Rechercher
Rechercher

Société - Libertés

Le barreau de Beyrouth veut restreindre les sorties médiatiques des avocats

Le conseil de l’ordre a décidé de soumettre les interventions de ses membres dans les médias et la presse à une autorisation préalable du bâtonnier. La mesure a provoqué un tollé et pourrait faire l’objet d’un recours.

Le barreau de Beyrouth veut restreindre les sorties médiatiques des avocats

Des avocats dans la salle des pas perdus du Palais de justice lors d'élections au conseil de l'Ordre des avocats, le 20 novembre 2022. Photo Claude Assaf

Le conseil de l’ordre des avocats de Beyrouth a pris récemment la décision de soumettre à une autorisation préalable du bâtonnier toute participation d’un membre du barreau à des entrevues médiatiques portant sur des questions légales. Prise à...
Le conseil de l’ordre des avocats de Beyrouth a pris récemment la décision de soumettre à une autorisation préalable du bâtonnier toute participation d’un membre du barreau à des entrevues médiatiques portant sur des questions légales. Prise à...
commentaires (4)

Me Gaspard se fait du souci pour preserver la dignite et la reputation du barreau. Ne se rend-il pas compte que tout cela s’est évaporé depuis quelques années avec les ingérences politiques dan le système judiciaire? Y a-t-il eu une enquête conclue, un meurtre pour lequel les coupables ont été arrêtés, sans mentionner le plus grand crime de l'histoire du Liban, la double explosion du port! Ceci est une dictature déguisée

CW

12 h 53, le 22 mars 2023

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Me Gaspard se fait du souci pour preserver la dignite et la reputation du barreau. Ne se rend-il pas compte que tout cela s’est évaporé depuis quelques années avec les ingérences politiques dan le système judiciaire? Y a-t-il eu une enquête conclue, un meurtre pour lequel les coupables ont été arrêtés, sans mentionner le plus grand crime de l'histoire du Liban, la double explosion du port! Ceci est une dictature déguisée

    CW

    12 h 53, le 22 mars 2023

  • Ça sera quoi la prochaine étape? On se calme. Avant d’instaurer de nouvelles lois pour museler le peuple qui ne saurait tarder, puisque nous allons tranquillement mais sûrement vers une dictature déjà bien installée mais qui n’ose pas trop s’exprimer publiquement jusqu’à maintenant, ils devraient plutôt appliquer les lois existantes qui régissent notre pays et arrêter tous les criminels en liberté, cachés dans certaines régions et les criminels mafieux et les corrompus qui ont détruit notre pays, ensuite on avisera.

    Sissi zayyat

    11 h 46, le 22 mars 2023

  • Et… sur quels critères le grand sachem (comment? bâtonnier? ah bon) se basera-t-il pour donner la permission à celui-ci mais pas à celui-là?

    Gros Gnon

    20 h 48, le 21 mars 2023

  • Ce barreau a t il rappelé à l’ordre L’avocat Tarek Chindeb …qui se répand en invectives sur les réseaux à l’encontre du gouverneur de Baalbeck .

    C…

    20 h 15, le 21 mars 2023

Retour en haut