Rechercher
Rechercher

Politique - Liban-sud

L'armée libanaise affirme avoir échangé des tirs de fumigènes avec Israël

Il s'agit du deuxième incident de ce type en une semaine.

L'armée libanaise affirme avoir échangé des tirs de fumigènes avec Israël

Des Casques bleus de la Finul à Naqoura, dans le sud du Liban, le 31 août 2023. Photo REUTERS/Aziz Taher

L'armée libanaise a affirmé mercredi qu'elle avait échangé des tirs de bombes fumigènes avec les troupes israéliennes à la frontière, le deuxième incident de ce type en une semaine.

Dans un communiqué, l'armée a déclaré que les troupes israéliennes avaient lancé des bombes fumigènes contre une patrouille libanaise qui accompagnait des travailleurs chargés de supprimer des « infractions » qui, selon l'armée, avaient été mises en place par les Israéliens au nord de la Ligne bleue.

Les troupes de l'armée libanaise « ont répondu en tirant des bombes fumigènes en direction des troupes ennemies », précise le communiqué.

Il s'agit du deuxième incident de ce type en une semaine, après que les troupes ont échangé des gaz lacrymogènes et des bombes fumigènes à la suite d'un différend similaire à la Ligne bleue.

Réagissant à cet incident, Andrea Tenenti, porte-parole de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban, a affirmé à L’Orient Today mercredi soir que « les casques bleus sont pleinement engagés pour désamorcer la situation ». « Les dirigeants de la Finul sont également entrés en contact avec les parties pour les inciter à la retenue afin d’apaiser la tension et d’éviter une escalade », a-t-il ajouté, notant que « selon les derniers rapports, la situation est maintenant calme ».

Lire aussi

Qu'est-ce que la « ligne bleue » à la frontière sud du Liban ?

L'armée israélienne n'a pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires de Reuters.

Cet été, des tensions ont éclaté le long de la frontière, des roquettes ayant été tirées sur Israël lors de flambées de violence israélo-palestinienne, provoquant une riposte israélienne, et des membres du Hezbollah, lourdement armé, ou de ses partisans ayant affronté les forces israéliennes.

La ligne de démarcation actuelle entre les deux pays est connue sous le nom de Ligne bleue, une frontière tracée par les Nations Unies qui marque la ligne sur laquelle les forces israéliennes se sont retirées lorsqu'elles ont quitté le Liban-Sud en 2000.

L'armée libanaise a affirmé mercredi qu'elle avait échangé des tirs de bombes fumigènes avec les troupes israéliennes à la frontière, le deuxième incident de ce type en une semaine.Dans un communiqué, l'armée a déclaré que les troupes israéliennes avaient lancé des bombes fumigènes contre une patrouille libanaise qui accompagnait des travailleurs chargés de supprimer des «...
commentaires (6)

Fumigène ? Ou partie de Narguilé entre amis?

Tania

09 h 58, le 28 septembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Fumigène ? Ou partie de Narguilé entre amis?

    Tania

    09 h 58, le 28 septembre 2023

  • C’est tellement plus constructif que l’échange d’ambassadeurs, de marchandises et de technologies à l’instar de nos frères arabes. Fier d’être libanais! Snif

    Gros Gnon

    05 h 27, le 28 septembre 2023

  • Fumée rouge blanche et verte contre Fumée bleue et blanche... scène bien théâtrale...

    Wlek Sanferlou

    03 h 22, le 28 septembre 2023

  • Oh la la ! Risque de guerre totale a la frontiere sud ? Mais non ! Juste des fumegienes. Bref, on nous enfumme ..... LOL Qui prend encore ces rigolos au serieux ?

    Michel Trad

    21 h 48, le 27 septembre 2023

  • Ce n’est pas d’éviter une d’escalade qu’il faut pour les nations unies, mais d’éviter une escalade et condamner de prime abord les responsables.

    Mohamed Melhem

    20 h 19, le 27 septembre 2023

  • Voilà une confrontation civilisée !

    M.E

    18 h 08, le 27 septembre 2023

Retour en haut