Rechercher
Rechercher

Société - Communautés

Le prêtre Georges Badr dément avoir été notifié de la décision du Vatican de le ramener à l’état laïc

Le prêtre Georges Badr, curé de la paroisse de Mar Takla à Hazmieh, a démenti hier avoir été tenu au courant de la décision du Vatican de le ramener à l’état laïc. « Je n’ai jusqu’à présent pas été mis au courant d’une décision de la part de quelque autorité que ce soit et je continuerai à suivre ma vocation ecclésiastique », a déclaré Georges Badr dans un communiqué.

La décision de renvoyer à l’état laïc Georges Badr et Mansour Labaky, ce dernier condamné par la justice française à 15 ans de réclusion criminelle pour viols et agressions sexuelles sur mineurs, a été prise par le pape François et la Congrégation pour la doctrine de la foi. Elle est mentionnée dans un communiqué interne de l’Assemblée des patriarches et des évêques catholiques au Liban. Ce communiqué avait été rédigé à la demande de l’archevêque de Beyrouth, Mgr Boulos Abdel Sater, et il est destiné à être diffusé auprès des prêtres de paroisse et des institutions ecclésiastiques.


Le prêtre Georges Badr, curé de la paroisse de Mar Takla à Hazmieh, a démenti hier avoir été tenu au courant de la décision du Vatican de le ramener à l’état laïc. « Je n’ai jusqu’à présent pas été mis au courant d’une décision de la part de quelque autorité que ce soit et je continuerai à suivre ma vocation ecclésiastique », a déclaré Georges Badr dans un...

commentaires (5)

A partir du moment où la sérialité est démontrée, il n'y a plus de prescription !! Or il semblerai qu'il est violé des enfants avec l'étiquette de violeur en série. Il doit être jugé devant un tribunal pénal avec un débat contradictoire. S'il est condamné il doit purger la peine décidée par ce tribunal non ecclésiastique. Par la suite, au civil il doit indemniser les victimes.

fadi labaki

17 h 41, le 01 octobre 2022

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • A partir du moment où la sérialité est démontrée, il n'y a plus de prescription !! Or il semblerai qu'il est violé des enfants avec l'étiquette de violeur en série. Il doit être jugé devant un tribunal pénal avec un débat contradictoire. S'il est condamné il doit purger la peine décidée par ce tribunal non ecclésiastique. Par la suite, au civil il doit indemniser les victimes.

    fadi labaki

    17 h 41, le 01 octobre 2022

  • En l’absence d’état de droit, ils ne seront pas jugés et probablement protégés. Quelle honte! Et après on s’étonne que le pays est en faillite et on jette la pierre aux dirigeants. Mais c’est toute la société libanaise qui est malade et produit le désastre que le pays vit.

    George Fares

    13 h 35, le 30 septembre 2022

  • Il doit arrêter d'officier et être jugé afin d'être déclaré coupable ou innocent. S'il est déclaré innocent, il pourra alors revenir à sa paroisse. En attendant, toute personne soupçonnée d'abus sexuels sur mineures doit s'éloigner de quelques travails morals !

    Hanna Philipe

    13 h 46, le 29 septembre 2022

  • Bravo au Pape Francois.

    Eddy

    09 h 30, le 29 septembre 2022

  • Personne ne nous dit de quoi est accusé le P. Badr.

    Yves Prevost

    07 h 36, le 29 septembre 2022

Retour en haut