Rechercher
Rechercher

Politique - Sécurité

L'Arabie saoudite appelle ses ressortissants à quitter rapidement le Liban

Le Koweït a également appelé ses ressortissants au Liban à rester vigilants et à éviter les "zones de troubles de la sécurité", sans toutefois leur demander de quitter le pays.

Un homme nettoie les débris sur un véhicule endommagé lors de combats entre factions palestiniennes rivales, le 1er août 2023 dans le camp de réfugiés de Aïn el-Héloué, au Liban-Sud. Photo AFP/Mahmoud Zayyat

L'Arabie saoudite a appelé ses ressortissants à quitter rapidement le Liban et à éviter les zones en proie à des conflits armés, a annoncé l'ambassade d'Arabie saoudite à Beyrouth dans un communiqué publié vendredi sur le réseau social X, anciennement Twitter, sans préciser les zones qu'elle conseillait à ses ressortissants d'éviter.

La mission diplomatique saoudienne a souligné "l'importance de respecter l'interdiction de voyager au Liban", ajoute le texte.

Le Koweït a également émis un avis tôt samedi appelant les Koweïtiens au Liban à rester vigilants et à éviter les "zones de troubles de la sécurité", sans toutefois leur demander de quitter le pays, selon un communiqué du ministère koweïtien des Affaires étrangères publié sur X.

Lire aussi

Que se cache-t-il derrière l'appel aux ressortissants saoudiens à quitter le Liban ?

Le 1er août, le Royaume-Uni avait également mis à jour ses conseils aux voyageurs pour le Liban, déconseillant "tout voyage sauf essentiel" dans certaines parties du sud du Liban, près du camp de réfugiés palestiniens de Aïn el-Héloué.

Mikati se veut rassurant

Réagissant à ces mesures, le Premier ministre libanais sortant, Nagib Mikati, a déclaré samedi que "sur la base d'entretiens avec les chefs militaires et sécuritaires, les données disponibles montrent que la situation sécuritaire, en général, ne nécessite pas d'inquiétude ou de panique, et les contacts politiques et de sécurité concernant les événements du camp de Aïn al-Héloué ont progressé". Il a ajouté que "les choses sont suivies de près pour assurer la stabilité générale et prévenir les perturbations de la sécurité ou les menaces pour les citoyens, les résidents et les touristes arabes et étrangers".

M. Mikati a chargé le ministre sortant des Affaires étrangères, Abdallah Bou Habib, de communiquer avec les "frères arabes du pays pour les rassurer sur la sécurité de leurs citoyens au Liban". Il a également demandé au ministre sortant de l'Intérieur, Bassam Maoulaoui, de convoquer le Conseil central de sécurité "pour discuter des défis auxquels le Liban pourrait être confronté dans ces conditions régionales tendues, et pour prendre les décisions appropriées afin de maintenir la sécurité dans toutes les régions".

Lire aussi

Affrontements de Aïn el-Héloué : un timing qui interroge

Au moins 13 personnes ont été tuées lors d'affrontements survenus dans ce camp où, selon des sources sécuritaires, des membres du mouvement nationaliste Fateh ont affronté des groupes proches des islamistes les plus extrêmes.

Le camp de Aïn el-Héloué, situé près de la ville côtière de Saïda dans le sud du Liban, compte environ 80.000 réfugiés palestiniens, ce qui en fait le plus grand camp du pays.

Début juin, l'armée libanaise avait annoncé avoir arrêté une dizaine de personnes suspectées d'être impliquées dans l'enlèvement d'un ressortissant saoudien à Beyrouth, Machari al-Maïtari, kidnappé fin mai. Il avait été libéré par l'armée deux jours plus tard à la suite d'une opération à la frontière libano-syrienne.

Les relations entre l'Arabie saoudite et le Liban ont connu ces dernières années des tensions, en raison de l'influence grandissante du Hezbollah pro-iranien sur la scène politique. En octobre 2021, le royaume saoudien, ainsi que d'autres monarchies du Golfe, avaient suspendu leurs relations diplomatiques avec Beyrouth, avant de les rétablir en avril 2022.

Depuis octobre 2021, les citoyens saoudiens doivent demander la permission des autorités du royaume avant de se rendre au Liban.

L'Arabie saoudite a appelé ses
ressortissants à quitter rapidement le Liban et à éviter les
zones en proie à des conflits armés, a annoncé l'ambassade
d'Arabie saoudite à Beyrouth dans un communiqué publié vendredi
sur le réseau social X, anciennement Twitter, sans préciser les zones qu'elle conseillait à
ses ressortissants d'éviter.
La mission...
commentaires (8)

Vous avez rsison: L'armée doit retirer toutes les armes sans permis. Quant au Hezb. C'est une autre paire de manche. Qu'il devienne un vrai parti libanais et pas un état dans l'état., et ceci sur tous les plans.

Naila Kettaneh-kunigk

09 h 19, le 06 août 2023

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • Vous avez rsison: L'armée doit retirer toutes les armes sans permis. Quant au Hezb. C'est une autre paire de manche. Qu'il devienne un vrai parti libanais et pas un état dans l'état., et ceci sur tous les plans.

    Naila Kettaneh-kunigk

    09 h 19, le 06 août 2023

  • Restez s’il vous plaît. Le Liban vous aime.

    Mohamed Melhem

    06 h 33, le 06 août 2023

  • Lorsque je dis , au sein de ces commentaires, que les palestiniens armés, les organisations palestiniennes sont les ENNEMIS du liban et des libanais. Je suis automatiquement censuré. Oui oui et oui. Nous n'avons jamais vu de bien de la part de ces gens là. Même les censeurs de l'OLJ n'étaient pas encore nés lorsque ces organisations ( et leurs ancêtes de la Saika, Le front de refus , FPLP , OLP et j'en passe...Ces gens n'ont fait QUE le malheur des libanais en les divisant. Tout comme ils avaient fait le malheur des jordaniens et que le roi Hussein les a chassé de jordanie en Septembre 70 ( septembre noir) . Donc chers/res censeurs / censeuses ( ca se dit?) merci de ne pas nous censurer lorsque nous parlons des ces saletés armées qui pourrissent la vie des libanais depuis toujours. Je fais le distinguo entre les civils palestiniens VICTIMES elles ausse et franchement, je compatis, cependant toutes ces saloperies d'organisations armées SUR LE SOL LIBANAIS ...Là, oui ce sont des virus que tous les libanais admettent . Même les chiites, aussi bien que les Sunnites, les druzes et les chrétiens : Ces gens ARMÉS doivent être désarmés voire chassés du Liban. Merci pour la publication et la non censure cette fois ci ?? Bonne journée.

    LE FRANCOPHONE

    16 h 05, le 05 août 2023

  • Mais puisque Mikati a chargé le ministre sortant des Affaires étrangères de communiquer avec les "frères arabes du pays pour les rassurer sur la sécurité de leurs citoyens au Liban". Pourquoi les Saoudiens s'inquiètent ils ? A t il pensé, aussi. à communiquer avec l'autorité palestinienne afin que cette dernière rappelle ces animaux en liberté. Ou peut être pense t il que le Liban est redevenu une terre d'influence.

    C…

    15 h 10, le 05 août 2023

  • Tant mieux, qu'ils se hâtent de rentrer, leur patrie a besoin d'eux pour bâtir l'eldorado technologique promis...La Silicon Valley en tremble déjà.

    IBN KHALDOUN

    14 h 09, le 05 août 2023

  • Quitter le pays demandent ils à leur ressortissants? Pourquoi les saoudiens et autres font du tourisme à Ain el héloué??? Ils éviteront d'aller à Saida. D'ailleurs, les saoudiennes ne pourront pas porter le bikini là bas :) :). Bon plus sérieusement sauf s'ils possèdent des infos de la plus haute gravité sur d'éventuels troubles à venir partout au liban, je ne vois toujours pas pourquoi les saoudiens qui s'éclatent, s'amusent et passent de bons moments à Becharré, tripoli, Ehden, Jounieh, Beyrouth, Aley, Dhour Choueir, Bhamdoun...etc...Pourquoi devraient ils quitter le liban bon sang??? Ain el hélou et Saida serait compréhensible à la lumière de ce qui s'est passé mais ailleurs??? Franchement je ne comprends pas.

    LE FRANCOPHONE

    14 h 03, le 05 août 2023

  • Il faut désarmer toutes les factions palestiniennes dans tous les camps de réfugiés. Ceux qui veulent conserver leurs armes soit disant pour combattre l’ennemi sioniste doivent s’enrôler dans les milices hezbollahi. Le Liban ne sera jamais une poudrière donnant prétexte à Israël de bombarder toutes les institutions et installations civiles. Raison pour laquelle le Hezbollah se doit d’être au front face à Israël avec toutes ses armes en sa possession.

    Mohamed Melhem

    12 h 38, le 05 août 2023

  • Et les libanais alors? Qu’est ce qu’ils sont censés faire? Fuir leur pays pour le laisser aux mains des mercenaires qui n’arrêtent pas de les massacrer dans l’espoir de le vider de ses citoyens patriotiques et ainsi régner sur le poulailler souillé de fumier mais heureux de pousser leur cocoricos les pieds dans la merde? Ils vont nous faire croire que malgré la richesse et la puissance de tous ces pays intervenants ils n’ont pas réussi à stopper l’élargissement du pouvoir d’une milice armée certes, mais contre la volonté du peuple et dans le seul but de l’asservir, et préfèrent plier bagages et laisser ces pauvres libanais livrés à leur sort incertain sur leur propre territoire parce que des mafieux l’ont décidé? Que conseillent ces pays lâches aux libanais? Tout le monde s’en fout, et malheureusement on ne le sait que trop. Merci pour votre sollicitude et pour vos efforts déployés depuis plus de trois ans autant dire pour tout ce que vous n’avez pas fait sauf légitimer un parti armé par un pays étranger de régner sans partage puisqu’aucun de vous n’a osé exiger que ses armes soient déposés sans condition aucune. Vous tournez autour du pot depuis des décennies et faites semblant d’aider notre pays alors que le seul sujet épineux n’a jamais été abordé par aucun de vous qui est la présence étrange et illégitime d’une milice armée sur notre territoire pour terroriser les libanais et les massacrer au cas où leurs doléances deviennent persistantes pour récupérer leur dignité.

    Sissi zayyat

    12 h 03, le 05 août 2023

Retour en haut