-Ford) un tour
Les autres concurrents n’avaient pas été classés.
Voici enfin les classements du Championnat du monde de Formule 1 à l’issue du Grand Prix du Japon, 16e et avant-dernière épreuve de la saison, après la décision de l’écurie Williams de retirer son appel suite à l’exclusion de Jacques Villeneuve de l’épreuve japonaise.
Championnat du monde des pilotes:
1. Michael Schumacher (All) 78 ts.
2. Jacques Villeneuve (Can) 77
3. Heinz-Harald Frentzen (All) 41
4. Jean Alesi (Fra) 36
5. David Coulthard (G-B) 30
Championnat du monde des constructeurs:
1. Williams-Renault 118 pts
2. Ferrari 100
3. Benetton-Renault 64
(Reuter, AFP)

L’écurie Williams a décidé, jeudi, d’opter pour la prudence et de renoncer à l’appel de la sanction infligée au Canadien Jacques Villeneuve par les commissaires du Grand Prix de formule un du Japon.Villeneuve, qui avait pris la cinquième place sur le circuit de Suzuka dimanche, est désormais deuxième au classement des pilotes avec un point de retard sur l’Allemand Michael...