Rechercher
Rechercher

Économie - Tourisme

Les expats libanais auront dansé jusqu’au bout de l’été

Les professionnels du monde de la nuit clôturent la saison estivale sur un bilan globalement positif et donnent rendez-vous aux Libanais de l’étranger en décembre.

Les expats libanais auront dansé jusqu’au bout de l’été

Au rythme de reggaeton, d’afrobeat et de rap français, les fêtards ont récemment pu profiter de la soirée de clôture des soirées Afro Latino Night de Tarek Chammas au Sporting à Beyrouth. Photo DR

Cigarette aux lèvres, verre à la main, Omar* se déhanche au son des basses qui emplissent la boîte de nuit. En cette fin d’été, une légère brise passe à travers les trous béants de l’infrastructure du bâtiment situé sur le front de mer de la...

Cigarette aux lèvres, verre à la main, Omar* se déhanche au son des basses qui emplissent la boîte de nuit. En cette fin d’été, une légère brise passe à travers les trous béants de l’infrastructure du bâtiment situé sur le front de mer de la...

commentaires (10)

De quel mépris pour les expats s'agit il si on critique cette actualité touristique qui ne fait qu'augmenter le clivage entre deux Liban, un vrai, qui périclite et un faux qui a des allures de survie illusoire. Ceci est la réalité qu'on veut masquer en faisant la promotion d'un succès touristique éphémère et qui ne profite qu'aux expats et à quelques commerces ( sahtein aala alboun mais le Liban va mal, très mal) : https://www.lorientlejour.com/article/1313277/la-prise-en-otage-des-enfants-libanais.html

J.S.

13 h 55, le 02 octobre 2022

Tous les commentaires

Commentaires (10)

  • De quel mépris pour les expats s'agit il si on critique cette actualité touristique qui ne fait qu'augmenter le clivage entre deux Liban, un vrai, qui périclite et un faux qui a des allures de survie illusoire. Ceci est la réalité qu'on veut masquer en faisant la promotion d'un succès touristique éphémère et qui ne profite qu'aux expats et à quelques commerces ( sahtein aala alboun mais le Liban va mal, très mal) : https://www.lorientlejour.com/article/1313277/la-prise-en-otage-des-enfants-libanais.html

    J.S.

    13 h 55, le 02 octobre 2022

  • Beaucoup d'aigreur et de jalousie dans cette agora, vous serez peut être plus heureux quand aux prochaines vacances vos familles ne viendront pas danser ni dépenser leur argent au Liban, quel mépris pour nos expats.

    Je partage mon avis

    19 h 27, le 01 octobre 2022

  • c ' est une honte !!!! alors que des enfants mendient dans les rues, ont faim, n'ont pas accès aux soins médicaux élémentaires, ne sont pas vaccinés, ne vont pas à l'école. Tant qu'il y aura autant d'inégalités, le Liban ne pourra pas retourner dans le camp des pays civilisés . Il faudrait pleurer au lieu de danser

    fadi labaki

    17 h 33, le 01 octobre 2022

  • Nous faut-il être fiers de ces expats qui viennent profiter de ces prix grace aux devises fortes qu'ils ramènent dans leurs poches? Est-ce ainsi que nous allons chasser les brigands au pouvoir? Ils sont sans pudeur!

    CW

    15 h 35, le 01 octobre 2022

  • C,EST TOUJOURS LA DIASPORA - DONT LES DEPOTS ONT ETE DEVALISES PAR LES MAFIEUX GOUVERNANTS ET LEURS COMPLICES LES PREDATEURS BANQUIERS - QUI DONNE DE L,OXYGENE AU PAYS POUR AMORTIR SES MAUX ET LUI SOUFFLER UN PEU D,ESPOIR. ET UN EXPA VOUS DIT LIBANAISES ET LIBANAIS QUE SI VOUS NE VOUS DEBARRASSEZ PAS DE TOUTE CETTE PEGRE QUI VOUS EXPLOITE EN PRETENDANT GOUVERNER LE PAYS VOUS N,AVEZ PAS D,AVENIR. ET QUAND UN PEUPLE N,A PAS D,AVENIR SUR SA TERRE NATALE, LA TERRE DE SES ANCETRES, IL NE DEVRAIT PAS AVOIR LA PRETENTION DE S,APPELER UN PEUPLE. PRENEZ VOTRE AVENIR DANS VOS MAINS. BANNISSEZ LES CLIQUES MAFIEUSES ET LEURS SERVITEURS ET ABOLISSEZ LES MILICES QUI SERVENT LES INTERETS D,AUTRES NATIONS ET NON CEUX DU LIBAN, SINON VOUS NE MERITEZ PAS LE NOM DE PEUPLE ! VOUS NE VIVEZ PAS DANS UN ETAT, VOUS VIVEZ DANS UNE ETABLE OU IL Y A DES ANIERS ET DES ANES...

    LA LIBRE EXPRESSION.

    13 h 37, le 01 octobre 2022

  • Heureux de lire que le Liban se s'éteint pas, comme certains le voudraient, et qu'il y aura toujours des jeunes, et des moins jeunes, qui voudront venir y passer leur vacances, le tirer de sa déprime et qui sait, plus tard y rapporter leurs diplômes, talents et investissements, BRAVO!

    Je partage mon avis

    13 h 28, le 01 octobre 2022

  • Ils dansent maintenant, grand bien leur fasse, on verra demain, nul n'est à l'abri de rien.

    Politiquement incorrect(e)

    12 h 19, le 01 octobre 2022

  • On les attendait pour consoler et mettre du baume sur le cœur de leurs compatriotes en leur apportant aides et réconfort, ils sont venus danser sur la tombe de leur pays qui leur offrait des vacances à prix bradés. Il n’y a pas de quoi fanfaronner.

    Sissi zayyat

    12 h 07, le 01 octobre 2022

  • sans pudeur

    Zampano

    08 h 11, le 01 octobre 2022

  • Malheureusement une vie artificielle et un faut espoir.

    Eva Eshak

    00 h 29, le 01 octobre 2022

Retour en haut