Rechercher
Rechercher

Politique - Liban-Sud

Le Hezbollah dit avoir visé des soldats israéliens ayant "franchi la frontière"

Le parti chiite dit avoir visé des soldats israéliens à l'aide d'explosifs placés au Liban-Sud.

Le Hezbollah dit avoir visé des soldats israéliens ayant

Un drone portant le drapeau du Hezbollah à Aaramta, au Liban-Sud. Photo d'archives Anwar Amro/AFP

Le Hezbollah a revendiqué la responsabilité d'une explosion qui a visé ce matin des soldats israéliens ayant « franchi la frontière » avec le Liban. Selon le parti chiite, cette opération aurait fait des tués et des blessés parmi les soldats israéliens. Citant l'armée israélienne, Haaretz rapporte pour sa part que l'incident a touché trois militaires, dont un blessé grièvement. 

« Après avoir observé le mouvement des troupes de l’ennemi, la résistance islamique (du Hezbollah) a placé des explosifs dans le secteur de Tell Ismaïl, à l'intérieur du territoire libanais, près de la frontière avec la Palestine occupée. Ces explosifs ont été actionnés lorsqu’un groupe de la brigade Golani a franchi la frontière », indique un communiqué du parti chiite. Créée en 1948, la brigade Golani a participé aux batailles majeures menées par Israël, dont la guerre de juillet 2006 au Liban.

Soldats blessés

L'armée israélienne a confirmé que plusieurs soldats ont été blessés en territoire libanais. « Nous confirmons que l'incident s'est produit à l'intérieur du Liban », a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'armée. La chaîne qatarie al-Jazeera avait rapporté pour sa part sur X que quatre soldats avaient été blessés dans l'explosion d'une mine, alors qu'ils se trouvaient dans leur véhicule près de la frontière.

La JLZ, la radio de l'armée israélienne, a annoncé sur X qu'une « explosion qui a touché des combattants de la brigade Golani » plus tôt dans la journée a eu lieu « à l'intérieur du territoire libanais - près de la frontière avec Israël ». Selon un officiel de l'armée israélienne cité par Reuters, les 4 soldats blessés se trouvaient à « plusieurs centaines de mètres » de la frontière à l'intérieur du territoire libanais. La radio de l'armée israélienne a enfin indiqué que le but de l'opération était de « scanner le côté libanais de la frontière » et que les soldats israéliens avaient « ouvert le feu pour secourir les blessés » à la suite de l'explosion.

Le Hezbollah avait déjà annoncé en mars avoir déjoué deux tentatives israéliennes d’incursion terrestre en territoire libanais. Ces incursions, également de soldats de la brigade Golani, avaient eu lieu selon le parti chiite au niveau de « Khirbet Zarit », face au village libanais de Ramiyé (Bint Jbeil), et dans la zone dite de « Wadi Katmoun », face à Rmeich (Bint Jbeil). Ces opérations avaient été menées en détonant des explosifs et lançant des tirs d'artillerie sur les patrouilles israéliennes. 

Fin mars, trois observateurs de l'ONU et leur traducteur avaient en outre été blessés dans une explosion au Liban-Sud. La justice libanaise avait déclaré que l'incident était dû à l'explosion d'une mine, tandis que l'armée israélienne avait déclaré que la déflagration avait été provoquée par une charge précédemment placée dans le secteur par le Hezbollah. Le parti chiite n'avait pas commenté cet incident.


Le Hezbollah a revendiqué la responsabilité d'une explosion qui a visé ce matin des soldats israéliens ayant « franchi la frontière » avec le Liban. Selon le parti chiite, cette opération aurait fait des tués et des blessés parmi les soldats israéliens. Citant l'armée israélienne, Haaretz rapporte pour sa part que l'incident a touché trois militaires, dont un blessé...
commentaires (4)

Où sont les soldats de la Finul ? A la plage? Ils dorment? Comme toutes les entités de l'ONU la FINUL coûte cher et est inutile.

Moi

07 h 23, le 16 avril 2024

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Où sont les soldats de la Finul ? A la plage? Ils dorment? Comme toutes les entités de l'ONU la FINUL coûte cher et est inutile.

    Moi

    07 h 23, le 16 avril 2024

  • Si même Israël le reconnaît, ces soldats n'avaient rien à faire à l'intérieur du Liban. Point.

    Politiquement incorrect(e)

    19 h 33, le 15 avril 2024

  • LE HEZBOLLAH ET AUTRES MERCENAIRES ONT DES COMPTES AVEC LES ISRAELIENS. C,EST LE MOMENT QUE LES UNS ET LES AUTRES S,ENTRE-LIQUIDENT. ON N,EN VEUT PAS DES DEUX CHEZ NOUS.

    LA LIBRE EXPRESSION

    17 h 37, le 15 avril 2024

  • Il les a sûrement visé avec les mêmes drones qui sont restés accrochés aux fils électriques. Ol en élimine tellement qu'ils vont être obligés bientôt de faire appel à des mercenaires. C'est facile puisqu'il n'y a aucune preuve.

    Citoyen

    15 h 14, le 15 avril 2024

Retour en haut