Rechercher
Rechercher

Politique - Exécutif

Conseil des ministres : Mikati pose la première pierre

Le chef du gouvernement envoie aux membres de son équipe l’ordre du jour d’une séance dont il pourrait fixer la date jeudi.

Conseil des ministres : Mikati pose la première pierre

Le Premier ministre sortant Nagib Mikati lors de l'inauguration du nouveau bâtiment de la Middle East Airlines, à Beyrouth, le 10 janvier. Photo Dalati et Nohra

Nagib Mikati commence à perdre patience. Le chef du gouvernement sortant veut à tout prix réunir le Conseil des ministres pour régler le bras de fer l’opposant au Courant patriotique libre autour du dossier de l’électricité. Mais pour cela, il a...
Nagib Mikati commence à perdre patience. Le chef du gouvernement sortant veut à tout prix réunir le Conseil des ministres pour régler le bras de fer l’opposant au Courant patriotique libre autour du dossier de l’électricité. Mais pour cela, il a...
commentaires (5)

Monsieur Mikati n’a qu’une idée en tête : quoi inventer pour voler et dépouiller d’avantage les libanais. On prend les paris qu’en 2023 les taxes directes telles que la taxe mécanique des véhicules, la taxe foncière des propriétés bâties, la taxe municipale et entretien des trottoirs (inexistants) et entretien des égouts, vont toutes être multipliées par 12 au moins en Livres. Les génies du ministère des finances vous diront qu’en $ ça fait la moitié de ce si:on payait mais omettent de dire que nos dollars sont séquestrés par les banques et au:au mieux on les récupère à 15% de leur valeur. Ces mêmes génies oublient aussi que la majorité des salariés n’ont pas vu leur salaire être multiplié par 32 comme le dollar qui est passé de 1500 à 48000. Bref le vol en bande organisée continue sans aucune honte. Damnés, que vous soyez tous damnés vous et votre descendance car vous êtes la pire espèce sur terre vous dirigeants et politiciens libanais. Je vous souhaite à tous de crever en 2023

Lecteur excédé par la censure

14 h 30, le 13 janvier 2023

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • Monsieur Mikati n’a qu’une idée en tête : quoi inventer pour voler et dépouiller d’avantage les libanais. On prend les paris qu’en 2023 les taxes directes telles que la taxe mécanique des véhicules, la taxe foncière des propriétés bâties, la taxe municipale et entretien des trottoirs (inexistants) et entretien des égouts, vont toutes être multipliées par 12 au moins en Livres. Les génies du ministère des finances vous diront qu’en $ ça fait la moitié de ce si:on payait mais omettent de dire que nos dollars sont séquestrés par les banques et au:au mieux on les récupère à 15% de leur valeur. Ces mêmes génies oublient aussi que la majorité des salariés n’ont pas vu leur salaire être multiplié par 32 comme le dollar qui est passé de 1500 à 48000. Bref le vol en bande organisée continue sans aucune honte. Damnés, que vous soyez tous damnés vous et votre descendance car vous êtes la pire espèce sur terre vous dirigeants et politiciens libanais. Je vous souhaite à tous de crever en 2023

    Lecteur excédé par la censure

    14 h 30, le 13 janvier 2023

  • L’attitude des FL est plus qu’ambiguë. Si seulement ils pouvaient expliquer aux communs des mortels leur soudaine adhésion aux positions du CPL. On n’y comprend plus rien dans ce bordel. Quels seraient les dossiers urgents pour eux? Le manque d’électricité ou de l’eau qui vont de paire, ou la confiscation de l’argent du peuple, ou l’insécurité du peuple, ou le blocage du pays et de l’enquête de la tragédie du port ou l’horizon bouché de tout le peuple d’où l’immigration en masse de ces enfants? Lequel de ces sujets leur parait secondaire qui ne nécessite pas une séance extraordinaire pour alléger le peuple de toute cette misère qui ne cesse de s’abattre sur lui pour l’enfoncer dans le désespoir le plus absolu, poussant certains à la folie ou au suicide. On sait que eux tous ne manquent de rien et qu’ils ont ont le luxe du temps, alors que celui du peuple lui est compté.

    Sissi zayyat

    11 h 57, le 12 janvier 2023

  • Donc, ,pour le CPL et les Forces Libanaises, que le pays soit sans électricité et que des milliers de dollars de dettes s'accumulent chaque jour n'est "pas un dossier urgent"...Pour nous, le petit peuple, qui souffrons chaque jour des conséquences de leur façon de concevoir " l'urgence des dossiers ", nous avons une seule "urgence" = nous débarrasser au plus vite de ces nullités désastreuses ! - Irène Saïd

    Irene Said

    10 h 47, le 12 janvier 2023

  • Quel show,,,,

    Fantin. Bernard

    03 h 29, le 12 janvier 2023

  • Wow quel scoop

    Abdallah Barakat

    23 h 03, le 11 janvier 2023

Retour en haut