Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - France

Minorité yézidie: une "revenante" française rentrée de Syrie inculpée pour génocide

Une balance, symbole de la justice. Photo d'illustration AFP.

Une « revenante » française rentrée de Syrie en août 2021, déjà poursuivie en France pour des infractions terroristes, est désormais aussi inculpée pour génocide contre la minorité yézidie, a indiqué vendredi à l'AFP le parquet national antiterroriste.

A la suite d'un interrogatoire mardi, la suspecte a été inculpée pour complicité de génocide, crimes contre l'humanité et complicité, a précisé le Parquet.

Cette Française de 35 ans est notamment soupçonnée d'avoir en 2017 réduit en esclavage une enfant yézidie, selon deux sources proches du dossier. Elle conteste les faits.

D'après le Parquet, elle est la « troisième femme » parmi les « revenantes » déjà poursuivies en France pour infractions terroristes à être inculpée pour ces chefs de génocide et de crimes contre l'humanité.

La première femme avait été inculpée « dès 2022 », a précisé l'une des sources proches du dossier. Une seconde avait suivi: une autre « revenante » de Syrie, ex-épouse d'un émir du groupe Etat islamique (EI), contre lesquels le parquet antiterroriste a requis début mai un procès.

Fin 2016, une enquête préliminaire dite « structurelle » a été ouverte pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre commis en Irak et Syrie depuis 2012 « au préjudice des minorités ethniques et religieuses », avait expliqué fin avril le Parquet national antiterroriste à l'AFP.

« L'objectif est de documenter ces crimes et d'identifier les auteurs français appartenant à l'organisation État islamique », avait ajouté le ministère public.


Une « revenante » française rentrée de Syrie en août 2021, déjà poursuivie en France pour des infractions terroristes, est désormais aussi inculpée pour génocide contre la minorité yézidie, a indiqué vendredi à l'AFP le parquet national antiterroriste.A la suite d'un interrogatoire mardi, la suspecte a été inculpée pour complicité de génocide, crimes contre...