Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Rapport

La Syrie pourrait "revenir à des combats de plus grande envergure", prévient l'ONU


La Syrie pourrait

Des rebelles syriens tirent des roquettes près de Lattaquié, en direction des forces du régime et de la Russie, le 9 septembre 2022. Photo Aaref watad / AFP

Le conflit sanglant en Syrie risque de s'intensifier après que plusieurs lignes de front se sont ouvertes ces derniers mois dans le pays, a averti l'ONU mercredi dans un nouveau rapport.

"La Syrie ne peut pas se permettre un retour à des combats de plus grande envergure, mais c'est ce vers quoi qu'elle pourrait se diriger", a déclaré Paulo Sérgio Pinheiro, président de la commission des Nations unies dédiée la Syrie.

Le rapport de 50 pages constate qu'en dépit de l'apaisement de nombreux fronts actifs ces dernières années, les "graves violations des droits de l'homme fondamentaux et du droit humanitaire" ont augmenté dans tout le pays au cours des six derniers mois. Il s'agit notamment des combats dans le nord-est et le nord-ouest du pays, qui ont fait des dizaines de morts parmi les civils et limité l'accès à la nourriture et à l'eau, indique le rapport.

Au cours des trois derniers mois, la commission a notamment constaté une augmentation des bombardements aériens russes sur les zones tenues par l'opposition, a déclaré Hanny Megally, également membre de cette commission.

"Nous cru à un moment donné que la guerre était complètement terminée en Syrie", a déclaré M. Pinheiro aux journalistes à Genève, ajoutant que les violations documentées dans le rapport prouvaient que ce n'était pas le cas.


Le conflit sanglant en Syrie risque de s'intensifier après que plusieurs lignes de front se sont ouvertes ces derniers mois dans le pays, a averti l'ONU mercredi dans un nouveau rapport."La Syrie ne peut pas se permettre un retour à des combats de plus grande envergure, mais c'est ce vers quoi qu'elle pourrait se diriger", a déclaré Paulo Sérgio Pinheiro, président de la commission des...