Rechercher
Rechercher

Politique - Focus

Après la séance électorale, quelles prérogatives pour la Chambre ?

La possibilité pour l’Assemblée d’octroyer la confiance à un nouveau cabinet fait débat.

Après la séance électorale, quelles prérogatives pour la Chambre ?

Le chef du Parlement libanais Nabih Berry présidant une session parlementaire pour l'élection d'un président de la République, à Beyrouth, le 29 septembre 2022. Photo Mohammad Yassine

Nabih Berry a mis tout le monde au pied du mur. Le président du Parlement a créé la surprise mardi dernier en convoquant les députés à une première séance pour élire, jeudi 29 septembre, le prochain président de la République, près d’un mois après...

Nabih Berry a mis tout le monde au pied du mur. Le président du Parlement a créé la surprise mardi dernier en convoquant les députés à une première séance pour élire, jeudi 29 septembre, le prochain président de la République, près d’un mois après...​​After Thursday’s presidential election session, what responsibility falls under Parliament?...

commentaires (3)

Ils n’ont même pas été foutu de le déloger de sa fonction et viennent pleurer dans les chaumières. Il en sera de même pour la fonction suprême si ces tares continuent de se disperser et de tergiverser et nous perdons ainsi tout espoir de récupéré notre pays, notre dignité et notre honneur à cause des impotents qui se prennent pour des stratèges alors qu’ils n’ont marqué aucun succès face à ces vendus qui eux connaissent les filons et les fables de ce système et l’utilisent de la même manière sans que cela n’alerte les bobets sur les échéances à venir pour éviter un échec tonitruant en tombant systématiquement dans leur piège. Un âne ne tombe qu’une fois eux en sont à leur troisième et continuent de trébucher.

Sissi zayyat

11 h 03, le 29 septembre 2022

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Ils n’ont même pas été foutu de le déloger de sa fonction et viennent pleurer dans les chaumières. Il en sera de même pour la fonction suprême si ces tares continuent de se disperser et de tergiverser et nous perdons ainsi tout espoir de récupéré notre pays, notre dignité et notre honneur à cause des impotents qui se prennent pour des stratèges alors qu’ils n’ont marqué aucun succès face à ces vendus qui eux connaissent les filons et les fables de ce système et l’utilisent de la même manière sans que cela n’alerte les bobets sur les échéances à venir pour éviter un échec tonitruant en tombant systématiquement dans leur piège. Un âne ne tombe qu’une fois eux en sont à leur troisième et continuent de trébucher.

    Sissi zayyat

    11 h 03, le 29 septembre 2022

  • "« Le Parlement n’est pas censé interrompre le processus électoral et continuer de légiférer comme si de rien n’était », tranche-t-il." Exactement! Mais malheureusement, ce n'est pas ce qui arrive ces derniers temps: l'élection de Michel Aoun a pris deux ans et demi...

    Georges MELKI

    10 h 24, le 29 septembre 2022

  • LA CAVERNE ALIBABIQUE ETOILEE REPRENDRA SON ROLE, L,IDIOTIE L,AYANT RENOUVELEE.

    LA LIBRE EXPRESSION.

    09 h 42, le 29 septembre 2022

Retour en haut