Rechercher
Rechercher

Politique - Liban

Le député Adib Abdel Massih claque la porte du bloc du « Renouveau »

Le député du Koura a assuré qu'il « continuera à faire partie de l'opposition ».

Le député Adib Abdel Massih claque la porte du bloc du « Renouveau »

Le député du Koura Adib Abdel Massih. Photo tirée de son compte Facebook.

Adib Abdel Massih, député de Koura, a annoncé jeudi son retrait du bloc du « Renouveau », ancré dans l'opposition. Il a fait cette annonce lors d'une conférence de presse tenue à son domicile, a rapporté l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Cette décision fait suite à des tensions ces dernières semaines entre M. Abdel Massih et les trois autres membres du bloc, notamment Michel Moawad (Zghorta). Désormais indépendant, le député de Koura assure tout de même qu'il « continuera à faire partie de l'opposition ».

Les crispations avaient été révélées début juin par Michel Moawad, lors d’un entretien à la LBCI, lors duquel ce dernier a fait part de l’existence de « divergences qui s’approfondissent entre M. Abdel Massih et le reste des membres, du fait de prises de position et de comportements qui nuisent au groupe ». Le principal concerné s'était dit « surpris » par ces propos, affirmant, dans un entretien express à L'OLJ, « en ignorer les motifs ». Outre Michel Moawad, le bloc du Renouveau est composé des députés sunnites Fouad Makhzoumi (Beyrouth) et Achraf Rifi (Tripoli).

« Après deux ans de travail acharné, j'ai découvert l'existence d'une cinquième colonne dont j'ignore les motivations et qui a poussé certains de mes alliés à émettre des prises de position pour lesquelles je n'ai pas été consulté », a déclaré le député du Koura lors de sa conférence de presse jeudi. Il a par ailleurs assuré avoir « jeté des ponts entre les différents blocs (parlementaires) afin de privilégier le dialogue au boycott ». « J'ai voté pour Michel Moawad à 12 reprises et voté une fois pour Jihad Azour », a encore déclaré Adib Abdel Massih, en référence aux 13 sessions parlementaires organisées pour élire un nouveau président et qui se sont toutes soldées par un échec. Michel Moawad avait été candidat à la présidentielle, soutenu par l'opposition, avant de se retirer de la course au profit de Jihad Azour, ancien ministre des Finances.

« J'annonce mon retrait du bloc parlementaire du "Renouveau" (...) Je continue à me considérer comme étant souverainiste », a-t-il encore dit. Il également annoncé la création d'un « bureau politique formé de personnalités issues de Koura qui sera ensuite élargi à d'autres régions ». 

Pour mémoire

Le bloc du Renouveau risque-t-il de perdre l’un de ses membres ?

Peu après la conférence de presse de M. Abdel Massih, le bloc du Renouveau a publié un communiqué dans lequel ses trois collègues lui souhaitent « tout le succès possible dans sa carrière politique ». Le bloc « poursuivra l'approche dans laquelle il s'est engagée envers les Libanais », citant la « composition diversifiée » du groupe de trois députés et l'importance de « la souveraineté, des réformes et de l'indépendance ». 

Les relations politiques élargies du député de Koura ainsi que certaines prises de position font partie des choses reprochées par le bloc à Adib Abdel Massih. Outre ses bons rapports avec le Courant patriotique libre et son chef Gebran Bassil, Adib Abdel Massih se targue également de ses relations cordiales et « à caractère personnel » avec le chef des Marada, Sleiman Frangié, deux personnalités politiques également issues du Liban-Nord et rivales de Michel Moawad. C'est surtout le cas de Sleiman Frangié, candidat à la présidence soutenu par le tandem chiite et compétiteur direct de Michel Moawad à Zghorta.

Le 25 mai dernier, un garde du corps de M. Abdel Massih avait agressé un jeune Syrien dans la localité de Kfar Saroun, dans le Koura. Le bloc du Renouveau reproche au député de Koura sa réaction « timide » à la suite de cet incident qui avait fait le tour de la presse et des réseaux sociaux.

Adib Abdel Massih, député de Koura, a annoncé jeudi son retrait du bloc du « Renouveau », ancré dans l'opposition. Il a fait cette annonce lors d'une conférence de presse tenue à son domicile, a rapporté l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Cette décision fait suite à des tensions ces dernières semaines entre M. Abdel Massih et les trois autres membres du...
commentaires (4)

Lorsqu'un pays est occupé, ce genres de situations tendent a apparaître et a s’étendre. L'important c'est que seul il puisse résister aux menaces ou tentatives d'intimidation des moumana3iotes qui font justement tout pour créer ce genre de situations afin de neutraliser et détruire ses opposants. Comme le Hezb ne peut le faire avec les grands poissons, il s'en prend aux petits pour affaiblir les grands. Sauf qu'il s'est déjà cassé les dents et bientôt il verra sa mâchoire se démonter. Donc il fallait voter pour les partis qui sont les seuls a pouvoir le contrer décisivement et fermement!

Pierre Christo Hadjigeorgiou

09 h 52, le 14 juin 2024

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Lorsqu'un pays est occupé, ce genres de situations tendent a apparaître et a s’étendre. L'important c'est que seul il puisse résister aux menaces ou tentatives d'intimidation des moumana3iotes qui font justement tout pour créer ce genre de situations afin de neutraliser et détruire ses opposants. Comme le Hezb ne peut le faire avec les grands poissons, il s'en prend aux petits pour affaiblir les grands. Sauf qu'il s'est déjà cassé les dents et bientôt il verra sa mâchoire se démonter. Donc il fallait voter pour les partis qui sont les seuls a pouvoir le contrer décisivement et fermement!

    Pierre Christo Hadjigeorgiou

    09 h 52, le 14 juin 2024

  • Tout cela pour qu'il puisse avoir les mains libres et voter avec Sleiman Frangié Junior avec lequel il a une excellente relation amicale ., un point de plus pour Sleiman Beyk !

    Chucri Abboud

    21 h 11, le 13 juin 2024

  • Y’en a marre des égos surdimensionnés qui ne sont pas au service de la bonne cause et qui court -circuites le pays à tout va.

    Wow

    15 h 47, le 13 juin 2024

  • Un bloc minuscule qui se saborde ...

    Zeidan

    15 h 28, le 13 juin 2024

Retour en haut