Rechercher
Rechercher

Sport - Football - Ligue 1

Alerte rouge à Lyon

De nouveau battus à Reims (2-0), les Lyonnais occupent désormais la dernière place du classement et s'enfoncent dans la crise.

Mama Balde (g.) au duel face à Joseph Okumu (d.) lors du match entre le Stade de Reims et l'Olympique lyonnais, dimanche au Stade Auguste-Delaune à Reims. François Nascimbeni/AFP

Toujours à la recherche de sa première victoire cette saison, l'Olympique lyonnais s'est encore incliné à Reims (2-0) dimanche après-midi et occupera la dernière place de Ligue 1 à l'issue de la septième journée.

Deux semaines après la nomination de l'Italien Fabio Grosso sur son banc, l'OL ne sort pas de la crise née de son mauvais début de championnat et ne compte toujours que deux points. À l'inverse, les Rémois confirment leur bon début d'exercice et grimpent provisoirement à la deuxième place avec treize points, en attendant l'issue du match de Brest à Nice dans l'après-midi. 

Après la défaite à Brest (1-0), le week-end passé, Fabio Grosso avait décidé d'innover en optant pour un système inédit à cinq défenseurs et en offrant leur première titularisation à trois joueurs : le défenseur irlandais Jake O'Brien, le milieu Skelly Alvero et l'attaquant bissau-guinéen Mama Baldé.

Rapidement debout et régulièrement hors de sa zone technique, le champion du monde en 2006 a donné de la voix pour encourager ses ouailles ou pester contre leurs mauvais choix, mais les options qu'il a prises n'ont finalement pas porté leurs fruits.

Absent du onze de départ dans le Finistère, Rayan Cherki a cette fois-ci été aligné d'entrée de jeu, mais a cédé sa place dès la 53e minute, remplacé par Ernest Nuamah, après un premier acte discret.

Lyon sans solution

La suspension d'Alexandre Lacazette a sans doute pesé dans le manque de cohérence offensive de l'OL, incapable de marquer pour la troisième fois consécutive et pire attaque du championnat (trois buts).

Les Rhodaniens ne se sont signalés que par quelques frappes, rarement dangereuses, et n'ont finalement pas eu de véritable occasion de but.

Au contraire, les Champenois ont su faire fructifier leurs quelques opportunités grâce à Teddy Teuma, omniprésent pour déclencher les offensives et Junya Ito, impliqué dans les deux buts.

L'international japonais a d'abord délivré sa deuxième passe décisive de la saison pour Marshall Munetsi, buteur de la tête (1-0, 45e+1) quelques jours après ses deux offrandes à Lille (2-1), puis a repris un centre de Teuma côté droit, claqué par Anthony Lopes, et finalement conclu, à nouveau de la tête, par le capitaine rémois Yunis Abdelhamid (2-0, 71e).

Sans répondant et inoffensif malgré les changements opérés par son entraîneur en seconde période, l'OL est apparu sans solution. Le chantier du technicien transalpin semble immense pour sortir cette équipe de la zone de relégation, éloignée de quatre points.

De leur côté, les Rémois confirment avec cette quatrième victoire qu'ils pourraient bien être l'équipe surprise de cette saison, avant la réception du leader monégasque lors de la prochaine journée, le 7 octobre.

Toujours à la recherche de sa première victoire cette saison, l'Olympique lyonnais s'est encore incliné à Reims (2-0) dimanche après-midi et occupera la dernière place de Ligue 1 à l'issue de la septième journée.

Deux semaines après la nomination de l'Italien Fabio Grosso sur son banc, l'OL ne sort pas de la crise née de son mauvais début de...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut