Rechercher
Rechercher

De la fumée s'élève dans le quartier de Sultan, au nord-ouest de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 18 juin 2024. Photo par Bashar TALEB / AFP

Direct Moyen-Orient

Israël pourrait « changer les règles du jeu contre le Hezbollah et le Liban » : jour 256 de la guerre de Gaza

Ce qu’il faut retenir

Le Hezbollah diffuse des images de Haïfa survolée par un drone.

Washington tente d'éviter une guerre plus importante entre Israël et le Hezbollah, affirme Hochstein depuis Beyrouth.

Le Hezbollah rejette l'affirmation selon laquelle Israël l'aurait forcé à s'éloigner de la frontière.


21:01 heure de Beyrouth

Nous vous remercions d'avoir suivi notre couverture en direct de la guerre entre le Hamas et Israël.

Nous poursuivrons notre couverture du conflit dès demain matin.

20:36 heure de Beyrouth

Le point sur la situation à la frontière libano-israélienne : 


- Le Hezbollah a affirmé avoir attaqué des soldats israéliens rassemblés au niveau du site israélien de Manara, face au village libanais de Houla (caza de Marjeyoun), en réponse à l'attaque israélienne contre le village libanais de Borgholiyé. 


- L'armée de l'air israélienne a pris pour cible au Liban des escadrons du Hezbollah qui ont lancé des drones en direction d'Israël, a rapporté la troupe, selon le Haaretz. Elle a ajouté que l'unité à laquelle appartiennent ces escadrons a envoyé des dizaines de drones en Israël à des fins d'attaques et de collecte de renseignements.

19:51 heure de Beyrouth

Le point sur la situation à la frontière libano-israélienne : 

- Des avions de combat israéliens ont franchi le mur du son à deux reprises au-dessus de Saïda, rapporte notre correspondant au Liban-Sud.


- Des avions de combat israéliens ont mené deux raids sur le village de Aïta el-Chaab (caza de Bint Jbeil) et un autre sur Jibbein (caza de Tyr).


- Des roquettes ont été tirées depuis le Liban-Sud en direction de position israéliennes, selon une source sécuritaire. Selon le Haaretz, les sirènes d'alarme ont retenti dans le nord d'Israël.

19:40 heure de Beyrouth

⚡ Le ministre des Affaires étrangères israélien Israël Katz a menacé le Hezbollah de destruction à l'issue d'une "guerre totale”.


"Nous sommes très proches du moment où nous déciderons de changer les règles du jeu contre le Hezbollah et le Liban. Dans une guerre totale, le Hezbollah sera détruit et le Liban sera touché durement", a affirmé M. Katz, selon un communiqué de son bureau cité par l’AFP.

19:00 heure de Beyrouth

Le Hezbollah a affirmé avoir tiré des roquettes à 17h20 sur le site israélien de Ramtha, dans les collines occupées de Kfarchouba, et la caserne de Zebdine, dans les les fermes contestées de Chebaa.

18:52 heure de Beyrouth

Le programme des Nations unies pour l'environnement a publié une évaluation préliminaire soulignant que « les dommages environnementaux sans précédent à Gaza » dus à la guerre en cours entraînent une grave pollution du sol, de l'eau et de l'air.

Selon le rapport, le conflit a affecté les systèmes de gestion environnementale de Gaza, notamment le dessalement de l'eau, le traitement des eaux usées, l'énergie solaire et la restauration des zones humides. La guerre a généré 39 millions de tonnes de débris, créant des risques pour la santé et l'environnement. Les stations d'épuration des eaux usées ne fonctionnent pas et contaminent les plages, les sols et l'eau douce.

Les munitions contenant des métaux lourds et des produits chimiques explosifs ont contaminé le sol et l'eau, posant des risques sanitaires à long terme. En outre, les tunnels du Hamas, ainsi que les efforts israéliens pour les détruire, pourraient entraîner une contamination à long terme des eaux souterraines.

Le programme des Nations unies prévoit de procéder à une évaluation détaillée sur le terrain et d'élaborer des stratégies d'assainissement dès que les conditions de sécurité le permettront, et appelle à un « cessez-le-feu immédiat afin d'atténuer ces effets et de protéger les vies ».

18:42 heure de Beyrouth

Un drone israélien a pris pour cible une moto à Borgholiyé (caza de Tyr), blessant trois personnes, ont indiqué une source sécuritaire et des habitants à notre correspondant au Liban-Sud. Deux de ces individus sont dans un état critique.

Les scouts al-Rissala, affiliées au mouvement Amal, ont affirmé que leurs équipes ont participé à des « opérations de sauvetage et de lutte contre les incendies » après la frappe aérienne et que les blessés ont été hospitalisés.

Plus tôt dans la journée, un drone israélien avait pris pour cible une voiture sur la route menant au même village, blessant une personne.

18:27 heure de Beyrouth

Les docks du port de Haïfa visibles par satellite (en haut), et dans la vidéo diffusée par le Hezbollah (en bas). Montage réalisé par L'OLJ

Pendant qu’Amos Hochstein enchaînait les réunions à Beyrouth pour tenter de résoudre diplomatiquement une situation de plus en plus incontrôlable à la frontière entre le Liban-Sud et le nord d’Israël, le Hezbollah a diffusé via ses « médias de guerre » une vidéo de 9 minutes prise depuis un aéronef survolant plusieurs zones décrites comme faisant partie du territoire israélien.

➡️ Les détails ici.

17:09 heure de Beyrouth

Voici les derniers développements au Liban-Sud :

- Des drones israéliens ont tiré un obus sur l'entrée est du village de Adaïssé (caza de Marjeyoun), rapporte notre correspondant au Liban-Sud.


- Un drone israélien a mené des raids sur le village de Taybé (caza de Marjeyoun). Des ambulances ont été dépêchées sur les lieux.


- Le Hezbollah a affirmé mené une attaque aérienne avec un escadron de drones sur un emplacement d'artillerie appartenant au 411e bataillon (appartenant à la 288e brigade de feu) à Naveh Ziv, en réponse à l'attaque israélienne qui a visé le village de Chehabiyé (caza de Tyr). Le parti chiite a indiqué avoir visé « des points de rassemblement des soldats israéliens, atteignant leurs cibles avec précision et causant des blessures confirmées ».

16:12 heure de Beyrouth

Voici les derniers développements à la frontière libano-israélienne :

- Des roquettes ont été tirées depuis le Liban-Sud en direction de positions israéliennes, a indiqué une source sécuritaire à notre correspondant. Selon le Haaretz, plusieurs « cibles aériennes suspectes » ont été interceptées dans le nord d'Israël.


- Des drones israéliens ont visé une voiture sur la route de Borgholiyé, au nord de Tyr.

Selon les informations préliminaires, l'attaque a fait un blessé. 

16:04 heure de Beyrouth

⚡ Le Hezbollah a diffusé une vidéo montrant des images prises par ses drones de la ville de Haïfa, y compris des complexes résidentiels et militaires, des infrastructures militaires, le port et d'autres sites. 

14:39 heure de Beyrouth

Le Hezbollah a déclaré qu'il diffusera prochainement via plusieurs médias des images de "scènes très importantes" qu'il appelle les spectateurs à "regarder et analyser".


"Gardez à l'esprit que cela coïncide certainement et inévitablement avec la visite de [l'envoyé américain Amos] Hochstein au Liban et les menaces israéliennes de guerre contre le Liban", a ajouté le parti, via ses canaux de communication habituels.

14:18 heure de Beyrouth

Nouveau point sur la situation au Liban-Sud depuis :


* Le Hezbollah a annoncé avoir visé avec un drone un char Merkava à l'intérieur du site israélien de Hadab Yarine, en face du village libanais de Yarine (caza de Tyr) à 12h12. Il s'agit de la première attaque du parti contre Israël depuis samedi dernier.


