Rechercher
Rechercher

Agenda - Médias

Une délégation de l’ordre des rédacteurs reçue par le vice-président du CSC

Une délégation de l’ordre des rédacteurs reçue par le vice-président du CSC

La délégation de l’ordre des rédacteurs, conduite par Joseph Kosseifi, reçue par le cheikh Khatib. Photo DR

Le vice-président du Conseil supérieur chiite (CSC), le cheikh Ali Khatib, a estimé que « le problème du Liban se résume à son système politique et non à sa classe politique ». L’uléma s’exprimait en marge d’une rencontre avec une délégation de l’ordre des rédacteurs, présidée par Joseph Kosseifi.

Cheikh Khatib a par ailleurs vigoureusement démenti que la communauté chiite ait son propre projet au Liban, affirmant qu’elle croit fermement dans le partenariat au sein de la nation et que le CSC s’opposerait dans tous les cas à tout projet séparé. Pour lui, les musulmans seront continuellement aux côtés des chrétiens dans la région, car la fin des chrétiens au Moyen-Orient serait synonyme de la fin des musulmans.

Pour sa part, Joseph Kosseifi a rendu hommage au Conseil supérieur chiite qui, sous la direction du cheikh Khatib, fait preuve d’« ouverture » et de « sagesse » et montre « un attachement au dialogue entre les composantes libanaises ».


Le vice-président du Conseil supérieur chiite (CSC), le cheikh Ali Khatib, a estimé que « le problème du Liban se résume à son système politique et non à sa classe politique ». L’uléma s’exprimait en marge d’une rencontre avec une délégation de l’ordre des rédacteurs, présidée par Joseph Kosseifi. Cheikh Khatib a par ailleurs vigoureusement démenti que la...