Rechercher
Rechercher

Économie - Focus

Au Liban, la culture de l’avocat en plein boom

La production libanaise a réussi à se frayer un chemin vers le marché européen. 

Au Liban, la culture de l’avocat en plein boom

Des avocats dans un verger. Photo d'archives AFP

Un million d’avocatiers en 2024. C’est quatre fois plus que l’année dernière. Vingt-cinq fois plus qu’en 2018. Ces dernières années, la culture de l’avocat a connu un boom sans précédent au Liban. Bien que les conditions climatiques lui aient...
Un million d’avocatiers en 2024. C’est quatre fois plus que l’année dernière. Vingt-cinq fois plus qu’en 2018. Ces dernières années, la culture de l’avocat a connu un boom sans précédent au Liban. Bien que les conditions climatiques lui aient...
commentaires (3)

Tiens, vous aussi au Liban, le cabinet MC kinsey s'applique à des études. Attention,leur émoluments montent vite par rapport à la qualité de leur travail.Une nation doit toujours penser à diversifier les cultures agricoles pour déjà nourrir ses habitants. Bien sûr que les français privilègient les avocats libanais à ceux du voisin-colons, encore faut-il que les magasins ne trichent pas sur la provenance des produits.

peacepeiche@gmail.com

18 h 18, le 24 avril 2024

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Tiens, vous aussi au Liban, le cabinet MC kinsey s'applique à des études. Attention,leur émoluments montent vite par rapport à la qualité de leur travail.Une nation doit toujours penser à diversifier les cultures agricoles pour déjà nourrir ses habitants. Bien sûr que les français privilègient les avocats libanais à ceux du voisin-colons, encore faut-il que les magasins ne trichent pas sur la provenance des produits.

    peacepeiche@gmail.com

    18 h 18, le 24 avril 2024

  • Si déjà les pays européens boycottaient les avocats d'Israël et achetaient les avoats libanais, un immense pas économique et politique serait fait!

    Politiquement incorrect(e)

    16 h 18, le 24 avril 2024

  • Au Mexique les cartels de la drogue ont la mainmise sur la culture de l’avocat. Esperons que ce ne sera pas le cas au Liban. A bon entendeur, salut!

    Elie Aoun

    13 h 47, le 24 avril 2024

Retour en haut