Rechercher
Rechercher

Culture - Vente aux enchères

« Femme à la montre » de Picasso pourrait se vendre 120 millions de dollars à New York

« Femme à la montre » de Picasso pourrait se vendre 120 millions de dollars à New York

« Femme à la montre (1932) » de Picasso est exposée par Sotheby's à New York avant une vente aux enchères qui pourrait atteindre les 120 millions de dollars. Photo AFP

 L’un des chefs-d’œuvre de Pablo Picasso, Femme à la montre (1932), représentant l’une des compagnes et muses de l’artiste espagnol, la peintre française Marie-Thérèse Walter, pourrait se vendre 120 millions de dollars aux enchères en novembre, a annoncé mercredi Sotheby’s.

Cette toile appartient à la richissime New-Yorkaise Emily Fisher Landau, disparue cette année à 102 ans. Elle possède aussi une collection d’œuvres de Jasper Johns, Willem de Kooning, Mark Rothko ou encore Andy Warhol, qui sera proposée aux enchères les 8 et 9 novembre pour la saison d’automne des ventes d’art dans la capitale culturelle et financière des États-Unis.

La maison Sotheby’s, propriété du magnat français, marocain et israélien Patrick Drahi, a indiqué dans un communiqué compter sur « bien plus de 400 millions de dollars » de ventes de cette collection, dont plus du quart pour Femme à la montre.

Lire aussi

Pablo Ruiz : « Appelez-moi Picasso »

Selon Julian Dawes, patron de la division des arts impressionniste et moderne chez Sotheby’s, le tableau du maître espagnol « est un chef-d’œuvre dans toutes ses dimensions ».

« Peint en 1932 – “annus mirabilis” pour Picasso (année des miracles, NDLR) –, il est à la fois plein de bonheur et de passion abandonnée », explique l’expert.

Marie-Thérèse Walter (1909-1977) fut la « muse dorée » de Picasso, son égérie rencontrée en 1927 à Paris alors que le maître espagnol était marié à la danseuse de ballet russo-ukrainienne Olga Khokhlova.

L’artiste-peintre, qui eut avec Picasso une fille, Maya Widmaier-Picasso (1935-2022), fut « le sujet de nombre de ses portraits les plus réussis », souligne Sotheby’s.

Et l’année 1932 fut si importante dans l’œuvre de Picasso qu’une exposition entière y fut consacrée en 2018 au musée Tate Modern de Londres. Ainsi, un autre portrait de Picasso représentant Walter, également peint en 1932, Femme assise près d’une fenêtre (Marie-Thérèse), avait été vendu en 2021 pour 103,4 millions de dollars aux enchères par la maison concurrente Christie’s à New York.

Cinquante ans après sa mort, l’auteur de Guernica (1937) et des Demoiselles d’Avignon (1907) continue de fasciner : les musées du monde entier, notamment en France et en Espagne, lui consacrent en 2023 une cinquantaine d’expositions.

Pablo Picasso (1881-1973) reste l’un des artistes les plus influents de l’art moderne, volontiers qualifié de génie. Mais, aux États-Unis, dans la foulée du mouvement #metoo, la figure de ce bourreau de travail à l’œuvre richissime est écornée par les accusations d’emprise, parfois violente, qu’il pouvait exercer sur les femmes qui ont partagé sa vie et ont inspiré son œuvre.

 L’un des chefs-d’œuvre de Pablo Picasso, Femme à la montre (1932), représentant l’une des compagnes et muses de l’artiste espagnol, la peintre française Marie-Thérèse Walter, pourrait se vendre 120 millions de dollars aux enchères en novembre, a annoncé mercredi Sotheby’s.Cette toile appartient à la richissime New-Yorkaise Emily Fisher Landau, disparue cette...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut