Rechercher
Rechercher

Économie - Restauration

Al Beiruti, un restaurant-café libanais « made in Dubaï » ouvre au centre-ville

Al Beiruti, un restaurant-café libanais « made in Dubaï » ouvre au centre-ville

Installé sur une surface de 600 mètres carrés, Al Beiruti peut accueillir jusqu’à 185 clients. Photo DR

C’est un phénomène très rare au Liban. Habituellement, les restaurants libanais font le chemin inverse : le 1er mai dernier, un restaurant-café de cuisine libanaise originaire des Émirats arabes unis a ouvert une branche à Beyrouth. « Al Beiruti est un restaurant-café de premier plan implanté à Dubaï et en Égypte, il était tout à fait normal que nous ouvrions au Liban dans le cadre de notre plan de développement régional. C’est assez symbolique, le but pour nous est de revenir à la maison », confie Samer Zayat, un entrepreneur libanais installé aux Émirats, copropriétaire de l’établissement.

Al Beiruti a ouvert en lieu et place de l’ancien restaurant de gastronomie française La Petite Maison. Les locaux investis par le restaurant-café sont situés au rez-de-chaussée de l’immeuble M1, rue Omar Daouk. Pour Samer Zayat, le centre-ville était un emplacement idéal pour ouvrir son établissement. « C’est considéré comme un quartier haut de gamme au Liban, le meilleur endroit où s’installer, car il correspond aux standards d’Al Beiruti. Nous ciblons une clientèle plutôt huppée », affirme-t-il.

Lire aussi

Em Tarek et Biomass : un concept « de la ferme à la table » à Jrabta

Sur une large surface de 600 mètres carrés comprenant un espace intérieur et extérieur, Al Beiruti peut accueillir jusqu’à 185 clients. Sans surprise, fidèle à son nom, son menu propose des classiques de la cuisine libanaise tels que les mezzés et des viandes grillées, avec quelques spécialités. L’établissement ne sert pas de boissons alcoolisées. Pour un repas, la facture moyenne s’élève à 30 dollars.

Un gros investissement

Afin que le projet voit le jour, un investissement important a été réalisé par l’entreprise émiratie Investium, à hauteur de 1,75 million de dollars. Fondée en 2012 à Dubaï par Samer Zayat, qui est aujourd’hui à la tête de l’entreprise, Investium chapeaute l’ensemble des restaurants Al Beiruti, « avec trois branches à Dubaï, deux en Égypte et une au Liban », précise l’entrepreneur libanais.

Outre ces six restaurants-cafés, Investium a également fondé Logma, un restaurant de cuisine khaliji (originaire des pays du Golfe) situé dans la mégalopole émiratie. Les premiers restaurants-cafés Al Beiruti ont ouvert en 2020 à Dubaï. « Aujourd’hui, avec ses établissements, la marque Al Beiruti constitue un des plus grands employeurs libanais des Émirats arabes unis », selon Samer Zayat, avec environ 300 employés.

Les restaurants-cafés Al Beiruti visent à « offrir un petit bout de Beyrouth hors du Liban en recréant l’ambiance amicale des cafés beyrouthins, avec les interminables tables de mezzés et les chichas. Les nombreux Libanais installés dans la mégalopole de Dubaï, nostalgiques de la cuisine libanaise, constituent une clientèle privilégiée. Maintenant, il est naturel de revenir au Liban, car c’est de là que provient la cuisine d’Al Beiruti », conclut Samer Zayat.

C’est un phénomène très rare au Liban. Habituellement, les restaurants libanais font le chemin inverse : le 1er mai dernier, un restaurant-café de cuisine libanaise originaire des Émirats arabes unis a ouvert une branche à Beyrouth. « Al Beiruti est un restaurant-café de premier plan implanté à Dubaï et en Égypte, il était tout à fait normal que nous ouvrions au Liban dans le...
commentaires (6)

Depuis quand on a des restos huppés au centre ville de Beyrouth qui ne servent pas d alcool ?!!! Est ce une première?!!

ZAKHER ALAIN

07 h 26, le 12 juin 2023

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Depuis quand on a des restos huppés au centre ville de Beyrouth qui ne servent pas d alcool ?!!! Est ce une première?!!

    ZAKHER ALAIN

    07 h 26, le 12 juin 2023

  • Bientôt on servira de l'alcool en Arabie Saoudite et plus au Liban ! Ou va notre monde ?

    Zakariah

    23 h 05, le 11 juin 2023

  • Cheers…?

    Ralph El Khoury

    22 h 47, le 11 juin 2023

  • Je dirais même mieux....bof bof

    Tamimtamim

    13 h 32, le 11 juin 2023

  • Pas possible d’avoir un arak avec la nourriture? Merci ce sera sans moi…

    Carl Tabet

    13 h 10, le 11 juin 2023

  • Bof.....

    Marie Claude

    09 h 09, le 11 juin 2023

Retour en haut