Rechercher
Rechercher

Économie - Une question, trois réponses

Les prix dans les restaurants au Liban sont-ils aussi chers qu’il y paraît ?

« L’Orient-Le Jour » donne la parole à trois experts pour répondre à cette question.

Les prix dans les restaurants au Liban sont-ils aussi chers qu’il y paraît ?

En fonction des estimations actuelles, les prix dans les restaurants sont en moyenne entre 20 et 30 % moins chers qu'en 2019. Photo Florient Zwein/Hans Lucas

« Les prix dans les restaurants sont plus chers que ceux de 2019 » ; « Non mais c’est abusé, je n’arrive même pas à réserver des places » ; « Et on dit que le Liban est un pays pas cher… » ; ou encore : « Je ne comprends pas comment les restaurants...
« Les prix dans les restaurants sont plus chers que ceux de 2019 » ; « Non mais c’est abusé, je n’arrive même pas à réserver des places » ; « Et on dit que le Liban est un pays pas cher… » ; ou encore : « Je ne comprends pas comment les restaurants...

commentaires (18)

Quel est le % des personnes dont le revenu n'a pas ete affecte ?

Kammoun Hilda

14 h 58, le 16 juin 2023

Tous les commentaires

Commentaires (18)

  • Quel est le % des personnes dont le revenu n'a pas ete affecte ?

    Kammoun Hilda

    14 h 58, le 16 juin 2023

  • Un prix est cher quand vous ne pouvez pas vous permettre de le payer malgré votre envie (ou besoin) de le faire, et c'est le cas de la grande majorité des libanais concernant les restaurants et beaucoup d'autres domaines!

    Charbel Daccache

    08 h 38, le 16 juin 2023

  • C'est vrai que les restaurants au Liban sont aussi chers que dans les autres pays, mais les portions sont plus généreuses notamment quand on compare á la France á categorie d'établissements similaire Ce qui est hors de prix sont les hotels, les plages (les touristes vont aux plages privées, ou sinon ils risquent de se retrouver dans une situation "á la Saida"), les stations de ski (eh oui. En plus du sous équipement), et surtout les billets d'avion. Les touristes et les expatriés ne sont pas des cons. Ils calculent et comparent. Grèce, Croatie, Turquie, Maroc, Tunisie, Égypte Malte sont toutes des destinations plus competitives que le Liban avec une qualité equivalente. En plus ils ont l'électricité et des routes où on ne risque pas de crever D'ailleurs peu de libanais autochtones prennent leurs vacances au pays. Ils partent á l'étranger

    Moi

    21 h 50, le 14 juin 2023

  • Comment ces restaurants se plaignent ils? Alors qu'ils ouvrent succursales et franchises au liban, à Dubai et en Europe?? Les restaurants et snacks qui ouvrent en Europe ( tant mieux pour tous) devraient penser à "Bien casser leurs prix " au liban pour que les libanais autochtones puissent en profiter aussi. Au liban, vendre à perte n'est pas interdit ( contrairement à d'autres pays) : Donc si vous vendez "au prix coûtant" AU LIBAN ( sans aller à la vente à perte). Juste le prix coûtant (hors saisons touristiques). , ca ne fait rien....Vos restaurants de par le monde pourront compenser le manque à gagner de VOS restaurants basés au Liban. Puis la saison touristique au liban viendra compenser aussi.... Question d'équilibre. Pensez un peu aux libanais qui ont des revenus limités qui auraient envie de faire plaisir à leurs enfants et familles ( et même à leurs vieux parents). C'est cela la solidarité et le patriotisme. Ce ne sont pas "les slogans creux" qui construiront le pays mais les "actes". En espérant que cette idée puisse tomber dans de bonnes oreilles ( puis vous pouvez l'annoncer et en faire la promo , vous verrez si vous appliquez cette méthode, vous aurez la meilleurs publicité de tous les temps ). Bonne journée.

    LE FRANCOPHONE

    20 h 25, le 14 juin 2023

  • Article tendancieux et biaisé. Les restaurants libanais ne s’adressent plus qu’à une frange de la population, l’immense majorité de la classe moyenne est laminée et n’en peut plus

    kindarji joseph

    19 h 48, le 14 juin 2023

  • Ajoutons à l’équation les impôts et taxes inexistantes ces dernières années…

    Sam

    19 h 29, le 14 juin 2023

  • Les bénéfices sont tellement conséquents que des restaurants locaux trouvent le moyen s’ouvrir des succursales à Londres, Paris, Ryad, Dubai,etc. Pauvres pigeons libanais, heureux de se faire plumés:-)

    Sam

    19 h 27, le 14 juin 2023

  • On se demande quelles étaient les marges qu’ils se faisaient en 2019! M

    Marc Zeenny

    17 h 03, le 14 juin 2023

  • Évidemment, ça ne mérite même pas un article

    Pierre Hadad

    14 h 45, le 14 juin 2023

  • La question mérite des pages !

