Rechercher
Rechercher

Économie - Le chiffre de la semaine

Le nombre de touristes au Liban sur les trois premiers mois de l'année en hausse de 29%

Le nombre de touristes au Liban sur les trois premiers mois de l'année en hausse de 29%

C’est la hausse en glissement annuel du nombre de touristes au Liban sur les trois premiers mois de cette année, selon les chiffres du ministère du Tourisme relayés par le bulletin hebdomadaire Lebanon this Week de Byblos Bank. En tout, 274 787 voyageurs ont visité le Liban entre janvier et mars 2023, contre 212 950 sur la même période l’an dernier. Par rapport à 2021, où seuls 83 260 touristes ont foulé le sol libanais, la hausse est exponentielle avec une variation égale à 230 %. Cette augmentation du nombre de visiteurs étrangers au Liban est évidemment due à la reprise de l’activité touristique et des voyages internationaux suite à la pandémie de Covid-19 qui a perduré dans le monde entre 2020 et 2021.

Sur les trois premiers mois de l’année, c’est janvier qui marque la plus grande hausse du nombre de voyageurs au Liban en glissement annuel avec une croissance de 41,8 %, enregistrant l’arrivée de 88 378 visiteurs. En termes de nombre de touristes, c’est toutefois mars qui enregistre le plus grand nombre d’arrivées avec un total de 100 727 voyageurs, bien qu’il s’agisse de la plus faible variation (+21,6 %) par rapport au même mois de l’année précédente, qui en avait comptabilisé 82 810.

Si la base de données du ministère du Tourisme détaille également la provenance par pays, région et continent des visiteurs au Liban, elle ne comptabilise toutefois pas les voyageurs libanais, syriens et palestiniens. Entre janvier et mars 2023, la majorité des touristes proviennent d’Europe, avec un total de 39,4 %, suivis des pays arabes (30,5 %), d’Amérique (16,3 %), d’Asie (6,4 %), d’Afrique (4,2 %) et d’Océanie (3,2 %). Le nombre des voyageurs venant d’Asie (en excluant les pays arabes) a augmenté de 70 % en glissement annuel.

Lire aussi

Top 100 des leaders du tourisme du MENA en 2023 : Mohammad el-Hout, PDG de la MEA, élu 59e

Dans le détail des pays arabes, les touristes irakiens sont les plus nombreux à être venus au Liban, représentant 51 % des voyageurs de ces pays sur les trois premiers mois de cette année. Suivent les Égyptiens (17,3 %), les Jordaniens (14,1 %), les Koweïtiens (1,5 %), les Qataris (1,8 %), les Bahreïnis (1,3 %), les Saoudiens (1,1 %) et les touristes venus des Émirats arabes unis (0,2 %). Les touristes des autres pays représentent les 6,6 % restants.

Des résultats encourageants pour les professionnels du secteur qui comptent sur les touristes et les expatriés libanais, source de devises rares dans un pays en crise économique et financière depuis la fin de l’été 2019. La semaine passée, un billet vert s’échangeait contre 94 600 livres libanaises, alors qu’il valait 1 507,5 livres il y a un peu moins de quatre ans. Si la reprise du tourisme au Liban est sur la bonne voie, la Banque mondiale a toutefois souligné dans son rapport semestriel publié mardi dernier une baisse des dépenses des touristes non libanais, passant de 1,46 milliard de dollars à 1,18 milliard entre 2021 et 2022.

Lire aussi

Le nombre de passagers à l’AIB a augmenté de 23,7 % à fin mars 2023

C’est la hausse en glissement annuel du nombre de touristes au Liban sur les trois premiers mois de cette année, selon les chiffres du ministère du Tourisme relayés par le bulletin hebdomadaire Lebanon this Week de Byblos Bank. En tout, 274 787 voyageurs ont visité le Liban entre janvier et mars 2023, contre 212 950 sur la même période l’an dernier. Par rapport à 2021, où...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut