Rechercher
Rechercher

Politique - Guerre de Gaza

Le Hezbollah diffuse des images de Haïfa survolée par un drone

La réaction de Tel Aviv n'a pas tardé : « Nous sommes très proches du moment où nous déciderons de changer les règles du jeu », menace Katz.

Le Hezbollah diffuse des images de Haïfa survolée par un drone

Un incendie du côté israélien de la frontière libano-israélienne à la suite d'attaques menées par le Hezbollah depuis le Liban-Sud, le 18 juin 2024. REUTERS/Gil Eliyahu

Pendant qu’Amos Hochstein enchaînait les réunions à Beyrouth pour tenter de résoudre diplomatiquement une situation de plus en plus incontrôlable à la frontière entre le Liban-Sud et le nord d’Israël, le Hezbollah a diffusé via ses « médias de guerre » une vidéo de 9 minutes prise depuis un aéronef survolant plusieurs zones décrites comme faisant partie du territoire israélien.

Le parti chiite avait annoncé moins d’une heure auparavant qu’il comptait diffuser des « scènes très importantes » qu’il a appelé à « regarder et analyser ». « Gardez à l'esprit que cela coïncide avec la visite de [l'envoyé américain Amos] Hochstein au Liban et les menaces israéliennes de guerre contre le Liban », a ajouté le parti via ses canaux de communication habituels.

Ces images ont été diffusées parallèlement à la visite d’Amos Hochstein à Beyrouth après un passage en Israël lundi, et peu de temps après qu’un responsable israélien anonyme cité par la chaîne de télévision saoudienne al-Arabiya, a déclaré que le Hezbollah avait « été contraint de retirer ses forces à 8 kilomètres à l'intérieur du territoire libanais ».

Les docks du port de Haïfa visibles par satellite (en haut), et dans la vidéo diffusée par le Hezbollah (en bas). Montage réalisé par L'OLJ

Ce que montrent les images
Selon le Hezbollah, les image sont été prises par un appareil appartenant à sa division aérienne, qui ne comporte a priori que des drones. Sur la deuxième partie de la vidéo, L’Orient-Le Jour a pu identifier le port de Haïfa, confirmant ainsi la description donnée par le parti chiite. Nous n’avons cependant pas été en mesure de confirmer les autres lieux que le Hezbollah affirme avoir survolé et filmé.


Dans cette liste on trouve notamment les images d’un site industriel opéré par Rafael Advanced Defense Systems Ltd connu sous le nom RAFAEL, acronyme hébraïque d' « Autorité pour le développement de l'armement ». Selon nos recherches cette usine se situe à moins d’une heure de route au nord-est de Haïfa.

Selon le parti pro-iranien, le drone a filmé des plateformes composant le Dôme de fer, des entrepôts de moteurs de missiles, d’autres entrepôts de missiles anti-aériens, plusieurs sites de fabrication de composants de missiles, de système de contrôle et de guidage, des bâtiments administratifs et des radars utilisés pour les essais de missiles.

Lire aussi

Une frappe ciblée israélienne tue un membre du Hezbollah, silence radio du parti chiite

Dans un autre segment de la vidéo, le Hezbollah indique avoir survolé Krayot, une agglomération « densément peuplée » dans le nord-est de Haïfa, où vivent « 260 000 » Israéliens selon les descriptions affichées. Krayot est composé de quatre villes : Kiryat-Yam, Kiryat-Bialik, Kiryat-Motzkin, Kiryat-Ata, ainsi que de deux quartiers : Haïfa Kiryat Haïm et Kiryat-Shmouel s’étendant sur environ 20 km². Le Hezbollah précise que cette agglomération est à 28 km de la frontière avec le Liban et abrite plusieurs centres commerciaux (le parti cite les noms de Bigh Kiryot, Osher Aad et Safionai Yam).

En commentant les images du port de Haïfa situé au nord de la ville, le Hezbollah décrit une « région stratégique qui comprend « la base militaire de Haïfa », principale base navale de l'armée israélienne dans le nord du pays, ou encore « le plus grand port commercial » de l’État hébreu (ce que les statistiques confirment). La vidéo montre ce que le parti chiite présente comme des installations pétrochimiques, des réservoirs de pétrole ou encore l’aéroport de Haïfa, située à l’est de la zone portuaire.

« Le Hezbollah sera détruit »
C'est la deuxième fois en trois jours que le Hezbollah cherche à marquer l’opinion en utilisant des images captées par ses drones. Durant le weekend, il avait mis en ligne une vidéo d'un drone montrant pour la première fois une attaque contre une base militaire israélienne. Sur les images, on pouvait voir l’appareil voler à grande vitesse puis s'écraser sur la base militaire, puis une colonne de fumée s'élever de l'endroit touché.

La diffusion des images mardi a également coïncidé avec la reprise des opérations du Hezbollah contre le territoire israélien - quasiment suspendues durant la fête de l'Adha - avec trois nouvelles attaques répertoriées avant 18h, notamment contre un site de l’artillerie israélienne à Naveh Ziv, et un char Merkava à Hadab Yarine. L’artillerie israélienne a pour sa part bombardé plusieurs zones dans les cazas de Hasbaya (Kfarchouba, Rachaya el-Foukhar), Marjeyoun (Adaïssé, Taybé) et Tyr (Chehabiyé).

La réaction de Tel Aviv n'a pas tardé.  Le ministre des Affaires étrangères israélien Israël Katz a menacé mardi dans la soirée le Hezbollah de destruction à l'issue d'une « guerre totale ». « Nous sommes très proches du moment où nous déciderons de changer les règles du jeu contre le Hezbollah et le Liban. Dans une guerre totale, le Hezbollah sera détruit et le Liban sera touché durement », a affirmé M. Katz dans un communiqué officiel et sur X. Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, « se vante aujourd'hui d'avoir photographié les ports de Haïfa, exploités par de grandes sociétés internationales chinoises et indiennes, et de menacer de les endommager », accuse le ministre israélien pour appuyer son propos.

Pendant qu’Amos Hochstein enchaînait les réunions à Beyrouth pour tenter de résoudre diplomatiquement une situation de plus en plus incontrôlable à la frontière entre le Liban-Sud et le nord d’Israël, le Hezbollah a diffusé via ses « médias de guerre » une vidéo de 9 minutes prise depuis un aéronef survolant plusieurs zones décrites comme faisant partie du territoire...
commentaires (8)

Du pipeau hollywoodien comme d'habitude.

Pierre Christo Hadjigeorgiou

08 h 23, le 20 juin 2024

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • Du pipeau hollywoodien comme d'habitude.

    Pierre Christo Hadjigeorgiou

    08 h 23, le 20 juin 2024

  • La Différence entre Hezbollah et Israël Israël agit sans spectacle Hezbollah fait des spectacles sans agir

    William SEMAAN

    14 h 22, le 19 juin 2024

  • - UNE GRANDE PERFORNANCE. - QUE CHERCHE-T-IL DANS L,ESSENCE ? - IL DEFEND BIEN NOS FRONTIERES, - NON POUR PROTEGER SES FRERES. - AMOS, MIKO ET PERCHE, - S,EXULTENT A RECHERCHER, - UNE AVANCE DU QUINTETTE, - POUR DES CONCESSIONS VEDETTES. - DECULOTTAGE AU YAHU, - ET MAINMISE DU BARBU, - ABSOLUE SUR LE LIBAN, - POUR LE COMPTE DE L,IRAN. = - TANDEM DE LA CATASTROPHE, - A TOUS DEUX JE M,APOSTROPHE : - A L,ARMEE VOS ARSENAUX, - POUR QUE VOUS SOYEZ LEGAUX. - AU LIBAN VOTRE ALLEGEANCE, - ET TOUT SERA BIENVEILLANCE. - VOUS SEREZ LES BIENVENUS, - MEME SI TOUJOURS BARBUS. - TOUS EGAUX SANS CONSENSUS.

    LA LIBRE EXPRESSION PARLE AU PEUPLE.

    12 h 03, le 19 juin 2024

  • Lui qui menace les israéliens, fort de ses armes offertes pour détruire son propre pays. Ils accusent les israéliens de tuer des civils? Et eux alors ils tuent qui a part les civils libanais qui servent de chair à canons pour sauver la face des mollahs? Ce barbu continue de fanfaronner en décidant de nous exterminer comme si nos vies et notre pays lui appartenait. Pourquoi les E.U se contente d’exiger le simple retrait de cette milice vendue au lieu d’exiger et sans condition sa dissolution et son désarmement. On parle de la première puissance militaire au monde non? Alors pourquoi ce laxisme

    Sissi zayyat

    11 h 40, le 19 juin 2024

  • Le Hezbollah est inféodé à l’Iran de l’aveu même de Hassan Nasrallah. On ne peut pas se prétendre bon libanais aimant son pays et appliquer l’agenda d’un pays étranger. C’est contradictoire. Le Hezbollah est donc bien une milice illégale dont le seul but est d’instaurer la république islamique au Liban et ceci représente un danger existentiel pour tous les autres libanais

    Lecteur excédé par la censure

    10 h 52, le 19 juin 2024

  • Quel rigolo ce Katz , détruire le Liban? Alors qu’à Gaza ils ne tuent que des civils et des enfants Le Hezb n’a pas d’aviation mais des armes mieux adaptées et performantes et peut toucher israel en profondeur Que les us fassent une veritable pression sur le natanhell et tout peut s’arrêter L’olj devrait dire Hezbollah et non milice chiite sic.. ou pro iranienne sic ! Ce sont des libanais qui aiment leur pays et se battent contre un ennemi qui a fait beaucoup de mal à notre pays et certains !! L’oublient vite

    TAMIN FAROUCK

    09 h 03, le 19 juin 2024

  • Le Liban ne connaitra, ni paix ni prospérité, ni respect tant qu’il sera contrôlé par un état étranger et une milice qui lui est inféodée. C’est simple, c’est clair et tout le monde le sait au fond de soi, même ceux qui essayent de profiter du controle milicien pour arriver aux postes convoités aux dépends de leurs compatriotes indépendants.

    Liban Libre

    21 h 29, le 18 juin 2024

  • Donc ce parti islamiste sait exactement tout ce qui se passe en Israel et au port de Haifa . Impressionnant. Ces photos sont assez éloquantes Cependant ...tous ces produits explosifs de Nitrate d'ammonium, entassés, durant des années, au port de Beyrouth ....Alors là? Il n'en savait rien ??

    LE FRANCOPHONE

    19 h 20, le 18 juin 2024

Retour en haut