Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Diplomatie

L'Azerbaïdjan en quête de garanties américaines sur leurs relations bilatérales

Le Président de la République d'Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, à Budapest le 30 janvier 2023. Photo d'illustration AFP

L'Azerbaïdjan a déclaré mercredi que les Etats-Unis devaient donner des garanties sur la solidité de leurs liens bilatéraux s'ils voulaient continuer à jouer un rôle de médiateur entre Bakou et l'Arménie, qui entretiennent des relations très tendues.

Les deux nations du Caucase voisines sont engagées depuis des décennies dans un conflit territorial portant sur la région azerbaïdjanaise du Haut-Karabakh, que Bakou a reconquise en septembre après une offensive éclair contre les séparatistes arméniens.

Même si leurs deux dirigeants ont déclaré qu'un accord de paix global pourrait être signé d'ici à la fin de l'année, les pourparlers ne progressent guère, malgré les médiations distinctes de l'Union européenne, des Etats-Unis ou de la Russie.

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliev a affirmé mercredi que les Etats-Unis avaient "annulé" les liens stratégiques entre Washington et Bakou, ajoutant "ne pas savoir pourquoi".

"Si les Etats-Unis disent que notre relation ne sera plus la même, cela veut dire que Washington se retire de la médiation du processus de paix entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie", a-t-il affirmé.

Un changement d'attitude pourrait pousser Bakou à "restaurer" les négociations conduites sous l'égide des Etats-Unis, a-t-il suggéré.

Des commentaires qui interviennent alors que la secrétaire d'Etat adjoint américain James O'Brien est attendu dans la capitale azerbaïdjanaise pour des discussions visant à "encourager la paix" entre le pays et l'Arménie.

Mi-novembre, l'Azerbaïdjan avait refusé de participer aux pourparlers de paix avec l'Arménie, prévus aux Etats-Unis courant novembre, invoquant une position "partiale" de Washington.

En octobre, le président azerbaïdjanais Ilham Aliev avait aussi refusé de rencontrer le Premier ministre arménien Nikol Pachinian en Espagne en raison de récentes marques de soutien européennes, notamment françaises, à l'Arménie.



L'Azerbaïdjan a déclaré mercredi que les Etats-Unis devaient donner des garanties sur la solidité de leurs liens bilatéraux s'ils voulaient continuer à jouer un rôle de médiateur entre Bakou et l'Arménie, qui entretiennent des relations très tendues.

Les deux nations du Caucase voisines sont engagées depuis des décennies dans un conflit...