Rechercher
Rechercher

Technologies - Publi-info

Confidences d’un hacker radieux

Confidences d’un hacker radieux

Illustration générée à l’aide de l’outil d’intelligence artificielle midjourney.com.

Cher journal,

On pourrait dire que le mois de février fut un succès !

Entre les tremblements de terre au Moyen-Orient, la Saint-Valentin et autres, plusieurs opportunités juteuses se sont présentées.

En effet, en utilisant uniquement WhatsApp et un formulaire créé gratuitement en ligne, j’ai réussi à prétendre être une ONG active… Cela m’a permis de collecter plein de données personnelles rien qu’en promettant une aide de 300 dollars pour les victimes du désastre. Et crois-moi, ma réussite était trop belle pour être vraie !

De plus, mon lien phishing d’hameçonnage a été partagé sans même que je n’aie à faire un seul effort – ce sont simplement mes victimes qui l’ont diffusé entre elles.

Avec la Saint-Valentin, j’ai eu de super résultats aussi. Avec la hausse des prix des roses, tu ne pourrais imaginer le nombre de personnes qui ont cliqué sur mes faux liens promettant des bouquets gratuits aux participants.

Et naturellement, j’ai essayé de vendre ces données sur le marché noir d’internet, le dark web, à mes clients qui s’en régalent d’habitude généreusement.

Par contre, je devrais aussi avouer que pour certaines de ces données, dès que je proposais de les vendre sur le dark web, tous mes formulaires se retrouvaient désactivés et mes serveurs de stockage annulés.

Ma conclusion : une des ONG ou entreprises que j’ai ciblées devait profiter de services professionnels de « surveillance sur le dark web », qui sonnent l’alerte dès que des données personnelles y sont mentionnées.

Bravo les amis, j’aime bien les défis.

À la prochaine.

(*) Rédigé par Élie Zeidan, manager à Potech Consulting, et Maria Héléna Moukheiber, consultante en cybersécurité à Potech Consulting.

Cher journal,On pourrait dire que le mois de février fut un succès ! Entre les tremblements de terre au Moyen-Orient, la Saint-Valentin et autres, plusieurs opportunités juteuses se sont présentées.En effet, en utilisant uniquement WhatsApp et un formulaire créé gratuitement en ligne, j’ai réussi à prétendre être une ONG active… Cela m’a permis de collecter plein de données...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut