Rechercher
Rechercher

Société - Liban-Sud

Une patrouille des FSI attaquée par des personnes excavant illégalement une montagne près de Nabatiyé

Le président de la municipalité de Tefahta affirme que ces individus cherchent à extraire des matériaux qu'ils utiliseront dans des projets de construction personnels. 

Une patrouille des FSI attaquée par des personnes excavant illégalement une montagne près de Nabatiyé

Capture d'écran d'une vidéo montrant des groupes inconnus à Tefahta, à Nabatiyé (Liban-Sud) attaquant des membres des Forces de sécurité intérieure (FSI)..

Plusieurs dizaines de personnes ont lancé mercredi des pierres contre une patrouille des Forces de sécurité intérieure (FSI) et tiré des coups de feu en l'air dans la localité de Tefahta, près de Nabatiyé (Liban-Sud), alors que les agents tentaient de mettre fin à des activités d'excavation illégales sur des propriétés publiques, selon un communiqué de la police publié dimanche.

Une vidéo circulant sur les réseaux sociaux montre des policiers faisant face-à-face à un groupe de plusieurs dizaines d'hommes, se trouvant à une centaine de mètres. Après un échange verbal entre deux membres du groupe et la patrouille, l'un d'eux a fait signe aux personnes qui se tiennent derrière lui, en criant "Courez !" et en pointant du doigt les FSI. Le groupe de civils se met ensuite à crier et à lancer des pierres sur les policiers, dont l'un tire alors plusieurs fois en l'air. 

Dans son communiqué, la police affirme avoir reçu mercredi des informations selon lesquelles "environ 150 individus, divisés en groupes", avaient amené des bulldozers "à la périphérie de la localité de Tefahta, près de Nabatiyé, pour creuser dans une montagne, qui est une propriété publique". Des travaux de construction allaient être entamés dans la zone, d'une "superficie d'environ 40 dounoums" (40.000 mètres carrés), ajoute le texte. Selon les FSI, les groupes ont fermé les routes menant à la localité avec "des monticules de terre, des voitures et des mobylettes".

Travaux de construction personnels

Le président de la municipalité de Tefahta, Ibrahim Kaousarani, a déclaré à notre publication anglophone L'Orient Today que ces groupes "ne font partie d'aucune entreprise privée" et qu'ils creusent dans la montagne pour extraire des matériaux qui seront utilisés dans des projets de construction personnels. Avant l'incident de mercredi, la municipalité avait essayé d'entrer en contact avec les individus impliqués pour les convaincre de mettre fin à leurs activités illégales, mais en vain, a ajouté M. Kaousarani qui a précisé que ces personnes lui ont dit avoir besoin des matériaux de construction à cause de la crise économique qui paralyse le Liban depuis 2019.

Pour empêcher ces travaux, une patrouille des FSI du commissariat du village de Zefta a été dépêchée sur place, mais "elle a été interceptée par un groupe de jeunes hommes", a indiqué la police, notant que des renforts ont par la suite été envoyés dans la localité. "Immédiatement après leur arrivée, des tirs ont été entendus du côté des bulldozers - avant que la vidéo ne soit enregistrée - lorsque les policiers ont essayé d'avancer", ont poursuivi les FSI, en soulignant que plusieurs de leurs membres ont essuyé "des jets de pierres, ce qui a obligé le chef du poste de police à tirer en l'air en signe d'avertissement". La patrouille a ensuite été obligée de battre en retraite afin d'éviter des pertes civiles". Après cela, des policiers et l'armée libanaise sont arrivés en renfort. Les agents et les militaires se sont rendus de nuit à l'emplacement des excavations, qui semblait désert, mais ont essuyé des tirs. 

Malgré la force déployée contre eux, les FSI ont réussi à empêcher les activités d'excavation, ajoute le communiqué, notant que les agents ont "mis les bulldozers sous scellés". Une enquête a été ouverte sur l'attaque de la patrouille, a conclu la police, en soulignant que les tentatives d'empiétement sur la propriété publique "se poursuivent en plusieurs endroits de la zone environnante".

Plusieurs dizaines de personnes ont lancé mercredi des pierres contre une patrouille des Forces de sécurité intérieure (FSI) et tiré des coups de feu en l'air dans la localité de Tefahta, près de Nabatiyé (Liban-Sud), alors que les agents tentaient de mettre fin à des activités d'excavation illégales sur des propriétés publiques, selon un communiqué de la police publié dimanche.Une...
commentaires (2)

Et la dignité de l’Etat ? Pfft… Quand j’écrivais que la république libanaise n’existe plus, je suis tout de suite censuré par les Mac Arthuriens de l’OLJ

Lecteur excédé par la censure

19 h 21, le 19 mars 2023

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Et la dignité de l’Etat ? Pfft… Quand j’écrivais que la république libanaise n’existe plus, je suis tout de suite censuré par les Mac Arthuriens de l’OLJ

    Lecteur excédé par la censure

    19 h 21, le 19 mars 2023

  • Ehhh tfehhh...

    Aboumatta

    17 h 26, le 19 mars 2023

Retour en haut