* Un incendie s'est déclaré dans une zone déserte près de Metula, dans le nord d'Israël, "à la suite d'un tir de roquette depuis le Liban", selon Haaretz.


* Des tirs d'artillerie israéliens ont visé le village de Kfarchouba (caza de Hasbaya), ont indiqué des habitants à notre correspondant au Liban-Sud.

13:45 heure de Beyrouth

⚡ Le ministère de la Santé du Hamas à Gaza a annoncé mardi un nouveau bilan de 37.372 morts depuis le 7 octobre 2023.


Au moins 25 personnes ont été tuées ces dernières 24 heures, a-t-il indiqué dans un communiqué, ajoutant que 85.452 personnes avaient été blessées dans le territoire palestinien.

13:06 heure de Beyrouth

Pour la première fois en deux jours, les sirènes d'alarmes ont été activées dans le nord d'Israël en raison d'une possible infiltration de drones hostiles, a rapporté le Haaretz.


Plusieurs localités israéliennes situées en face de Alma el-Chaab, dans le caza de Tyr, sont concernées, ajoute le quotidien israélien citant les localités d'al-Aramche, Gornot HaGalil, Eilon, Adamit et Ya'ara.

12:58 heure de Beyrouth

11:52 heure de Beyrouth

Un responsable militaire israélien, cité par la chaîne de télévision saoudienne Al Arabiya, a déclaré que le Hezbollah "a été contraint de retirer ses forces à 8 kilomètres à l'intérieur du territoire libanais".


Une affirmation démentie par le bureau de presse du Hezbollah qui affirme que le parti continue d'effectuer certaines de ses opérations depuis des positions situées tout près de la frontière.


Le responsable israélien, qui n'a pas été identifié par la chaîne saoudienne, a aussi assuré que les troupes de l'État hébreu avaient " réussi à écarter la menace d'une invasion par le Hezbollah de vastes zones de la région israélienne de Galilée". Il a également déclaré que "les capacités militaires du parti sont modestes et ne sont pas les mêmes qu'avant le 7 octobre" et que "l'assassinat de responsables du Hezbollah sème la confusion et cause un préjudice direct au parti (chiite)".


Le Hezbollah semble avoir suspendu ses opérations depuis le premier jour de l'Adha, dimanche.

10:01 heure de Beyrouth

Nouveau point sur la situation au Liban-Sud :


* L'artillerie israélienne a bombardé la périphérie de la localité de Chebaa ainsi que Rachaya el-Foukhar (caza de Hasbaya). Quatre obus ont été tirés, selon des témoignages d'habitants.

09:19 heure de Beyrouth

⚡ L'émissaire américain Amos Hochstein est arrivé ce matin à Beyrouth, selon plusieurs médias locaux. 

09:15 heure de Beyrouth

Toujours au Liban-Sud, selon notre correspondant dans la région Mountasser Abdallah, un calme précaire régnait ce matin. L'armée israélienne a cependant bombardé plusieurs zones du Liban-Sud dans la nuit de lundi à mardi, selon des sources sécuritaires :


* Vers 20h, l'artillerie israélienne a ciblé les périphéries de Chihine et de Zebkine, dans le caza de Tyr, ainsi que Labbouné, en bordure de Naqoura (toujours dans le caza de Tyr). Les villages de Blida et de Meis el-Jabal (caza de Marjeyoun) ont également été ciblés.


* Après 22h, l'artillerie israélienne a tiré trois obus sur Rab el-Thalathine (caza de Marjeyoun), provoquant une coupure d'électricité dans cette localité ainsi qu'à Taybé ou encore Deir Siriane, entre autres.


* Vers minuit, l'artillerie israélienne a tiré 4 obus sur Khiam (Marjeyoun), qu'un drone a également survolé. D'autres tirs d'artillerie ont ciblé la périphérie de Kfarchouba (Hasbaya).


* Enfin, vers 2h du matin, Khiam a de nouveau été la cible de tirs d'artillerie.