    Samir Tabet

    13 h 10, le 14 juin 2023

  • Quelle mauvaise foi! Les principaux postes de coûts dans un restaurant sont le loyer et les salaires. Ces 2 postes sont très dévalués au Liban donc il y a véritablement abus. Au Liban, nous sommes 2 fois plus cher que l’Italie pour les pizzas, que la France pour les croissants, etc. Sans compter la reduction des portions dans les assiettes… Comme d’habitude, on prendra les vessies pour des lanternes afin de ne pas réagir avant de regretter les inconséquences.

    Sam

    08 h 31, le 14 juin 2023

  • Économie libre=économie de vol. On se demande si l'Etat n'a pas intérêt à prélever davantage sur ces restaurants. Oui, le libanais dépossédé de son argent volé, doit suspecter que ces richesses de restauration et d'hôtellerie, sont probablement des investissements abusant de son argent en devises, rendu au taux de 1500. Oui, ces messieurs doivent s'inquiéter pour l'avenir de leurs richesses arrachées aux pauvres de ce pays.

    Esber

    20 h 18, le 13 juin 2023

  • Avant la crise tout était hors de prix parce que la livre était surévaluée. Aujourd'hui tout est hors de prix pour une bien meilleure raison d'un point de vue économique : il y a un marché de gens qui ont des devises fortes et qui comparent les prix à ce qu'ils paieraient ailleurs. Après oui, la plupart du temps la qualité et le service n'ont rien à voir avec ce qui se fait ailleurs à ces prix-là, ce qui met le Liban à un niveau assez ridicule en termes de rapport qualité-prix

    M.E

    18 h 31, le 13 juin 2023

  • Certains restaurateurs « jouent » le jeu en pratiquant des prix constants qui équivalent aux valeurs réelles, c’est à dire que leurs prix sont corrigés par rapport aux fluctuations des denrées, des salaires et autres. En revanche, il en est certains qui surfent sur la dégradation de la LL pour augmenter, démesurément, leurs tarifs…. Comment par exemple expliquer une telle différence sur notre man’ouché nationale qui d’un four à l’autre peut varier d’un prix allant du simple au triple, ce qui peut laisser deviner un écart aussi considérable d’un restaurant à l’autre, à qualité et standard égaux ..

    C…

    17 h 40, le 13 juin 2023

  • Demander aux experts d'un seul côté de l'équation est trompeur. Il est vrai que les prix des ingrédients ont augmenté, mais combien d'économies les restaurateurs font-ils sur les salaires et les loyers qui eux ont périclité? De plus, le marché est tellement artificiel puisqu'il compte surtout sur des expatriés de passage pour qui ces dépenses extravagantes ne sont pas problématiques puisque temporaires.

    Michael

    17 h 26, le 13 juin 2023

  • Le prix moyen d’un croissant .. 3,5 Dollars? !!!!! C’est de l’or? En Europe avec une TVA de plus de 20% et un tas de taxes pour les restaurants… le croissant ne dépasse pas 2 dollars!!! Allez on dira 2,5 dollars pourtant les charges, les salaires, les loyers sont beaucoup plus lourds, plus chers que ceux du liban . Surtout qu’aujourd’hui, le prétexte d’électricité n’est plus valable… presque tous les restaurants ont installé l’énergie solaire qui leur fait de sacrées économies J’ai lu un autre article où dans un restaurant à personne : ils ont pris le minimum et ont payé 225 DOLARS…. !!!!!!!! Waow … En france, les gens seraient descendus manifester et contester. Pour moins que cela, des ministres ont dû démissionner de leurs postes …

    LE FRANCOPHONE

    17 h 18, le 13 juin 2023

  • ...ce qui a baissé c'est les la qualité des produits alimentaire en général...

    Jack Gardner

    16 h 16, le 13 juin 2023

  • Ben voyons ...allez demander à un VOLEUR s'il vole ...il vous dira bien sûr la vérité... BEN VOYONS...

    Emile G

    16 h 12, le 13 juin 2023

Retour en haut