Rechercher
Rechercher

Économie - Éclairage

Sayrafa : les incertitudes de la dernière manœuvre de la BDL

Sans crier gare, la banque centrale a lancé mercredi soir une nouvelle série de mesures aux effets incertains, prenant une fois de plus de court les déposants, mais aussi les banques. 


Sayrafa : les incertitudes de la dernière manœuvre de la BDL

Le siège, recouvert de tags, de la Banque du Liban à Beyrouth, le 21 mars 2022. Photo Mohamed Azakir/Reuters

Il est 21h, mercredi soir. Dans un centre commercial de Dbayé, sur la côte du Metn, les vendeurs dans les magasins de vêtements s’agitent pendant que les derniers clients arpentent les rayons à la recherche d’une bonne affaire ou d’un coup de...
Il est 21h, mercredi soir. Dans un centre commercial de Dbayé, sur la côte du Metn, les vendeurs dans les magasins de vêtements s’agitent pendant que les derniers clients arpentent les rayons à la recherche d’une bonne affaire ou d’un coup de...
commentaires (12)

DOLLAR TAZA, DOLLAR BEYET, DOLLAR GIMRIKI, DOLLAR/LOLLARD. DOLLAR KHARA BAAR, ETC... ETC... ETC... L,ENERGUMENE QUI POND TOUTES CES INEPTIES N,A EN TETE, AVEC LES PREDATEURS BANQUIERS SES COMPLICES, OU L,INVERSE, QUE DE DEVALISER LE PEU D,ECONOMIES QUI RESTENT DANS LES COMPTES DES DEPOSANTS. DES CRIMINELS ET DES GENS SANS CONSCIENCE NI SENTIMENTS ENVERS L,ENFER QUE VIVENT LES AUTRES PAR LEURS FAUTES, SANS OUBLIER CERTES CORROMPUS ET MAFIEUX IMBERBES ET BARBUS.

LA LIBRE EXPRESSION

14 h 20, le 03 mars 2023

Tous les commentaires

Commentaires (12)

  • DOLLAR TAZA, DOLLAR BEYET, DOLLAR GIMRIKI, DOLLAR/LOLLARD. DOLLAR KHARA BAAR, ETC... ETC... ETC... L,ENERGUMENE QUI POND TOUTES CES INEPTIES N,A EN TETE, AVEC LES PREDATEURS BANQUIERS SES COMPLICES, OU L,INVERSE, QUE DE DEVALISER LE PEU D,ECONOMIES QUI RESTENT DANS LES COMPTES DES DEPOSANTS. DES CRIMINELS ET DES GENS SANS CONSCIENCE NI SENTIMENTS ENVERS L,ENFER QUE VIVENT LES AUTRES PAR LEURS FAUTES, SANS OUBLIER CERTES CORROMPUS ET MAFIEUX IMBERBES ET BARBUS.

    LA LIBRE EXPRESSION

    14 h 20, le 03 mars 2023

  • Il commence a cafouiller serieux le petit pere Salame. Tout lui echappe et les crapules bancaires se rendent compte qu'il ne peut plus les renflouer par ses manoeuvres douteuses. Du balai, la canaille de la BDL et les crapules bancaires. Allez voir ailleurs ce qui se passe. Et laissez des gens competents enfin vous remplacer.

    Michel Trad

    21 h 39, le 02 mars 2023

  • A ceux qui espèrent récupérer leurs dépôts intactes... il n'y a rien a récupérer...faites le deuil et avancez Il faut plutôt sauver ce qui reste du système bancaire, victime de lui même et de ses cadres incompétents, même avant crise...et sans exception (Du plus petit au plus haut cadre, et dans toutes les banques)

    Jack Gardner

    12 h 58, le 02 mars 2023

  • - CE JEU DES TAUX QUI CHANGENT TOUS LES JOURS, - EST ETUDIE POUR CHIPER TOUT DEPOT. - L,ARGENTIER COMPLICE ETABLIT LES COURS, - QU,AU HASARD PARAPHE UN EGARE MIKO.

    LA LIBRE EXPRESSION

    12 h 22, le 02 mars 2023

  • Je cite : ""LA DERNIÈRE MANŒUVRE DE LA BDL"" et son président, avant quoi ? Le naufrage ! Une chanson douce Que chante le président, En tournant le pouce S’occupe de notre argent. Cette chanson douce Que j’écoute y a 30 ans, Mes cheveux ne poussent Sur le crâne par accident. Le client qu’on détrousse Des comptes des déposants Ont filé en douce Pour d’autres continents. Mon ordi et Bluetooth Ne trouvent mon argent, On rit sous la housse De mon malheur tant. Capitaine ou mousse D’un navire navigant A la dérive nous pousse Nous les pauvres gens….

    NABIL

    11 h 52, le 02 mars 2023

  • Merci pour vos articles qui me font comprendre ce que c’est la "Sayrafa". …. """SAYRAFA, QU’ELLE TENTE DEPUIS 2020 D’IMPOSER COMME LE SEUL REFERENT, SANS TROP DE SUCCES JUSQU’A PRESENT""". On peut résumer comme ça sans avoir aucune compétence en économie, et c’est mon cas, que la livre fait du yoyo et repique du nez pour des "raisons techniques". Cela vaut un poème pour calmer ma rage, et ma colère devant tant d’incompétence.

    NABIL

    11 h 47, le 02 mars 2023

  • "... la BDL s’emploie à injecter des dollars sur le marché à un taux inférieur à celui du marché à partir de ses réserves de liquidités en devises ..." - Ah oui? Ce sont NOS réserves, NOS dépôts, PAS les réserves de la BDL...

    Gros Gnon

    11 h 46, le 02 mars 2023

  • Manoeuvre poir faire passer la pilule du dollar douanier. Cest ridicule. Il faut annuler tous ces taux.

    ..... No comment

    11 h 41, le 02 mars 2023

  • Le vol en bande organisée continue. Les factures de téléphonie mobile vont pratiquement doubler. Les factures EdL, rien que le prix de location du compteur qui ne tourne pas faute de courant, seront deux fous plus élevés que ceux des générateurs privés qui eux fournissent 24/24. Mettre Sayrafa à 70.000 est une des plus grandes arnaques de la BdL qui va continuer à ruiner les citoyens. Et qui couvre ces basses manœuvres: Monsieur Nagib Mikati en personne, maintenant qu’il a fini de compter le nombre de chrétiens au Liban. Peuple du Liban continue à te faire tondre comme les moutons australiens qui ne font que bêler pour se défendre. Bine sur l’OLJ va censuré car j’ose attaquer le duo Mikati/Salame

    Lecteur excédé par la censure

    11 h 19, le 02 mars 2023

  • Hep les garls de l'OLJ... petite coquille dans votre article : "les banques appliquent des plafonds moins élevés qu'un milliard de dollars pour des raisons de conformité. ". Moi, j'aimerais bien retirer mon milliard de dollars de mon compte. C'est possible ?

    Ca va mieux en le disant

    10 h 56, le 02 mars 2023

    • Bonjour, Merci pour votre commentaire, il s'agit en effet d'un plafond d'un milliard de livres libanaises. La phrase a bien été corrigée. Bien cordialement,

      L'Orient-Le Jour

      11 h 17, le 02 mars 2023

  • On ne comprend plus rien à leur charabias

    Sissi zayyat

    10 h 38, le 02 mars 2023

Retour en haut