Rechercher
Rechercher

Politique - Diplomatie

Beyrouth condamne Moscou à l’ONU... pour remercier Washington ?

Joe Biden aurait évoqué cette question lors de son entretien téléphonique mardi avec Michel Aoun.

Beyrouth condamne Moscou à l’ONU... pour remercier Washington ?

Le Premier ministre Nagib Mikati (droite) recevant hier l’ambassadeur de Russie Alexander Rodakov au Sérail. Photo Dalati et Nohra

L’Ukraine s’invite encore une fois dans la politique libanaise. Le Liban a voté mercredi soir en faveur d’une résolution à l’Assemblée générale de l’ONU, condamnant l’annexion par la Russie de quatre régions séparatistes de l’est de l’Ukraine. Une...
L’Ukraine s’invite encore une fois dans la politique libanaise. Le Liban a voté mercredi soir en faveur d’une résolution à l’Assemblée générale de l’ONU, condamnant l’annexion par la Russie de quatre régions séparatistes de l’est de l’Ukraine. Une...
commentaires (14)

"… Beyrouth condamne Moscou à l’ONU …" - OH NON! Quel sale coup pour Putin, il ne s’en relèvera jamais…

Gros Gnon

14 h 22, le 13 octobre 2022

Tous les commentaires

Commentaires (14)

  • "… Beyrouth condamne Moscou à l’ONU …" - OH NON! Quel sale coup pour Putin, il ne s’en relèvera jamais…

    Gros Gnon

    14 h 22, le 13 octobre 2022

  • Si le Liban ne condamne pas l’invasion d’un pays souverain par les russes sous prétexte que les vendus locaux sont des partenaires solidaires de ses exactions parce que la Russie leur a sauvé la face en Syrie. Cela revient à dire qu’il serait d’accord que notre pays envahi par un état voyou à coup d’armes et de mercenaires pour le détruire ne serait pas défendable. Nous sommes obligés de reconnaître et de condamner les agissements de Poutine si nous voulons un jour être défendus à notre tour pour conserver notre souveraineté volée par des usurpateurs qui se croient tout permis parce que armés et forts de leurs collabos en interne pour asservir le peuple et occuper notre nation disloquée et gouvernée par des corrompus. La clairvoyance n’a jamais était un atout pour ces moins que rien qui nous gouvernent et encore moins le courage de leurs positions. Sinon cela ferait longtemps que ce président épouvantail aurait signé au péril de sa vie comme avait fait avant lui le président Anouar El Sadat un accord de paix avec Israël pour mettre fin à tous les dangers qui menacent notre pays et ainsi couper l’herbe sous les pieds des traitres qui ne veulent que le chaos qui mènerait à la destruction de notre pays. Il a encore une chance de sortir par la grande porte et le faire à la dernière minute de son mandat pour enfin libérer notre pays du joug iranien. Oserait il faire cet acte de courage pour faire oublier tous les travers de son mandat?

    Sissi zayyat

    12 h 21, le 13 octobre 2022

  • Le droit international est une chimère puisque de toute façon c'est la règle du plus fort qui s’applique. À noter que les votes des gouvernements mondialement reconnu comme corrompus n'ont pas de poids sur la crédibilité de leur avis aussi bien que les pays vassaux à celui qui propose l’article. Peut-être les votes des pays non alignés à cause de leur probable indépendance sont crédibles. L'ONU reste un machin pour faire joli en face des extraterrestres. L’ONU sert surtout à donner un strapontin à des politiciens amis pour les avoir hors du chemin par crainte qu’ils ne se rallient pas aux oppositions. Comme disait Richelieu : « mon Dieu préserve moi de mes amis, mes ennemies je m’en occupe».

    DAMMOUS Hanna

    12 h 17, le 13 octobre 2022

  • Le vote contre la Russie à l'ONU, c'est prendre la neutralité comme un verre d'eau gazeuse; on y ajoute un petit citron et beaucoup de sucre, et ça devient une limonade américaine.

    Raed Habib

    12 h 05, le 13 octobre 2022

  • Une belle façon de s'aplatir devant les États-Unis pour les remercier de leur "altruisme"!

