Rechercher
Rechercher

Politique - Présidentielle

Le Drian change d'approche : un « dialogue » revu à la baisse

L’émissaire de l’Élysée au Liban donne aux protagonistes rendez-vous en septembre pour discuter uniquement du profil et du programme du futur chef de l’État.

Le Drian change d'approche : un « dialogue » revu à la baisse

L'émissaire français pour le Liban Jean-Yves Le Drian reçu par le chef des Forces libanaises Samir Geagea, à Meerab, le 26 juillet. Photo tirée du site web des FL

« Je suis un facilitateur mandaté par le groupe des Cinq. » C’est par cette phrase que l’émissaire spécial de l’Élysée pour le Liban Jean-Yves Le Drian résume le second épisode de sa mission visant à débloquer la présidentielle. Si, en apparence,...
« Je suis un facilitateur mandaté par le groupe des Cinq. » C’est par cette phrase que l’émissaire spécial de l’Élysée pour le Liban Jean-Yves Le Drian résume le second épisode de sa mission visant à débloquer la présidentielle. Si, en apparence,...
commentaires (7)

Discussions axées uniquement sur les "caractéristiques et priorités du futur président". Pourquoi donc ne pas organiser un débat télévisé entre les deux principaux candidats à la présidentielle,comme cela se passe en France ?

ZEDANE Mounir

12 h 54, le 28 juillet 2023

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • Discussions axées uniquement sur les "caractéristiques et priorités du futur président". Pourquoi donc ne pas organiser un débat télévisé entre les deux principaux candidats à la présidentielle,comme cela se passe en France ?

    ZEDANE Mounir

    12 h 54, le 28 juillet 2023

  • Je ne comprends pas cette démarche infantilisante et lente. Que les libanais se démerdent entre eux, et en urgence. C'est cela qu'il faut encourager.

    Ghali Elias

    18 h 03, le 27 juillet 2023

  • Le jour où le club des cinq agiteront le chiffon du désarment du parti mercenaire, un président sera élu vite fait bien fait sans aucune condition. Ils n’ont pas compris que le dialogue avec une milice armée qui ne cherche qu’à anéantir notre pays n’est pas la solution et que tous ces pays amis devraient se mettre d’accord pour les désarmer afin qu’un dialogue équitable puisse avoir lieu sans menace ni compromission. Ils se rendront à l’évidence bien trop tard et ce sera le Liban ni ces citoyens qui payeront le prix fort de leur naïveté teintée de lâcheté en évitant toujours de froisser les usurpateurs qui ne manquent pas une occasion pour les ridiculiser en les faisant tourner en bourrique pour atteindre leur but de soumettre notre pays à leur diktat.

    Sissi zayyat

    10 h 37, le 27 juillet 2023

  • À votre âge, un tel nombre de cafés ingurgités dans la même journée ça n'est pas recommandé.

    IBN KHALDOUN

    10 h 08, le 27 juillet 2023

  • Citation d'Einstein : On ne peut demander aux esprits qui ont créés les problèmes, de trouver des solutions

    Nad

    08 h 15, le 27 juillet 2023

  • "rendez-vous en septembre pour discuter uniquement du profil et du programme du futur chef de l’État.". En septembre? Bonnes vacances, messieurs les politiciens!

    Yves Prevost

    07 h 27, le 27 juillet 2023

  • En bon Francais, M.Le Drian ne travaille pas en Aout. Prochain RV en Septembre., donc.

    Michel Trad

    01 h 21, le 27 juillet 2023

Retour en haut