Rechercher
Rechercher

Politique - Crise migratoire

À Bruxelles, le Liban sonne l’alarme : Nous sommes à deux doigts de « l’implosion »

Beyrouth a présenté un « plan en onze points » aux pays européens pour trouver une solution à la question des réfugiés et migrants syriens.

À Bruxelles, le Liban sonne l’alarme : Nous sommes à deux doigts de « l’implosion »

Le ministre libanais des Affaires étrangères Abdallah Bou Habib saluant le commissaire européen à la Gestion des crises, Janez Lenarčič, en marge de la conférence de Bruxelles, le 27 mai 2024. Photo tirée du compte X de ce dernier.

À Bruxelles, le ton du Liban est monté d’un cran. À la VIIIe conférence ministérielle organisée dans la capitale belge sous le titre « L’avenir de la Syrie et des pays de la région », le ministre libanais des Affaires étrangères, Abdallah Bou ...
À Bruxelles, le ton du Liban est monté d’un cran. À la VIIIe conférence ministérielle organisée dans la capitale belge sous le titre « L’avenir de la Syrie et des pays de la région », le ministre libanais des Affaires étrangères, Abdallah Bou ...
commentaires (6)

- IL NE SAIT PAS CE QU,IL DIT. - NOUS SOMMES DE FAIM FINIS. - NOUS DORMONS A L,INFINI, - POUR N,AVOIR PAS D,APPETIT. - BEAUCOUP ENVIENT MEME L,OS. - NOS IDIOTS NE CRIENT PAS : S.O.S. !

LA LIBRE EXPRESSION

13 h 10, le 29 mai 2024

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • - IL NE SAIT PAS CE QU,IL DIT. - NOUS SOMMES DE FAIM FINIS. - NOUS DORMONS A L,INFINI, - POUR N,AVOIR PAS D,APPETIT. - BEAUCOUP ENVIENT MEME L,OS. - NOS IDIOTS NE CRIENT PAS : S.O.S. !

    LA LIBRE EXPRESSION

    13 h 10, le 29 mai 2024

  • Quel est le probleme d’une normalisation avec le pays frere qu’est la Syrie ? On devrait laisser notre pays s’autodetruire pour les beaux yeux d’un Occident malade ?

    nabil samir

    21 h 20, le 28 mai 2024

  • Bout habib est le toutou de Nasrallah. Nasrallah veut utiliser les syriens pour pousser à la normalisation avec le régime de Bachar. Ni Nasrallah ni bou habib ne pensent au Liban... Le premier attend de recevoir des ordres d'Iran et le second ne pense qu'à se remplir les poches en tant que larbin

    Emile G

    10 h 05, le 28 mai 2024

  • Nos dirigeants actuels veulent juste plus d’argent des européens pour garder les syriens au Liban. Et les européens en parfaits hypocrites mettent cela sur le compte de l’humanitaire tant que les syriens restent loin de l’Europe. Les arabes qui ont des immenses territoires vierges ne veulent même pas entendre parler de ce problème. Bref, aux libanais de se débrouiller. Ben le CPL, les FL et les Marada doivent s’unir pour régler ce problème pacifiquement du moins dans les régions chrétiennes

    Lecteur excédé par la censure

    07 h 26, le 28 mai 2024

  • "... le ministre libanais des Affaires étrangères, Abdallah Bou Habib, a tiré la sonnette d’alarme ..." - Le ministre SORTANT des affaires étrangères s'il vous plaît, merci.

    Gros Gnon

    07 h 18, le 28 mai 2024

  • Même si la position est tardive félicitations à cette position qui porte un certain espoir Mieux vaut tard que jamais

    William SEMAAN

    02 h 04, le 28 mai 2024

Retour en haut