    Politiquement incorrect(e)

    11 h 55, le 13 octobre 2022

  • On s'y attendait, nos très dévoués amis américains ne font jamais rien gratuitement, surtout pour le Liban, pays voisin de leur protégé Israël. Et nous allons découvrir, avec le temps, d'autres factures à payer ici et là...par nos "responsables" politiques et "religieux" de tous bords. Quant à nous, les citoyens de ce pays appelé Liban, il nous reste à prier les divinités pour nous accorer un peu de miséricorde... - Irène Saïd

    Irene Said

    10 h 48, le 13 octobre 2022

  • Cette affaire rappelle une vieille histoire des années 60. Quand le Président Chéhab avait dépêché son ministre de la défense (arménien) aux USA en vue d'acheter 6 avions de combats. Le ministre téléphone au président de Washington et il lui dit: Mon général les américains nous les offre à un dollar l'avion, à condition que le Liban retire sa reconnaissance de l'Etat Cubain à l'ONU. Le Général lui dit ne fait rien je vous rappelle. Chéhab a téléphoné à son ministre des affaires étrangères pour lui demander combien de libanais y a-t-il à Cuba? le ministre répond 312 familles. Alors le Président téléphone à Washington pour dire au ministre "je ne vais pas mettre sur ma conscience 312 familles libanaises qui se retrouveront dans la rue pour gagner 6 avions, rentre". Cette histoire a été relaté dans le journal Annahar il y a quelques années sous la signature de l'excellent journaliste Samir Attallah.

    Céleste

    10 h 27, le 13 octobre 2022

  • CE NE SERAIT PLUS DE LA DIPLOMATIE, DE LA POLITIQUE D,INTERETS NATIONAUX OU DE LA LIBERTE DEMOCRATIQUE. CE SERAIT DE L,ASSERVISSEMENT POUR MEME PAS UN SERVICE RENDU AU PAYS MAIS UN SERVICE RENDU A ISRAEL. NOS ABRUTIS, INCOMPETENTS, VOLEURS, MAFIEUX ET TRAITRES COMME LES COCHONS SE ROULENT DANS LA BOUE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    09 h 55, le 13 octobre 2022

  • L'Ukraine, pays indépendant, dont une partie du territoire est occupée par la Russie depuis des années, a été agressée. La Russie de Poutine y livre une guerre brutale et injustifiée : il est donc normal que la communauté internationale condamne cette violation du droit international. Le Liban, lui aussi, condamne les violations de son territoire par ses voisins !

    WEIDKNNET Pierre

    09 h 06, le 13 octobre 2022

  • Quells moins-que-rien ces politiciens libanais.. La crasse de la crasse !

    LeRougeEtLeNoir

    08 h 28, le 13 octobre 2022

  • Si les libanais tolèrent les agissements d'un état voyou comme la Russie de Poutine, qu'ils ne s'étonnent pas si le soutien à leur résistance à d'autres états voyous en est affectée.

    F. Oscar

    08 h 20, le 13 octobre 2022

  • “ rappelant que la position libanaise en faveur du dialogue est consistante depuis le début du conflit dans ce pays. “ Consistante. Google translate a encore frappe;)

    Georges Yared

    05 h 15, le 13 octobre 2022

  • Non mais qui va arrêter ce jeu stupide? Il est certain que les gens civilisés et qui croient dans les valeurs occidentales de respect des droits de l’homme et de la souveraineté des états vont être en faveur de la condamnation de la Russie devant cette agression barbare…Alors que d’autres vont finasser et nous parler du satan impérialiste yankee qui veut simplement guerroyer par ukrainiens interposés pour leur propre bénéfice et pour affaiblir l’Europe, tout en claironnant que la Russie de Poutine avait raison de s’attaquer à l’Ukraine qui persécute la minorité russophone etc… grosses foutaises et mauvaise foi…En tous cas, qui s’en fout de la position du Liban dans tout ça…Au point où on en est, autant rester neutre et champions des éternelles compromissions hypocrites qui ont déjà détruit le pays! On a déjà perdu toute respectabilité dans le monde.

    Saliba Nouhad

    01 h 11, le 13 octobre 2022

  • Au final, que le liban vote POUR ou CONTRE la Russie…. Ca ne changera pas la face du monde… Le liban étant un minus sur le plan politique à l’international. Que le liban explique à la Russie qu’il va devoir voter contre la Russie par intérêt. Les russes comprendront pour ne pas dire « s’en tapent éperdument «  du moment que la diplomatie aura expliqué aux russes. Le liban restera au sein de la communauté internationale pour sauvegarder la paix et ses intérêts économiques /financiers et les russes comprendront. Franchement, le liban et son gouvernement ne représentent plus rien pour les libanais… croyez-vous qu’il va représenter quelque chose pour les autres pays actuellement ? ( dans quelques années avec un peu de chance? Oui le liban aura , on espère, du gaz… et là ? Le liban aura un peu plus de poids.)

    LE FRANCOPHONE

    00 h 24, le 13 octobre 2022

Retour en haut