Rechercher
Rechercher

Politique - Trois questions à...

Explosion dans la Békaa : « Ça ne ressemble pas du tout à une méthode israélienne »

L'officier à la retraite et vice-président de l'association Liban-Message Khalil Hélou privilégie l'hypothèse accidentelle. Quant à une réplique des combattants du FPLP-CG, « ils ne s'y risqueront pas », selon lui.

Explosion dans la Békaa : « Ça ne ressemble pas du tout à une méthode israélienne »

Des militaires libanais patrouillant dans le village de Ersal, dans la Békaa, en 2014. Photo d'archives AFP/Joseph Eid

Après l'explosion survenue mercredi dans la base du Front populaire de libération de la Palestine-Commandement général (FPLP-CG) à Koussaya et qui a fait cinq morts, l'organisation palestinienne prosyrienne a directement accusé l'État hébreu, qui a démenti être impliqué. Une source sécuritaire a par ailleurs indiqué à L'Orient-Le Jour privilégier l'hypothèse d'un accident dans cette base, qui serait un dépôt d'armes situé à la frontière avec la Syrie. L'hypothèse d'une opération israélienne est-elle crédible ? Réponses de l'officier à la retraite et vice-président de l'association Liban-Message Khalil Hélou.

Le FPLP-CG accuse directement Israël d'être responsable de l'explosion. Est-ce plausible ?

Vu qu'il s'agit d'un dépôt d'armes ou d'un entrepôt sécurisé, c'est difficilement Israël. S'il n'y a pas eu d'aviation aperçue et si le lieu est un minimum fortifié, cela me paraît peu probable. Et puis, ça ne ressemble pas du tout à une méthode israélienne. Car, en général, Tel Aviv privilégie deux types d'opérations : soit des missiles de précision, tirés par l'aviation ou missiles sol-sol – comme ils le font souvent pour viser la Syrie –, soit ils déploient des armes létales qu'ils équipent sur des avions, et qui peuvent tirer avec une sorte de rayon laser de précision. Mais ces armes ne peuvent pas transpercer de grosses structures et l'armée israélienne affirme n'avoir pas encore équipé ses avions de ce type d'armes.

L'hypothèse de l'accident vous semble donc plus valable ?

Il doit y avoir eu une fausse manipulation de leur part, dans la base. Une roquette ne peut pas exploser comme ça, au milieu de rien, dans un entrepôt sécurisé, si son détonateur n'est pas déclenché... ils ont dû mal déplacer la roquette en question. Quant à accuser Israël directement, c'est un réflexe classique chez ce groupe. À moins qu'Israël ait vraiment atteint un niveau militaire sans précédent et inédit jusqu'alors au point de traverser les murs, ce qui paraît peu probable.

Ce genre d'explosions s'est-il déjà produit dans cette région ?

Bien sûr, il y a eu toutes sortes d'explosions mystérieuses. Mais Koussaya est une zone fortifiée, une colline creusée comme un gruyère et sécurisée. De ce que je sais, il y a des armes là-bas mais rien ne s'y passe en termes d'actions. Cette base est vieille de plus de 40 ans, c'est un point de circulation des armes entre le Liban et la Syrie.

Aucune justification donc à une éventuelle opération israélienne ?

Absolument aucune ! Ils n'ont aucune raison de le faire : Israël n'agit qu'en cas de riposte à une attaque, ou par vengeance après tout acte précédemment commis par ce type de groupe. De surcroît, Israël n'a aucun intérêt à viser le FPLP-CG : ce groupe n'a rien à voir ni avec le Hamas ni avec le Jihad islamique. Ils sont liés au régime syrien avec lequel Tel-Aviv a moins de problèmes dernièrement.

Certes, le FPLP-CG a fait naître le Hezbollah de ses entrailles, et plusieurs cadres du parti de Dieu en sont issus. Mais aujourd'hui, ils n'ont plus de lien entre eux et sont juste des alliés sur le papier, des « camarades de Résistance ».

Une réplique est-elle possible de la part du FPLP-CG ?

Je ne pense pas qu'ils s'y risqueront car ils savent que s'ils ripostent sans raison attestée et vérifiée, Israël n'hésitera pas à les frapper directement. Ils ne sont pas le Hezbollah, et ne représentent aucun enjeu majeur pour l'État hébreu.

Après l'explosion survenue mercredi dans la base du Front populaire de libération de la Palestine-Commandement général (FPLP-CG) à Koussaya et qui a fait cinq morts, l'organisation palestinienne prosyrienne a directement accusé l'État hébreu, qui a démenti être impliqué. Une source sécuritaire a par ailleurs indiqué à L'Orient-Le Jour privilégier l'hypothèse d'un accident dans...
commentaires (4)

A quoi sert Koussaya si ce n’est pas combattre Israël pour libérer la Palestine.

Mohamed Melhem

05 h 19, le 01 juin 2023

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • A quoi sert Koussaya si ce n’est pas combattre Israël pour libérer la Palestine.

    Mohamed Melhem

    05 h 19, le 01 juin 2023

  • Toutes ces questions sont inutiles il n’y a qu’une seule valable: POURQUOI NOUS AVONS DES BASES MILITAIRES PALESTINIENNES SUR NOTRE SOL ??

    Patrice Nasnas

    18 h 56, le 31 mai 2023

  • Pourquoi se poser toutes ces questions? On a une police, on a une armée. On a un gouvernement !. Je pense que c'est á eux de prendre les mesures qu'il faut pour investiguer, suivies des actions qui en découlent. S'ils ne le font pas, on a une opposition (voire même des oppositions). Qu'ils fassent entendre leurs voix....A moins que tout le monde considère que l'événement est d'une telle banalité qu'il ne vaut pas la peine que l'on s'y arrête

    Moi

    18 h 10, le 31 mai 2023

  • La colline de Koussaya est truffee de grottes profondement enfouies qui servent de depots d'armes et de munitions aux allies du regime Syrien. Donc, aucune attaque aerienne ou par missile ne peut les atteindre. Ce qui exclus une attaque Israelienne. Soit un abruti a mal manipule un explosif quelconque. Soit aussi, il s'agit d'un reglement de comptes interne a la "moumana3a".

    Michel Trad

    17 h 38, le 31 mai 2023

Retour en haut