Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Soudan

Washington accuse les forces armées et les FSR d'avoir commis des « crimes de guerre »


Le secrétaire d'État américain Antony Blinken avant de prendre la parole au Ritz Carlton à Washington, le 5 décembre 2023. Photo Brendan Smialowski / AFP

Les Etats-Unis ont accusé mercredi les forces armées soudanaises et les Forces de soutien rapide (FSR), qui sont en conflit, d'avoir commis des « crimes de guerre », ces dernières étant également accusées de crimes contre l'humanité.

« J'ai établi que des membres des Forces armées soudanaises et des Forces de soutien rapide ont commis des crimes de guerre au Soudan », affirme le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken dans un communiqué, accusant « également des membres des FSR et des milices alliées » d'avoir commis « des crimes contre l'humanité et des actes de nettoyage ethnique ».

L'armée soudanaise et ses rivaux paramilitaires « doivent mettre fin à ce conflit maintenant, se conformer à leurs obligations en vertu du droit international humanitaire et des droits de l'Homme, et traduire en justice les responsables d'atrocités », ajoute M. Blinken dans le communiqué.

Depuis avril, les forces fidèles au chef de l'armée Abdel Fattah al-Burhane, chef de l'Etat de facto du Soudan, sont en guerre contre les paramilitaires des Forces de soutien rapide commandées par son ancien adjoint, Mohamed Hamdane Daglo.

Plus de 10.000 personnes ont été tuées, selon une estimation prudente du Armed Conflict and Event Data Project, et l'ONU affirme que 6,3 millions de personnes ont dû fuir leurs foyers. 

Les Etats-Unis ont accusé mercredi les forces armées soudanaises et les Forces de soutien rapide (FSR), qui sont en conflit, d'avoir commis des « crimes de guerre », ces dernières étant également accusées de crimes contre l'humanité.« J'ai établi que des membres des Forces armées soudanaises et des Forces de soutien rapide ont commis des crimes de guerre au Soudan », affirme le...