Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - ÉDUCATION

En Algérie, l’anglais remplace le français à l’université, une décision éminemment politique

En froid avec Paris, Alger crée la surprise en généralisant l’anglais dans l’enseignement supérieur. Un projet sérieusement compromis par le manque de moyens.

En Algérie, l’anglais remplace le français à l’université, une décision éminemment politique

L’entrée de l’Université Alger 3. Photo AFP

La décision a pris le système éducatif de court. Dans une note rendue publique le 1er juillet par le ministre algérien de l’Enseignement supérieur, Kamel Beddari, celui-ci enjoint aux chefs des établissements universitaires de se préparer, dès la...
La décision a pris le système éducatif de court. Dans une note rendue publique le 1er juillet par le ministre algérien de l’Enseignement supérieur, Kamel Beddari, celui-ci enjoint aux chefs des établissements universitaires de se préparer, dès la...
commentaires (3)

Excellente nouvelle, j'espere que les routes d'immigrations suivront !!!

Lebinlon

12 h 36, le 18 juillet 2023

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Excellente nouvelle, j'espere que les routes d'immigrations suivront !!!

    Lebinlon

    12 h 36, le 18 juillet 2023

  • Nouvel article ... en France l'algérien remplace le français

    Tania

    18 h 45, le 17 juillet 2023

  • Et dire qu’Emmanuel Macron a sacrifié les super bonnes relations que la France avait avec le Maroc.. pour privilégier l’Algérie. Il aurait dû renforcer les bonnes relations avec le maroc qui est un pays moderne, de tourisme et d’ouverture . L’algerie , horsmis le gaz… il n’apporte rien… ni à ses citoyens algériens et ni à la France… Dommage….

    LE FRANCOPHONE

    10 h 01, le 17 juillet 2023

Retour en haut