Rechercher
Rechercher

Économie - Crise

Contrôle des capitaux au Liban : que faut-il encore attendre en 2023 ?

L’ordre des avocats s’apprête à présenter deux propositions de loi, dont l’une met un cadre d’application plus approprié.

Contrôle des capitaux au Liban : que faut-il encore attendre en 2023 ?

Les députés ont été invités à reprendre les débats sur le projet de loi instituant un contrôle formel des capitaux, à partir de demain. Photo d’illustration Mehaniq/Bigstock

Première semaine de 2023 et premier gros dossier économique remis sur la table pour les députés libanais siégeant dans les commissions mixtes, qui ont été appelés par le président du Parlement, Nabih Berry, à reprendre dès demain les débats sur le...
Première semaine de 2023 et premier gros dossier économique remis sur la table pour les députés libanais siégeant dans les commissions mixtes, qui ont été appelés par le président du Parlement, Nabih Berry, à reprendre dès demain les débats sur le...
commentaires (5)

- IL FAUT ATTENDRE LE DERNIER SOUPIR - D,UN PEUPLE QUE LA RESIGNATION LACHE - MUE, AU LIEU DE LE VOIR SON AVENIR - PRENDRE EN SES MAINS COMME UNE ULTIME TACHE.

LA LIBRE EXPRESSION

20 h 13, le 04 janvier 2023

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • - IL FAUT ATTENDRE LE DERNIER SOUPIR - D,UN PEUPLE QUE LA RESIGNATION LACHE - MUE, AU LIEU DE LE VOIR SON AVENIR - PRENDRE EN SES MAINS COMME UNE ULTIME TACHE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    20 h 13, le 04 janvier 2023

  • Arrêter le populisme stupide comme la “distinction, inique et anticonstitutionnelle, entre « anciens » et « nouveaux » dépôts.” Il n’y a pas d’autres moyens de relancer l’économie sans cette distinction. Il faut essayer d’être réaliste plutôt qu’idéaliste.

    Akote De Laplak

    15 h 09, le 04 janvier 2023

  • Tfeeeh et 100 mille tfeeeeh en particulier sur tous ceux qui ont vécu pendant des décennies de corruption et de spéculation, et qui ont leurré la diaspora pour ensuite la voler de ses économies.

    citoyen lambda

    12 h 40, le 04 janvier 2023

  • - DISCIPLE DE LA VERITE, - TU T,EXPOSES A LA CENSURE, - DE LA HAINEUSE ABSURDITE, - DES FOSSOYEURS DE TA VOIX PURE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    09 h 44, le 04 janvier 2023

  • Toute loi de controle des capitaux qui ne se base pas sur la sanction severe des actes illegaux des crapules bancaires au cours des 3 dernieres annees serait inique. Malheureusemt, la canaille du pouvoir politique, les crapules bancaires et les juges corrompus et vereux s'associent pour effacer 100 milliards de depots voles d'un coup de plume avec une loi aux effets retroactifs anticonstitutionnels. Le regne de l'arbitraire le plus total, sous l'oeuil bienvellant d'un FMI complice des delinquants financiers. Tfeeeeeh.

    Michel Trad

    00 h 18, le 04 janvier 2023

Retour en haut