Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Une femme et une fillette tuées dans une frappe israélienne

De la fumée est apercue dans le village de Khiam, au Liban-Sud, après une frappe israélienne, le 21 février 2024. Photo Rabih DAHER / AFP

Une femme et une petite fille ont été tuées mercredi dans une frappe israélienne sur le sud du Liban, ont rapporté les médias officiels et une source médicale, faisant craindre une nouvelle escalade du conflit.

Depuis l'attaque sans précédent du Hamas dans le sud d'Israël le 7 octobre, qui a déclenché la guerre à Gaza, le Hezbollah libanais, solidaire du mouvement islamiste palestinien, échange régulièrement des tirs meurtriers avec l'armée israélienne à la frontière israélo-libanaise.

La femme, identifiée comme étant Khadija Salmane, a été tuée à Majdal Zoun, dans le sud du Liban, et "sa fille a été grièvement blessée", a indiqué l'Agence nationale d'information (ANI, officielle), après avoir rapporté que des avions "ennemis" avaient ciblé le village.

Une source à l'hôpital où les deux victimes ont été emmenées a déclaré à l'AFP qu'une autre fillette avait elle été tuée par les frappes. Selon des secouristes, plusieurs blessés ont été transportés vers des hôpitaux de la région.

En plus de quatre mois, au moins 271 personnes, en majorité des combattants du Hezbollah et d'autres formations qui lui sont alliées mais également 42 civils, ont été tuées dans le sud du Liban, selon un décompte de l'AFP. Côté israélien, dix soldats et six civils ont été tués, selon l'armée.

Le Hezbollah pro-iranien a déclaré mercredi avoir mené plusieurs attaques contre des positions militaires israéliennes. L'une de ces attaques était également "une réponse aux attaques israéliennes contre des villages frontaliers et des habitations civiles", a indiqué le parti dans un communiqué, sans mentionner Majdal Zoun.

Une femme et une petite fille ont été tuées mercredi dans une frappe israélienne sur le sud du Liban, ont rapporté les médias officiels et une source médicale, faisant craindre une nouvelle escalade du conflit.

Depuis l'attaque sans précédent du Hamas dans le sud d'Israël le 7 octobre, qui a déclenché la guerre à Gaza, le Hezbollah libanais,...