Rechercher
Rechercher

Politique - Élections

Municipales : le projet d’ajournement officiellement sur les rails

Le Parlement se réunira mardi pour acter l’accord politique élargi conclu en coulisses pour remettre le scrutin à plus tard.

Municipales : le projet d’ajournement officiellement sur les rails

Le bureau de la Chambre réuni hier à Aïn el-Tiné. Hassan Ibrahim/Parlement libanais

Quand la boucle est bouclée loin des projecteurs, pas besoin de se soucier des procédures légales et constitutionnelles. Un accord plus ou moins souterrain ayant déjà été conclu pour se débarrasser des élections municipales et les reporter aussi...
Quand la boucle est bouclée loin des projecteurs, pas besoin de se soucier des procédures légales et constitutionnelles. Un accord plus ou moins souterrain ayant déjà été conclu pour se débarrasser des élections municipales et les reporter aussi...
commentaires (5)

quand vont ils comprendre la logique de base des elections municipales .les electeurs devraient etre ceux qui habitent la region depuis un certain nombre d annees ,natifs ou pas ,qui sont concernes par les services municipaux. ce n est pas les seuls natifs de la region qui sont seulement concernes.

Jimmy Barakat

20 h 27, le 14 avril 2023

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • quand vont ils comprendre la logique de base des elections municipales .les electeurs devraient etre ceux qui habitent la region depuis un certain nombre d annees ,natifs ou pas ,qui sont concernes par les services municipaux. ce n est pas les seuls natifs de la region qui sont seulement concernes.

    Jimmy Barakat

    20 h 27, le 14 avril 2023

  • - CE N,EST QUE RITUEL. LE TOUT EST CONCOCTE, - *LA TRIBU REUNIE A AIN EL TINE MEME*, - PUIS, POUDRE AUX YEUX DES GENS, A LA CHAMBRE VOTE. - ON DAIGNE SIGNALER A MIKO L,ANATHEME. = - POUR DEMOCRATIE ON NOUS SERT LA CLOWNERIE. - AIN EL TINE DE FAIT FIXEE EN PARLEMENT. - MAIS OU SONT CEUX DONT ILS SE FOUTENT ? IRONIE - ILS VOIENT ! SE TAISENT ! SOUS LEURS YEUX MEURT LE LIBAN.

    LA LIBRE EXPRESSION

    13 h 03, le 14 avril 2023

  • "pas besoin de se soucier des procédures légales et constitutionnelles.". Bien sûr, la Constitution stipule que le Parlement n'est, en période de vacance présidentielle, un simple collège électoral et ne peut donc pas légiférer. Mais pourquoi s'embêter à élire un président? D'ailleurs, à quoi ça sert, un président? Et à quoi ça sert, une Constitution?

    Yves Prevost

    07 h 21, le 14 avril 2023

  • Apres le vol de notre argent , c'est le vol de notre droit de voter . La democratie qui retrecit comme peau de chagrin au Liban

    HAGE CHAHINE Mikhael

    05 h 19, le 14 avril 2023

  • Cette bande d’hiboux qui nous gouvernent… Quel tableau!

    Mago1

    03 h 55, le 14 avril 2023

Retour en haut