Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

Mandat de la Finul : comment des amendements sont passés (presque) sans bruit

Les modifications décriées par le Hezbollah ont été adoptées avec la bénédiction de la Russie.

Mandat de la Finul : comment des amendements sont passés (presque) sans bruit

Un soldat de la Finul prenant position à la périphérie du village frontalier libanais de Adaïssé, le 30 août 2022. Mahmoud Zayyat/AFP

Qu’est-ce qui s’est vraiment passé dans les couloirs des Nations unies le 31 août dernier ? Ce jour-là, le Conseil de sécurité de l’ONU a renouvelé pour un an le mandat de la Force intérimaire des Nations unies au Liban. Jusque-là, rien qui sorte de...
Qu’est-ce qui s’est vraiment passé dans les couloirs des Nations unies le 31 août dernier ? Ce jour-là, le Conseil de sécurité de l’ONU a renouvelé pour un an le mandat de la Force intérimaire des Nations unies au Liban. Jusque-là, rien qui sorte de...
commentaires (9)

Encore un pas vers le compte a rebours que vit désespérément le Hezbollah avant sa fin. HN sent que ses affaires vont mal. 1- Il a perdu le contrôle du pays après la révolution du Cèdre, 2- les derniers événements du Chouf et de Tayyouné, 3- Perdu les élections parlementaires. 4- Tous ses trafiques sont démasqués les uns après les autres et les instances internationales le serre de près, y compris ses soit disant amis Russes et Chinois vers lesquels il voulait voir le Liban se tourner. Personne ne veut avoir a faire avec des terroristes. Avec l'apparition des énergies pétrochimiques dans le Sud-Est du bassin méditerranéen, tout a changé et le Hezbollah aurait du être le premier a s'adapter pour sauver le pays. Malheureusement il a préféré les intérêts Iraniens a ceux de son pays et du peuple Libanais. L'aventure Palestinienne ne semble par leur avoir servit de leçon. Que faire, il y a toujours des cancres qui ne veulent pas apprendre de l'histoire. Qussayr et les regrets sera le résultat de leurs errements et il est a présent clair que personne ne bougera le petit doigt pour y faire quoi que ce soit... Je leur souhaite beaucoup de plaisir sous le joug de Bachar.

Pierre Christo Hadjigeorgiou

08 h 57, le 19 septembre 2022

Tous les commentaires

Commentaires (9)

  • Encore un pas vers le compte a rebours que vit désespérément le Hezbollah avant sa fin. HN sent que ses affaires vont mal. 1- Il a perdu le contrôle du pays après la révolution du Cèdre, 2- les derniers événements du Chouf et de Tayyouné, 3- Perdu les élections parlementaires. 4- Tous ses trafiques sont démasqués les uns après les autres et les instances internationales le serre de près, y compris ses soit disant amis Russes et Chinois vers lesquels il voulait voir le Liban se tourner. Personne ne veut avoir a faire avec des terroristes. Avec l'apparition des énergies pétrochimiques dans le Sud-Est du bassin méditerranéen, tout a changé et le Hezbollah aurait du être le premier a s'adapter pour sauver le pays. Malheureusement il a préféré les intérêts Iraniens a ceux de son pays et du peuple Libanais. L'aventure Palestinienne ne semble par leur avoir servit de leçon. Que faire, il y a toujours des cancres qui ne veulent pas apprendre de l'histoire. Qussayr et les regrets sera le résultat de leurs errements et il est a présent clair que personne ne bougera le petit doigt pour y faire quoi que ce soit... Je leur souhaite beaucoup de plaisir sous le joug de Bachar.

    Pierre Christo Hadjigeorgiou

    08 h 57, le 19 septembre 2022

  • Le HB veut rester la seule force étrangère d’occupation dans le sud comme sur toutes les frontières libanaises pour faire prospérer son business dans les affaires louches de trafics de toutes sortes. Il ne veut pas de contrôleurs ni de l’armée libanaise ceci le gênerait dans son projet de résistance infamante, destructrice sporadiques et ponctuelles lorsque l’envie le prendrait comme une envie de pisser pour voir notre pays en ruine pour sa propre gloire imaginaire. Toutes ses gesticulations et ses apparitions plus fréquentes qu’à son habitude prouve qu’il se sent au pied du mur et veut s’imposer de force alors qu’il sait qu’il n’a plus aucune chance dans notre pays. Il devrait aller exercer sa résistance et ses bobards depuis la Syrie ou en l’Iran cela lui donnerait un semblant d’authenticité puisque dans notre pays il n’y a plus de quoi résister, tous les barrages, les obstacles et les fusibles de la sécurité et de la stabilité ont déjà sauté. Sauve qui peut.

    Sissi zayyat

    13 h 38, le 18 septembre 2022

  • DEVRAIT ETRE UNE FORCE DE FRAPPE QUI APPLIQUERAIT L,ARTICLE 7 DES DEUX COTES DE LA LIGNE BLEUE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    19 h 30, le 17 septembre 2022

  • Une Résistance? Quelle résistance ? Les violations du Hezbollah qui se prend pour Le "représentent " de l'état au Sud sont sans limites ! Oui Bonjour, le Hezbollah ? Oui ici le contingent de l'ONU, oui, nous allons faire une inspection surprise à cette date et à cette heure! Bon sang que le soit disant 3ahed el 2awe est un 3ahed de chiffe molle !

    Marwan Takchi

    14 h 27, le 17 septembre 2022

  • C’est vrai que certains journalistes ne croient pas les mensonges des hommes politiques, ou à des organisations onusiennes ( comme dans ce cas ) mais ils LES REPETENT ……. C'EST PIRE !

    aliosha

    13 h 04, le 17 septembre 2022

  • Le Hezbollah dénonce "une atteinte à la mission de la résistance", mais de quelle "resistance" et de quelle "mission " parle-t-il? Confiée par qui?

    Yves Prevost

    09 h 12, le 17 septembre 2022

  • Article pas clair. Quels sont les amendementa qui ont finis par etre adoptés?

    ..... No comment

    08 h 33, le 17 septembre 2022

  • est-ce que je lis bien que le hezbolla a ete trahi par ses siens???

    Elementaire

    07 h 20, le 17 septembre 2022

  • C,EST QUOI CET ARTICLE QUI NOUS DIT EN MEME TEMPS LE DROIT ET SON CONTRAIRE ?

    LA LIBRE EXPRESSION

    06 h 52, le 17 septembre 2022

Retour en haut