Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Conflit

Des milliers d'Israéliens manifestent contre le gouvernement Netanyahu

Des milliers d'Israéliens ont manifesté lundi contre le gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu au sujet de sa conduite de la guerre à Gaza et son incapacité à négocier la libération des dizaines d'otages toujours retenus dans le territoire palestinien. 

Des manifestations similaires ont réuni ces dernières semaines des dizaines de milliers de personnes à Tel-Aviv, la plus grande ville d'Israël. Lundi, les manifestants se sont rendus à Jérusalem devant le parlement et la résidence de M. Netanyahu, appelant notamment à des élections anticipées.

"Chacune des actions (de M. Netanyahu) va dans le sens de la destruction d'Israël. Il est responsable de ce qui s'est passé le 7 octobre", a accusé Moshe Sandarovich, 73 ans, ingénieur à la retraite. 

La guerre a éclaté le 7 octobre quand des commandos du Hamas infiltrés depuis Gaza dans le sud d'Israël ont mené une attaque sans précédent qui a entraîné la mort de 1.194 personnes, en majorité des civils, selon un décompte de l'AFP établi à partir de données officielles israéliennes.

Sur 251 personnes enlevées, 116 sont toujours retenues en otages à Gaza, dont 41 sont mortes, selon l'armée.

En représailles, l'armée israélienne a lancé une offensive sur la bande de Gaza qui a fait jusqu'à présent 37.347 morts, majoritairement des civils, selon des données du ministère de la Santé du gouvernement de Gaza, dirigé par le mouvement islamiste.

Portant pour certains des tambours ou des pancartes réclamant de nouvelles élections, les manifestants ont appelé à un cessez-le-feu pour que les derniers otages puissent rentrer chez eux. 

"Tous! Maintenant!", ont-ils scandé, avant d'observer une minute de silence pour ceux encore retenus dans le territoire. 

Certains manifestants portaient des t-shirts arborant des slogans tels que "Arrêtez la guerre" et "Nous sommes tous égaux". 

"Après 75 ans d'existence de ce pays et huit mois de guerre, le fossé n'est pas égal. Il faut que cela change", a estimé Kfir Roffe, un manifestant de 50 ans. "Nous devons être égaux, les musulmans, les chrétiens, tous les habitants d'Israël doivent se rassembler". 

Des milliers d'Israéliens ont manifesté lundi contre le gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu au sujet de sa conduite de la guerre à Gaza et son incapacité à négocier la libération des dizaines d'otages toujours retenus dans le territoire palestinien. 

Des manifestations similaires ont réuni ces dernières semaines des dizaines...