Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Hommes aux fourneaux

Le « Angel Cake » de Carl Gerges

Alerte : ceci est une série « genrée » ! Pendant plusieurs semaines, « L’Orient-Le Jour » envoie des hommes, libanais, derrière les fourneaux. Aucun d’entre eux n’est chef de profession. Ils sont comédien, architecte, musicien, contre-ténor, homme politique, économiste, écrivain, designer ou artiste. Ils aiment manger, mais aussi cuisiner, pour eux et leurs amis, leurs plats « signature ». Portés sur l’improvisation ou méticuleux, plutôt sucrés ou salés, ils vont partager avec vous leur passion pendant la préparation, leur fierté après la dégustation et leur recette fétiche. Aujourd'hui, Carl Gerges vous propose son dessert.

Le « Angel Cake » de Carl Gerges

Carl Gerges et son "Angel Cake". Photo Mohammad Yassine

Un peu (beaucoup) OCD, le geste pas toujours précis, la voix grave, et le sourire craquant, Carl Gerges, architecte, batteur du groupe iconique Mashrou’ Leila, tout de noir vêtu, évolue en tee-shirt et jogging, dans sa cuisine ouverte sur une magnifique lumière de fin d’après-midi. Chaque instrument posé à sa place, Gerges aime clairement le beau et le bon, dans un désir évident de rassasier le regard et le palais. Sans se prendre au sérieux, il prépare son plat, ou son dessert, avec tout de même une attention portée aux choses et aux gens qu’on aime. « J'ai amélioré mes connaissances en cuisine pendant le confinement, des amis partageaient des recettes, je les essayais et les réussissais, ce qui était très gratifiant », se souvient-il.

« J'ai choisi de faire un Angel Cake (la recette est en bas de l'article, ndlr)  parce que, en tant qu'architecte, il va sans dire que je suis obsédé par l'esthétique, et ce gâteau fait toujours sensation. Mes amis se moquent de moi parce que j'aime cuisiner, mais je déteste mettre le bazar dans ma cuisine, c'est un éternel dilemme. Avec ce gâteau, je trouve que chaque étape est belle, avec un minimum d'ingrédients. Il suffit de bons ustensiles de cuisine et d'un moule à gâteau Bundt. J'ai trouvé ce moule en cuivre art déco à Paris dans un magasin vintage, que j'ai hâte d'utiliser à chaque fois… Mon amie Nayla Audi (Oslo) est la reine de ce gâteau. Ma version est le résultat d'essais et d'erreurs… J’ai voulu rajouter plus de blancs d'œufs pour une teneur plus élevée en protéines, et très peu de sucre pour que le gâteau reste léger. »

Dans la même série

Les « pappardelle » de courgettes à la feta et au citron de Matteo el-Khodr

8 QUESTIONS GOURMANDES

1- Quand avez-vous commencé à cuisiner ?
Je m’y suis lancé il y a 5 ans environ. Nous étions en tournée avec Mashrou’ Leila, et cuisiner me permettait de me calmer et de m’ancrer. Je me suis amélioré avec le confinement.

2- Quel est votre rapport avec la cuisine ?
Ma relation avec la cuisine est assez récente, mais ma relation avec la nourriture a toujours été passionnée. J'apprécie les aliments bien préparés avec dévouement et amour : la cuisine exige de bonnes méthodes, mais c'est aussi un sentiment. La cuisine représente la chaleur, le foyer et les grands rassemblements. En tant qu'amateur de voyages, j'aime explorer les différentes cultures à travers l'architecture, la nourriture et l'art. Le patrimoine culinaire de chaque pays constitue son identité au même titre que l'architecture et le design. À Beyrouth, la nourriture est un langage d'amour. Nous invitons toujours beaucoup de monde autour d'une longue table pour un grand repas.

3- Sucré ou salé ?
J’ai certainement un faible pour le sucré !

4- Gourmand ou gourmet ?
Gourmand.

5- Petit déjeuner, déjeuner ou dîner ?
Les dîners sont toujours plus amusants. J’aime joliment dresser des tables le soir, allumer des bougies, ça met toujours de l'ambiance.

6- Le chef que vous admirez ?
Armand Arnal. J'ai rencontré le chef de ce petit restaurant La Chassagnette qui cuisine les récoltes quotidiennes de ses produits « de la ferme à la table » à Arles, et je suis tombé amoureux de sa cuisine. Sa cuisine est simple et chaleureuse.

7- Votre cuisine préférée ?
La méditerranéenne, sans aucun pays en particulier. J'apprécie en fait le croisement des différentes cultures et les nombreuses réinterprétations des plats traditionnels.

8-Carnivore ou végétarien ?
Pour moi, les légumes sont beaucoup plus riches et variés en forme, goût et texture que la viande. Je fais toutefois une exception pour les hamburgers.

L'astuce de Carl Gerges : les œufs doivent être à température ambiante. Photo Mohammad Yassine

Le « Angel Cake » de Carl Gerges

Genre : dessert
Temps de préparation : 25 minutes
Temps de cuisson : 45 minutes
Temps total : 1 heure et quart environ
Température du four : 165 ° C
Portions : pour 8 personnes
Difficulté : facile
Astuces : les œufs doivent être à température ambiante. Ne pas trop beurrer le moule.
Peut se décliner en Angel cake au chocolat, à la fraise…

Un geste précis qui privilégie aussi bien la forme que le goût. Photo Mohammad Yassine

Ingrédients

10 blancs d’œufs
230 g de sucre cristallisé
110 g de farine pour gâteaux
¼ de c. à. c de sel
1 et ½ c. à. s de crème de tartre (fine poudre blanche)
1 et ½ c. à. s d’extrait de vanille pur
1 barquette de framboises

Une cuisine très bien ordonnée noyée dans une magnifique lumière. Photo Mohammad Yassine

Préparation

Étape 1 : préchauffer le four à 165°C.
Étape 2 : dans un blender, moudre le sucre pour avoir une texture fine et poudreuse. Mettre de côté une tasse de poudre et garder le reste dans le blender.
Étape 3 : ajouter la farine et le sel dans le récipient du blender et activer le mode pulse 5 à 10 fois jusqu'à ce que le mélange sucre/farine/sel soit aéré et léger.
Étape 4 : dans un grand bol, battre les blancs d'œufs jusqu'à l’obtention d’une texture mousseuse.
Étape 5 : ajouter la crème de tartre et continuer de battre les œufs en neige. Le mélange doit être ferme mais pas sec.
Étape 6 : augmenter progressivement la vitesse et incorporer doucement la vanille et la tasse de sucre en poudre mise de côté.
Étape 7 : tamiser la préparation sucre/farine/sel au-dessus du mélange et l'incorporer doucement à l’aide d’une maryse.
Étape 8 : verser l’appareil à gâteau obtenu dans un moule demi-beurré et enfourner environ 45 minutes.
Étape 9 : À la sortie du four, renverser le gâteau sur une grille et le laisser refroidir.
Étape 10 : servir avec de la crème fouettée et des framboises ou d'autres fruits rouges.

Un peu (beaucoup) OCD, le geste pas toujours précis, la voix grave, et le sourire craquant, Carl Gerges, architecte, batteur du groupe iconique Mashrou’ Leila, tout de noir vêtu, évolue en tee-shirt et jogging, dans sa cuisine ouverte sur une magnifique lumière de fin d’après-midi. Chaque instrument posé à sa place, Gerges aime clairement le beau et le bon, dans un désir évident de...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut