Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Droits humains

LGBTI, Roms et migrants toujours discriminés en Grèce, selon le Conseil de l'Europe


LGBTI, Roms et migrants toujours discriminés en Grèce, selon le Conseil de l'Europe

Un cortège lors de la Pride parade à Thessalonique, en Grèce, en juin 2022. Photo Sakis Mitrolidis/AFP/Getty Images

La communauté LGBTI, les Roms et les migrants sont toujours victimes de l'intolérance en Grèce, qui a encore des efforts d'inclusion à faire selon un rapport du Conseil de l'Europe publié jeudi.

Les LGBTI continuent d'être victimes d'intolérance et de discriminations en Grèce, y compris à l'école de la part des professeurs, a pointé cette étude de la Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI), dépendante du Conseil de l'Europe. Malgré un plan de quatre ans censé faciliter leur inclusion, "les équipes de l'ECRI ont entendu des témoignages choquants à propos de discours tenus sur les élèves intersexes par certains professeurs" à l'école, où la situation est globalement "toujours déplorable". "La perception des personnes intersexes par la société grecque se situe entre ignorance, pathologisation (médicale) et hostilité", peut-on lire dans le rapport.

La Grèce reste un pays fortement influencé par l'Église orthodoxe, qui désapprouve officiellement les relations homosexuelles. 

La communauté LGBTI n'est pas la seule victime. Les Roms et les migrants sont eux aussi marginalisés par l'opinion publique. Selon des chiffres des autorités grecques, il y a eu 164 crimes de haine en 2018 dans le pays. Seuls quatre ont abouti à une condamnation et les statistiques se dégradent, explique l'étude, qui rapporte également 521 cas de violences racistes entre 2016 et 2020, s'appuyant sur des statistiques du Réseau de surveillance des violences racistes (RVRN).

L'ECRI a aussi noté que peu de données sur les discours de haines étaient rassemblées par la police locale et appelé à mieux les traquer, notamment en ligne. La Commission a enfin recommandé que le Médiateur grec, une autorité indépendante, obtienne le droit légal de porter lui-même des cas de discrimination devant la justice. 


La communauté LGBTI, les Roms et les migrants sont toujours victimes de l'intolérance en Grèce, qui a encore des efforts d'inclusion à faire selon un rapport du Conseil de l'Europe publié jeudi.
Les LGBTI continuent d'être victimes d'intolérance et de discriminations en Grèce, y compris à l'école de la part des professeurs, a pointé cette étude de la Commission européenne contre le...