08:59 heure de Beyrouth

Au Liban-Sud, où les échanges de tirs sont quasi quotidiens depuis octobre, les attaques du Hezbollah libanais se sont intensifiées depuis la mort la semaine dernière d'un de ses plus importants commandants, Taleb Sami Abdallah, dans une frappe israélienne.


La Finul estime que "le risque d'erreurs de calcul conduisant à un conflit soudain et plus vaste est bien réel", selon les termes de la coordinatrice spéciale des Nations unies pour le Liban, Jeanine Hennis-Plasschaert, et le chef de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul), Aroldo Lazaro.


Lundi, l'armée israélienne a annoncé avoir tué Mohammad Moustapha Ayoub, un autre membre important du Hezbollah, responsable selon elle de tirs de roquettes et de missiles dans la région de Selaa, dans le sud du Liban. Le Hezbollah a confirmé la mort de ce combattant.


L'envoyé spécial du président américain Joe Biden, Amos Hochstein, arrivé lundi à Jérusalem pour faire pression en faveur d'une désescalade, est attendu au Liban dans les prochains jours.

08:55 heure de Beyrouth

A Gaza, l'armée israélienne a annoncé une pause "de 08H00 à 19H00" (heure locale) jusqu'à nouvel ordre, sur un tronçon routier d'une dizaine de km allant du point de passage israélien de Kerem Shalom, à l'extrémité sud du territoire, jusqu'à l'Hôpital européen de Rafah, un peu plus au nord.


Kerem Shalom est devenu l'unique point de passage pour l'aide humanitaire dans le sud de la bande de Gaza depuis que l'armée a lancé son offensive sur Rafah et pris le contrôle du poste-frontière avec l'Egypte.


L'ONU a salué l'annonce israélienne mais demandé que cette pause "conduise à d'autres mesures concrètes" pour faciliter les livraisons, et réclamé une nouvelle fois la levée "de tous les obstacles" à l'acheminement de l'aide sur le terrain où la population n'a pas le coeur aux célébrations.

08:52 heure de Beyrouth

Fait rare en plus de huit mois de guerre sanglante, des milliers d'Israéliens ont manifesté lundi soir à Jérusalem à proximité de la résidence du Premier ministre Benjamin Netanyahu et de la Knesset (Parlement).


Cette manifestation intervient environ une semaine après la démission du cabinet de guerre des dirigeants centristes Benny Gantz et Gadi Eisenkot, deux anciens chefs de l'armée, ce qui a entraîné la dissolution de cette instance mise sur pied après l'attaque du 7 octobre.


Malgré le départ de ces deux figures de l'opposition, qui avaient joint le gouvernement en signe d'unité après les attaques du Hamas, Benjamin Netanyahu et ses alliés conservent leur majorité à la Knesset.

08:51 heure de Beyrouth

La situation en Israël et à Gaza :


Des milliers d'Israéliens ont manifesté lundi soir pour demander la tenue d'élections anticipées, reprochant au Premier ministre Benjamin Netanyahu sa gestion de la guerre à Gaza et son échec à rapatrier des "dizaines" d'otages encore aux mains du Hamas, selon l'AFP.


Pendant ce temps, dans le territoire palestinien, des témoins ont fait état dans la nuit de frappes israéliennes dans un contexte toutefois plus calme depuis le début d'une pause humanitaire observée par l'armée dans un secteur du sud.


Cette pause, dont l'annonce a coïncidé dimanche avec le premier jour de l'Aïd al-Adha, la fête musulmane du sacrifice, a en théorie pour but de faciliter l'acheminement de l'aide dont les Gazaouis ont cruellement besoin.

08:44 heure de Beyrouth

Bonjour !

Nous sommes au 256e jour de la guerre dans la bande de Gaza. Il s'agit également du 255e jour depuis l'ouverture d'un front au Liban-Sud entre le Hezbollah et l'armée israélienne.

Retrouvez ici notre couverture en direct du conflit et ses répercussions dans la région.

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut