Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Cisjordanie

Un Palestinien tué dans un raid de l'armée israélienne

Un Palestinien tué dans un raid de l'armée israélienne

Des militaires israéliens dans la colonie de Ofra, près de Ramallah en Cisjordanie occupée, après une attaque, le 4 octobre 2022. Photo Abbas MOMANI / AFP

Un Palestinien a été tué mercredi lors d'une opération de l'armée israélienne dans le nord de la Cisjordanie occupée, en proie à de vives tensions ces derniers mois, a annoncé le ministère palestinien de la Santé.

Selon cette source, Alaa Zaghal, âgé de 21 ans, est "mort d'une blessure par balle à la tête tirée par l'armée" israélienne à Deir al-Hatab, près de Naplouse, selon le ministère qui précise que deux autres personnes ont été blessées à l'épaule. D'après des médias palestiniens et un photographe de l'AFP sur place, deux journalistes ont été blessés.

De son côté, l'armée israélienne a indiqué avoir mené une opération "pour appréhender un terroriste soupçonné d'être impliqué dans l'attaque à l'arme à feu dimanche contre un bus israélien et un taxi près de Naplouse". Le suspect présenté comme Salman Amran, 35 ans et membre du groupe islamiste Hamas, "a  tiré en direction des soldats tandis qu'il se barricadait dans un immeuble résidentiel", affirme l'armée qui dit avoir répondu en tirant vers l'immeuble et vers d'autres points d'où provenaient des tirs. Il a été arrêté, précise l'armée qui affirme ne pas connaitre "la cause" des blessures des journalistes.

L'armée israélienne a multiplié les opérations en Cisjordanie, un territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967, dans la foulée d'une vague d'attaques anti-israéliennes ayant fait 20 morts depuis la mi-mars. Ces opérations, émaillées de heurts avec la population et concentrées dans les secteurs de Jénine et Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, ont aussi fait des dizaines de morts côté palestinien, parmi lesquels des membres de groupes armés mais aussi des civils dont la journaliste américano-palestinienne d'Al Jazeera Shireen Abu Akleh, qui couvrait une opération israélienne à Jénine.

Ces dernières violences interviennent alors qu'Israël se prépare à de nouvelles élections législatives, le 1er novembre, et sur fond de tensions internes dans les Territoires palestiniens, où de nombreux jeunes accusent l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas de ne pas s'opposer aux opérations des forces israéliennes. Mardi, le conseiller américain à la Sécurité nationale Jake Sullivan a rencontré un haut responsable de l'Autorité palestinienne, Hussein al-Sheikh, à la Maison Blanche.

Jake Sullivan "a souligné la nécessité de prendre des mesures pour désamorcer les tensions en Cisjordanie en luttant contre le terrorisme et la provocation", indique un communiqué de la Maison Blanche. Il a également souligné "l'importance pour toutes les parties de s'abstenir d'actions unilatérales qui menacent la stabilité et la nécessité de renforcer les institutions palestiniennes".


Un Palestinien a été tué mercredi lors d'une opération de l'armée israélienne dans le nord de la Cisjordanie occupée, en proie à de vives tensions ces derniers mois, a annoncé le ministère palestinien de la Santé.
Selon cette source, Alaa Zaghal, âgé de 21 ans, est "mort d'une blessure par balle à la tête tirée par l'armée" israélienne à Deir al-Hatab, près de Naplouse,...