Rechercher
Rechercher

Technologies - Maintenance

Microsoft arrête les mises à jour fonctionnelles de Windows 10

C’est bientôt fini pour Windows 10. Microsoft n’ajoutera plus de nouvelle fonction ou d’amélioration à son système en se contentant de publier uniquement des mises à jour de sécurité. Et la version 22H2 restera la dernière.

Microsoft arrête les mises à jour fonctionnelles de Windows 10

Sorti en 2015, Windows 10 a réussi à séduire de nombreux utilisateurs par ses fonctions enrichies, son interface remaniée et, surtout, sa remarquable stabilité. Photo d’illustration Bigstock

C’est fini pour Windows 10. Ou presque. On savait depuis un bon moment que le système était condamné à court terme, Microsoft ayant décidé d’arrêter tout support en octobre 2025. Mais, dans un billet de blog publié discrètement le 27 avril 2023, l’éditeur a porté un nouveau coup fatal en annonçant officiellement l’arrêt immédiat des mises à jour fonctionnelles. En clair, Windows 10 ne recevra plus désormais aucune nouvelle fonction ou amélioration d’ici à son abandon. Sa dernière version majeure restera la 22H2, sortie à l’automne 2022. Et Microsoft ne publiera pas de version 23H2 à la fin 2023 comme on pouvait l’espérer.

« Comme documenté sur les pages du cycle de vie de Windows 10 Entreprise et Éducation et Windows 10 Famille et Pro, Windows 10 atteindra la fin du support le 14 octobre 2025. La version actuelle, 22H2, sera la version finale de Windows 10, et toutes les éditions continueront à recevoir les versions mensuelles des mises à jour de sécurité jusqu’à cette date », explique ainsi Jason Leznek, chef de produit pour la maintenance et la livraison de Windows chez Microsoft. De fait, si Windows 10 n’évoluera plus, il continuera à profiter de mises à jour de sécurité pendant un peu plus de deux ans, jusqu’à l’automne 2025. Une condition sine qua non pour pouvoir utiliser le système sereinement à une époque où les cybermenaces se multiplient en profitant des moindres failles de sécurité.

La version 22H2 obligatoire pour continuer

L’éditeur conseille donc à tous les utilisateurs de Windows 10 de passer sans tarder à la version 22H2 pour bénéficier de cette garantie jusqu’à l’extinction du support technique, tout en incitant à basculer plutôt vers Windows 11, son nouveau système. Une incitation en forme de marche forcée qui fera grincer des dents dans la mesure où Windows 11 refuse de fonctionner sur des PC anciens en raison d’exigences techniques, même s’il existe différents moyens de contourner les restrictions imposées.

Si la fin de Windows 10 était programmée depuis des années, l’annonce de Microsoft ne fera pas des heureux. Car après un Windows 8 – et 8.1 – peu convaincant, cette version sortie en 2015 a réussi à séduire de nombreux utilisateurs par ses fonctions enrichies, son interface remaniée et, surtout, sa remarquable stabilité, les fameux écrans bleus de la mort (BSOD) et autres problèmes majeurs se faisant de plus en plus rares. Pour certains, Windows 10 a même atteint une quasi-perfection – dans l’univers Microsoft –, d’autant qu’il tourne comme une horloge sur des PC anciens – y compris ceux d’avant 2010 ! Aucune raison pour eux de passer à Windows 11, qui n’apporte pas grand-chose de plus hormis quelques retouches visuelles…

Que faire d’un vieux PC ?

Quoi qu’il en soit, malgré l’absence de toute nouveauté, on peut parfaitement continuer à utiliser Windows 10 sans crainte d’ici à octobre 2015. Si le PC est compatible, on peut aussi passer gratuitement à Windows 11 dès à présent, quitte à le gonfler un peu en ajoutant de la mémoire vive ou en remplaçant son disque dur par un SSD, bien plus rapide. Pas de souci si vous achetez un nouvel ordinateur, il sera déjà équipé de Windows 11 par son constructeur, sauf s’il est vendu sans système d’exploitation ou si vous passez au Mac, évidemment !

Après le 14 octobre 2025, en revanche, il sera déconseillé d’utiliser un PC avec Windows 10, car il deviendra vulnérable aux menaces, même s’il fonctionnera encore très bien sur le plan matériel…

Sources : rédaction et web

C’est fini pour Windows 10. Ou presque. On savait depuis un bon moment que le système était condamné à court terme, Microsoft ayant décidé d’arrêter tout support en octobre 2025. Mais, dans un billet de blog publié discrètement le 27 avril 2023, l’éditeur a porté un nouveau coup fatal en annonçant officiellement l’arrêt immédiat des mises à jour fonctionnelles. En clair,...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut