Rechercher
Rechercher

Sport - Basket-ball

La France monte en puissance contre le Venezuela

Futurs adversaires du Liban en phase de poules du Mondial, les Bleus ont poursuivi leur sans-faute en préparation en s’imposant sans trembler face au Venezuela (86-67), lundi à Orléans.

Guerschon Yabusele (à gauche), ballon en main, lors du match de préparation entre la France et la Tunisie à Pau, le 31 juillet dernier. Gaizka Iroz / AFP

Le travail continue pour les Bleus. Future adversaire du Liban dans le groupe H du Mondial 2023 de basket, qui débutera dans deux semaines (25 août - 10 septembre), l’équipe de France s’est imposée avec la manière contre le Venezuela (86-67), lundi à Orléans, lors de son troisième match de préparation.

Après des victoires contre les modestes Tunisiens (93-36) et le Monténégro (80-69), les Français ont enchaîné pour leur première dans la nouvelle Co’met Arena d’Orléans devant plus de 6 000 spectateurs.

La Coupe du monde, qui se déroulera au Japon, en Indonésie et aux Philippines, se rapproche, et la mise en place se poursuit pour les Bleus à moins d’une semaine du départ pour le Japon. Ils ont trouvé face à eux des adversaires accrocheurs qui les ont poussés à s’employer physiquement.

« Il y a beaucoup de vertus, les joueurs ont plaisir à jouer ensemble », a jugé le sélectionneur Vincent Collet, qui s’est montré satisfait après la rencontre. « Il faudra voir ce que ça donne quand ça va devenir plus compliqué », a-t-il nuancé, alors que la Lituanie, 8e nation mondiale, est au programme des deux prochains matches, mercredi à Orléans et vendredi à Vilnius.

Les Français ont montré les muscles pour prendre les devants : le Madrilène Guerschon Yabusele a commencé le travail en inscrivant les six premiers points des siens tout en force (6-2, 3e), avant de laisser les deux géants Moustapha Fall et Rudy Gobert imposer leur loi dans les raquettes.

Intraitable, le pivot de Minnesota a capté sept rebonds lors des huit premières minutes puis s’est chargé de convertir quelques belles séquences de jeu rapide, initiées par Elie Okobo et Evan Fournier (32-24, 16e). 

Les coéquipiers de Nicolas Batum ont tenté de varier leur jeu tout en se montrant plus durs contre des Vénézuéliens pas toujours adroits, mais qui ont évincé l’Argentine pour se qualifier pour le Mondial.

Après la mi-temps, les cadres de l’équipe ont mis un coup d’accélérateur pour creuser l’écart, à l’image de cette interception d’Evan Fournier suivie d’une passe aveugle, avant que Batum ne mette Gobert sur orbite (61-39, 27e).

En fin de match, comme lors des dernières rencontres, le staff a donné du temps de jeu aux hommes du banc. Ils ont eux aussi pu travailler, mais ont parfois laissé trop d’espace aux Vénézuéliens qui en ont profité derrière l’arc.

Les vice-champions olympiques continuent de mettre leur jeu en place, à moins de deux semaines du premier match du Mondial contre le Canada (25 août), dans un groupe où figurent aussi la Lettonie et donc le Liban, qui affrontera l’Égypte puis le Mexique en guise de préparation pour son premier Mondial depuis 2006.

Le travail continue pour les Bleus. Future adversaire du Liban dans le groupe H du Mondial 2023 de basket, qui débutera dans deux semaines (25 août - 10 septembre), l’équipe de France s’est imposée avec la manière contre le Venezuela (86-67), lundi à Orléans, lors de son troisième match de préparation.

Après des victoires contre les...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut