Rechercher
Rechercher

Technologies - SYSTÈME D’EXPLOITATION

Barre des tâches de Windows 11 : le retour des fonctions pratiques

Microsoft devrait faire évoluer la barre des tâches de Windows 11 en ajoutant des fonctions pratiques pourtant présentes dans Windows 10. Une réintégration bienvenue qui prouve que l’éditeur écoute ses utilisateurs...

Barre des tâches de Windows 11 : le retour des fonctions pratiques

La barre des tâches de Windows a toujours été un élément indispensable, permettant de caser les icônes tout en dégageant le bureau. Capture d’écran

Microsoft n’en finit plus d’améliorer Windows 11. Depuis la sortie de son dernier système d’exploitation à l’automne 2021, l’éditeur ne cesse de revoir sa copie pour corriger des défauts et apporter de nouvelles fonctions, souvent dans la plus grande confusion, comme en témoigne l’abondance des mises à jour qui ont parfois de quoi perdre les utilisateurs les plus aguerris. Et tout en continuant à traquer les bugs et à réparer les problèmes engendrés par la manque de finitions et de contrôle – à l’image du Patch Tuesday d’avril 2023 qui cause des soucis encore non résolus –, la firme de Redmond poursuit inlassablement ses transformations en les testant dans des préversions diffusées via les canaux du programme Windows Insider. C’est ainsi que l’on a récemment découvert les modifications que Microsoft va prochainement apporter à la barre des tâches, cet élément incontournable du système qui a fait l’objet de nombreuses critiques lors du passage de Windows 10 à Windows 11, évolution qui a entraîné la disparition de fonctions très pratiques.

Réintégration des fonctions de Windows 10

C’est précisément sur ce point que l’éditeur travaille en ce moment. Ainsi, comme un certain Albacore – un expert très actif dans la communauté Windows – l’a annoncé sur son compte Twitter, Microsoft devrait réintégrer deux fonctions qui avaient disparu et qui étaient réclamées par de nombreux utilisateurs. Selon ses découvertes, il devrait être possible d’afficher à nouveau les noms des applications épinglées dans la barre des tâches sous forme d’étiquette à côté de leur icône. Une petite option qui aidera certains à mieux se repérer, mais qui occupera évidemment plus de place.

Par ailleurs, on devrait également pouvoir dégrouper les fenêtres d’une application, comme dans les anciennes versions de Windows. Une fonction pratique qui permettra d’accéder plus facilement aux différentes fenêtres d’un navigateur ou aux documents ouverts dans un traitement de texte, par exemple, plutôt que de tout combiner dans une unique icône, comme c’est le cas aujourd’hui.

Dans un tout autre registre, on devrait aussi pouvoir masquer la date et l’heure dans la barre des tâches. Une petite option bienvenue pour ceux qui ne consultent jamais ces informations, et qui fera gagner un peu de place. Enfin, et c’est sans doute ce qui intéressera le plus de monde, Microsoft devrait permettre de déplacer la barre des tâches pour la positionner en haut, à droite ou à gauche de l’écran, comme on pouvait le faire avec Windows 10. L’intégration de cette fonction réclamée par de nombreux utilisateurs semblerait toutefois plus délicate que d’autres, notamment à cause de la gestion du champ de recherche, qui a beaucoup évolué.

Pour l’heure, on ignore encore si et quand Microsoft déploiera ces nouvelles fonctions ; il arrive que certaines ne dépassent pas le stade du test. Dans la mesure où elles sont évaluées dans Windows Insider, il semblerait logique qu’elles arrivent dans les prochains mois, voire dans les prochaines semaines, via des mises à jour ponctuelles. Et si elles sont effectivement maintenues, elles seront de toute façon intégrées à la grande version 23H2 qui sortira à l’automne 2023. Quoi qu’il en soit, ces petites améliorations prouvent que Microsoft est sensible aux critiques des utilisateurs, ce qui est bon signe. On aimerait toutefois que l’éditeur finisse son grand ménage en débarrassant Windows 11 des restes de vieilles versions, certains modules datant de Windows XP… Et, surtout, qu’il diffuse des éditions vraiment abouties pour éviter les bugs à répétition et les promesses non tenues.

Sources : rédaction et web

Microsoft n’en finit plus d’améliorer Windows 11. Depuis la sortie de son dernier système d’exploitation à l’automne 2021, l’éditeur ne cesse de revoir sa copie pour corriger des défauts et apporter de nouvelles fonctions, souvent dans la plus grande confusion, comme en témoigne l’abondance des mises à jour qui ont parfois de quoi perdre les utilisateurs les plus aguerris. Et...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut