Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Syrie

Au moins deux morts dans une frappe israélienne à Damas

Kafr Sousa, où se trouve l'immeuble visé, est un quartier huppé de la capitale syrienne abritant notamment des bâtiments officiels, des quartiers généraux militaires et de sécurité, ainsi qu'un centre culturel iranien. 

Le bâtiment ciblé par une frappe aérienne israélienne à Damas, dans le quartier de Kafr Sousa, le 21 février 2024. Photo AFP / LOUAI BESHARA

Au moins deux personnes ont été tuées mercredi dans une frappe attribuée à Israël sur un quartier de la capitale syrienne Damas, ont rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) et la télévision d'Etat.

« Une attaque israélienne avec des missiles vise le quartier habité de Kafr Sousa dans la capitale Damas », a déclaré la télévision nationale, avant d'annoncer un bilan de deux morts. « Au moins deux personnes ont été tuées dans l'attaque aérienne israélienne contre un appartement » dans ce quartier, a indiqué de son côté l'OSDH, une ONG basée au Royaume-Uni et qui dispose d'un vaste réseau de sources dans la Syrie en guerre.

Kafr Sousa est un quartier huppé de la capitale syrienne abritant notamment des bâtiments officiels, des quartiers généraux militaires et de sécurité, ainsi qu'un centre culturel iranien situé pas loin de l'immeuble visé, a précisé l'OSDH.

L'agence de presse officielle Sana a diffusé des photos présentées comme des dégâts à la suite de la frappe, montrant un immeuble en partie calciné et les fenêtres brisées, avec des flammes s'élevant d'un des appartements. Selon un photographe de l'AFP, l'attaque a visé un immeuble de neuf étages, dont le quatrième a été particulièrement touché, et a endommagé des voitures devant le bâtiment. Les forces de sécurité ont établi un cordon de sécurité autour de l'immeuble, alors que des pompiers tentaient d'éteindre le feu, selon la même source.

L'armée israélienne a mené des centaines de frappes aériennes en Syrie depuis le début en 2011 de la guerre civile dans ce pays voisin. Ces frappes se sont multipliées depuis le début en octobre de la guerre entre Israël et le Hamas palestinien dans la bande de Gaza, ciblant essentiellement les forces soutenues par l'Iran, allié du gouvernement du président syrien Bachar el-Assad.

Les autorités israéliennes commentent rarement ces frappes mais ont déclaré à plusieurs reprises qu'elles ne permettraient pas à l'Iran, son ennemi, d'étendre sa présence en Syrie. Des frappes israéliennes avaient ciblé samedi les environs de Damas, tuant au moins trois personnes, selon l'OSDH. Le directeur de cette ONG avait précisé que de nombreuses autres personnes avaient été blessées lors des frappes sur un quartier abritant des « villas de militaires et d'officiels de haut rang ».

Au moins deux personnes ont été tuées mercredi dans une frappe attribuée à Israël sur un quartier de la capitale syrienne Damas, ont rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) et la télévision d'Etat.« Une attaque israélienne avec des missiles vise le quartier habité de Kafr Sousa dans la capitale Damas », a déclaré la télévision nationale,...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut