Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Focus

Pourquoi l’Arabie saoudite chamboule sa diplomatie régionale

Le tourbillon régional provoqué par Riyad suscite critiques et interrogations.

Pourquoi l’Arabie saoudite chamboule sa diplomatie régionale

Le prince héritier saoudien, Mohammad ben Salmane, avec le président palestinien Mahmoud Abbas le 19 avril à Djeddah. Photo AFP

Normalisation avec l’Iran, réengagement dans le dossier palestinien, réhabilitation de Bachar el-Assad : Riyad a chamboulé sa diplomatie et par conséquent, la géopolitique régionale, en quelques semaines. Comment expliquer la vitesse et...
Normalisation avec l’Iran, réengagement dans le dossier palestinien, réhabilitation de Bachar el-Assad : Riyad a chamboulé sa diplomatie et par conséquent, la géopolitique régionale, en quelques semaines. Comment expliquer la vitesse et...
commentaires (3)

Que représente Assad par rapport à Biden? Un pion que MBS veut avoir entre les mains pour pouvoir assainir la région et peut être apporter un semblant de paix. Un projet qui a été confié aux occidentaux qui ont lamentablement échoué avec des décennies de roublardises et d’intérêts communs sur le dos de cette région qui n’a pas fini de servir de soupape à chaque fois que la cocote est au comble de sa pression. Voyons ce que tout ce mélange de genres va donner. MBS serait il à la hauteur de ses ambitions?

Sissi zayyat

16 h 34, le 21 avril 2023

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Que représente Assad par rapport à Biden? Un pion que MBS veut avoir entre les mains pour pouvoir assainir la région et peut être apporter un semblant de paix. Un projet qui a été confié aux occidentaux qui ont lamentablement échoué avec des décennies de roublardises et d’intérêts communs sur le dos de cette région qui n’a pas fini de servir de soupape à chaque fois que la cocote est au comble de sa pression. Voyons ce que tout ce mélange de genres va donner. MBS serait il à la hauteur de ses ambitions?

    Sissi zayyat

    16 h 34, le 21 avril 2023

  • Bravo MBS , c'est un visionnaire , il perçoit indubitablement que l'Empire Américain est en recul et qu'une ère nouvelle pointe à l'horizon : Il ne ratera pas le train .

    Chucri Abboud

    14 h 06, le 21 avril 2023

  • Une seule vérité. MBS fait partie d'un club de durs qui s'entendent entre eux. Poutine, Erdogan, Assad, Khamenei, et d'autres .. Quand aux retombées de cette politique contrastée avec l'histoire du Royaume, elle n'intéressera que temporairement les relations avec l'occident. C'est une question de temps.

    Esber

    09 h 08, le 21 avril 2023

Retour en haut