Rechercher
Rechercher

Sport - Serie A

Rabiot sort la Juve d’affaire contre la Samp’

Rabiot sort la Juve d’affaire contre la Samp’

Adrien Rabiot (au premier plan) célébrant le but marqué par Angel Di Maria lors du 8e de finale aller contre Fribourg en Ligue Europa, jeudi dernier au Juventus stadium de Turin. Marco Bertorello/AFP

Lancés dans une folle remontée depuis leur pénalité de quinze points pour fraudes comptables présumées, les Bianconeri, désormais septièmes de Serie A, reviennent à quatre points de la sixième place occupée par l’Atalanta Bergame.

Malgré ses absents (Di Maria, Chiesa, Kean, Alex Sandro auxquels s’est ajouté dimanche matin Paul Pogba pour une gêne à un adducteur), la Juve a parfaitement démarré en faisant le break grâce à des têtes de Gleison Bremer (11e) et Adrien Rabiot (26e).

Mais cette avance s’est évaporée en 70 secondes, sur deux contres assassins de la Samp, conclus par Tommaso Augello (31e) puis Filip Djuricic (32e).

« Il a un moteur différent »

Il a fallu attendre l’heure de jeu pour voir la Juve retrouver ses esprits et Rabiot de nouveau se muer en buteur providentiel d’une frappe sèche (64e). Les Blucerchiati ont réclamé une main du Français sur son contrôle très limite, mais aucune image n’a convaincu l’arbitre d’annuler le second but de l’ex-Parisien, auteur de son troisième doublé de la saison (9 buts au total, toutes compétitions confondues).

« C’est un but important pour la victoire, je suis content, un peu moins de la première période : on a pris deux buts qu’on ne devait pas prendre », a commenté Rabiot sur DAZN.

« Il a un moteur différent des autres », l’a encensé son entraîneur, Massimiliano Allegri, soulagé que le milieu ait aussi échappé à un avertissement qui l’aurait privé du prochain match capital contre l’Inter Milan.

Dusan Vlahovic, en panne de confiance, a lui encore gâché, notamment un penalty envoyé sur le poteau (69e). Même si le quatrième but est arrivé de sa tête, renvoyé par la barre et repris par le jeune Argentin Matias Soulé (90+4e).

Derby romain en vue

L’AS Rome, à dix pendant toute la seconde période, a raté pour sa part l’occasion de rejoindre l’Inter Milan à la deuxième place en s’inclinant à domicile contre Sassuolo (4-3) dans un match à rebondissements.L’ex-ailier de Lorient, Armand Laurienté, a mis les Neroverdi sur orbite avec un doublé rapide (13e, 18e). Les espoirs de retour des Giallorossi ont pris du plomb dans l’aile quand Marash Kumbulla a perdu ses nerfs en donnant un coup de pied à Domenico Berardi dans la surface, juste avant la pause : carton rouge direct pour le défenseur romain et penalty pour Sassuolo, transformé par le même Berardi (45+4e, 1-3).

Les buts de Paulo Dybala (50e) et Georginio Wijnaldum (90+4e) n’ont pas suffi à sauver la Louve face à des Neroverdi qui ont profité de leur supériorité numérique pour prendre le large en contre par Andrea Pinamonti.

La Roma (5e) reste deux points derrière la Lazio Rome (3e) avant le derby de la capitale dimanche prochain. Un derby pour lequel José Mourinho sera de nouveau suspendu, comme ce dimanche.

Source : AFP

Lancés dans une folle remontée depuis leur pénalité de quinze points pour fraudes comptables présumées, les Bianconeri, désormais septièmes de Serie A, reviennent à quatre points de la sixième place occupée par l’Atalanta Bergame.Malgré ses absents (Di Maria, Chiesa, Kean, Alex Sandro auxquels s’est ajouté dimanche matin Paul Pogba pour une gêne à un adducteur), la Juve a...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut