Rechercher
Rechercher

Sport - BASKET

Premier accroc pour Riyadi, Sagesse s'impose dans la douleur

Les champions en titre ont connu leur premier revers de la saison à Manara contre Antonine (87-75), tandis que les Verts s'imposaient de justesse sur le terrain d'Antranik (59-51). 

Premier accroc pour Riyadi, Sagesse s'impose dans la douleur

Waël Arakji balle en main lors de la défaite de Riyadi face à Antounieh, samedi, à Manara. Crédit photo/Fédération libanaise de basket-ball

Le Riyadi d'un Waël Arakji limité à 7 points a concédé ce week-end sa première défaite sur son terrain de Manara (75-87), dans l'ouest de Beyrouth, face à Antonine. 

Le champion en titre s'est fait surprendre par l'étonnant promu venu de Baabda qui avait déjà donné du fil à retordre à Sagesse la semaine passée. Les coéquipiers de Jordan Davis, meilleur marqueur de la rencontre avec 34 points, ont pris les devants dès le premier quart-temps sans jamais laisser revenir des locaux encore en rodage. À noter toutefois la nouvelle belle performance d'Elmedin Kikanovic, l'ancien pivot bosnien de Monaco arrivé cet été pour pallier le départ de Duop Reath, de nouveau meilleur marqueur de son équipe avec 17 points.

Cette rencontre était surtout la première que le club de Manara accueillait sur ses terres depuis l'incident qui avait provoqué l'annulation d'un match amical contre Beirut Club par mesure de précaution. La faute à un message vocal envoyé sur une boucle WhatsApp par quelqu’un se présentant comme un « mokhtar » de Zouk Mikaël, où devait se dérouler la rencontre. Dans ce voice, l’auteur proférait notamment des menaces contre les joueurs de Riyadi et leurs supporters en insistant sur le fait qu’il valait mieux que ces derniers « ne viennent pas chez nous ». Ce message d’avertissement aurait été motivé par la volonté supposée de certains supporters de Riyadi de se rendre sur place vêtus de noir et munis de drapeaux palestiniens.

Malgré la polémique suscitée, le président du club Mazen Tabbara assurait à L'OLJ que son équipe continuerait d'afficher sa solidarité et de rendre hommage aux victimes palestiniennes à Gaza. Ce fut notamment chose faite en affichant en tribunes une banderole sur laquelle était inscrit « Sauvez Gaza. Cessez-le-feu maintenant ». 

Sagesse s'impose d'un souffle

Marc Khoueiry inscrivant un panier lors de la victoire de Sagesse contre Antranik, dimanche 5 novembre. Crédit photo/Fédération libanaise de basket-ball

Pour son deuxième match sur le banc de Sagesse, Jad el-Hajj a peu goûté à la prestation offensive de ses joueurs sur le terrain d'Antranik, maladroits devant le cercle. Dans un match brouillon avec beaucoup de tirs manqués de part et d'autre, ce sont surtout les défenses qui ont pris le dessus, surtout celle d'al-Hekmeh qui n'a concédé que 38 points dans le jeu courant ainsi qu'aucun tir à trois points. Les Verts ont dû patienter jusqu'au troisième quart-temps pour reprendre les devants et finalement s'imposer (59-51).

Du côté de Beirut Club, récemment sacré champion des clubs arabes et autre grand favori pour le titre, les choses se sont bien mieux déroulées face à Champville. Ultradominateurs, les hommes de Joe Ghattas ont pris le large dès le premier quart-temps et ont pu compter sur la grande forme de ses deux nouvelles recrues en provenance de Sagesse, Cliff Alexander (26 points) et de Sergio Darwiche (15 points), pour l'emporter largement face aux Maristes (112-79) et prendre la tête du championnat grâce à une meilleure différence de points.

Le Riyadi d'un Waël Arakji limité à 7 points a concédé ce week-end sa première défaite sur son terrain de Manara (75-87), dans l'ouest de Beyrouth, face à Antonine. Le champion en titre s'est fait surprendre par l'étonnant promu venu de Baabda qui avait déjà donné du fil à retordre à Sagesse la semaine passée. Les coéquipiers de Jordan Davis, meilleur marqueur de la rencontre...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut